Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Adjudication WiMax' : lettre ouverte à Angela Merkel de 16 médecins allemands - 27/11/2006



Dr. med. Christine Aschermann - Dr. med. Cornelia Waldmann-Selsam
Nervenärztin-Psychotherapie Ärztin
Eichenstr. 6 Karl - May-Str. 48
88299 Leutkirch - 96049 Bamberg
Fax: 0951/2972506

27.11.06

Lettre Ouverte

Madame
La Chancelière Fédérale
Dr. Angela Merkel
Bundeskanzleramt
Willy-Brandt-Str.1
10557 Berlin

Copie à:
Vizekanzler [Vice-Chancelier]
Bundespräsident [Président Fédéral]
Bundestagspräsident [Président du Conseil Fédéral]
Chef des Bundeskanzleramtes [Chef de Staf de la Chancellerie]
Ministerium für Wirtschaft und Technologie [Ministre de l’Economie et des Technologies]
Ministerium für Umwelt, Naturschutz und Reaktorsicherheit [Ministre de l’Environment, de la protection de la Nature et de la Sécurité des Réacteurs]
Ministerium für Gesundheit [Ministère de la Santé]
Partei-und Fraktionsvorsitzende [Présidents de Partis]
Deutschen Städte- und Gemeindetag [Conseil Allemand des Villes et Communes]


Adjudication WiMax

Chère Madame la Chancelière,

« Réfugiés », ce pourrait être le titre de ce qui se produit à l’heure actuelle à divers endroits en Allemagne. Par exemple, à Oberammergau, où des essais de nouvelles technologies de communication pulsées extrêmement basse fréquence (ELF) de T-Mobile sont en cours. Celles-ci obligent les personnes jusqu'ici en bonne santé à rechercher des secteurs protégés, parce qu'elles ne peuvent plus supporter de vivre dans leur propre maison. Le maire menace d'arrêter l'approvisionnement en l'électricité de l'émetteur de T-mobile, si l'opérateur ne retire pas cette technologie.

En décembre doit avoir lieu l'adjudication du WiMax, pour un système de communication sans fil à large bande de l'ordre de 3.4 -3.6 Giga Hertz avec une portée jusqu'à 40 kilomètres, qui doit être introduite à grande échelle sur une large partie de l’Allemagne. Les régions ont été déjà réparties en zones et ce système est déjà en fonction dans certaines régions.

Le WiMax implique un nouveau type de technologie qui, comme le GSM et l'UMTS, n'a pas fait l’objet de recherches sous cette forme vis à vis des risques à long terme pour les humains et qui n'est pas suffisamment couverte par des appareillages de mesure conventionnels. Bien que les nombreuses études indiquent des dommages dus au GSM et à l’UMTS, la population doit maintenant être exposée à cette nouvelle technologie !

Chère Madame Merkel, vous devez certainement avoir connaissance des nombreux résultats d’études de recherche en médecine environnementale effectuées de 1960 à 1996 en Union Soviétique, qui ont été passées en revue par Karl Hecht de l’ONG Berlin. Celles-ci donnent une description complète des désordres de santé maintenant connus sous le nom de Syndrome des Micro-ondes, dus aux effets des champs électromagnétiques (CEM), ainsi que des détails de l'ordre dans lequel elles se produisent (voir l'annexe par Hecht, pp. 36 - 41). C'est précisément ces modèles de maladie que nous des médecins observons maintenant chez nos patients.

L'agence fédérale allemande de radioprotection [Bundesamt für Strahlenschutz (BfS)], l'ICNIRP en tant que club privé qui recommande les limites et l'organisation mondiale de la santé (OMS) ne protègent pas la population. Neil Cherry en Nouvelle Zélande a été la première personne à indiquer la déception scientifique en ce qui concerne l'évaluation des risques du rayonnement électromagnétique (voir la bibliographie). Cela reste inconnu de larges portions du grand public. Autant l’ICNIRP, l’OMS que le BfS ont jusqu'ici refusé de tenir compte des nouveaux résultats de recherches et tentent de les critiquer (voir la conclusion du Dr Adlkofer sur l’étude REFLEX). Il y a eu des années de soupçon de corruption à l’encontre de Repacholi, qui jusqu’aux environs de juillet 2006 était le directeur du groupe de travail de OMS-CEM. Aujourd'hui, maintenant que Repacholi travaille comme conseiller pour l'industrie de l'électricité, il l'admet ouvertement et dit que l'OMS a seulement fourni le secrétariat pour ses séminaires avec l’industrie.

Déjà avec la technologie du GSM, puis avec celle de l'UMTS, dont les licences d’exploitation ont produit un revenu de 50 milliards d'Euros pour le gouvernement, le niveau tolérable d'exposition au rayonnement à haute fréquence de la population (ainsi que des animaux et des plantes) a été excédé de façon considérable. Les souffrances et les décès dans la population ont commencé depuis longtemps ! (Voyez par exemple les études TNO, REFLEX, Naila). En raison de la longue portée des émetteurs WiMax, nous serons tous, c’est-à-dire des Millions de personnes, exposés à des dangers accrus, immesurables, pour le bénéfice des opérateurs et du gouvernement. De ce fait, l'article 2, le paragraphe 2 de la Constitution est violé de façon flagrante !

Veuillez considérer les énormes coûts tangibles et intangibles (pour la vie et la santé, commençant souvent par des perturbations psychologiques / des changements de personnalité – provoqués par des dommages au cerveau – des faiblesses du système immunitaire, des infarctus / crises cardiaques et des cancers ; autant que pour les traitements médicaux, les médicaments, les opérations, les périodes d'absentéisme, les retraites anticipées etc.), qui sont déjà trop clairement évidents (voyez par exemple : Jahresbericht der Techniker-Krankenkasse 2006 "Zunahme psychischer Erkrankungen") (Rapport annuel 2006 de Caisse d’Assurance maladie Technique: « Augmentation des symptômes psychologiques »).

Les personnes responsables dans les milieux politiques, les parlementaires, le ministre responsable et les fonctionnaires restent aveugles à cette réalité. Les compétences sont fragmentées, le Ministère Fédéral Allemand de l'Environnement – qui est responsable de la radioprotection – déclare qu'il n'a aucune juridiction. Le Ministère Fédéral Allemand de l'Economie a depuis longtemps commissionné l'Agence Fédérale Allemande du Réseau pour l'Electricité, le Gaz, les Télécommunications, le Service Postal et les Chemins de Fer [ Bundesnetzagentur ] sous leur contrôle pour mettre en application le processus d'adjudication. Et cependant, dans le même temps, la publication des résultats du programme mobile allemand de télécommunications (financé à 50% par l'industrie), auquel la référence peut aisément être faite du côté officiel, est reportée pour fin 2007 / début 2008.

Une enquête a récemment été effectuée par la Commission Européenne pour la Santé et Protection des Consommateurs sur le thème « Effets Sanitaires Possibles des Champs Electromagnétiques sur la Santé Humaine ». Même si les résultats exacts ne sont pas encore disponibles, on peut déjà affirmer qu'une pléthore de commentaires, de descriptions des maladies etc. y sont parvenus depuis toute l'Europe.

Voulez-vous rejeter tout cela, comme d'autres le font malheureusement, en tant que manoeuvre alarmiste et hystérie ? On affirme que « la crainte provoque la maladie ». À cet égard, nous devons commenter d'un point de vue médical en tant que médecin qu'un grand nombre des personnes affectées n’associent pas du tout leur mauvais état de santé aux télécommunications mobiles et qu’elles utilisent leur mobilophone privé dans l’ignorance – sans suspicion.

Chère Madame la Chancelière, nous vous invitons instamment à voir par vous-même, à vous forger vos propres conclusions et de ne pas compter exclusivement sur vos collègues et conseillers !

En Septembre 2006, une résolution a été passée par les participants à une Conférence organisée par la “Commission Internationale pour la Sécurité Electromagnetique” (ICEMS) à Benevento, en Italie, que nous soutenons entièrement. Celle-ci établit les faits suivants :

Pt. 4. Les arguments selon lesquels les CEM de faible intensité ne peuvent affecter les systèmes biologiques ne représentent pas l’ensemble de l’opinion scientifique actuelle.

Pt 5. Selon le bilan scientifique que nous avons effectué, des effets biologiques peuvent être provoqués par l’exposition tant aux extrêmement basses fréquences (ELF) qu’aux radio fréquences (RF). L’épidémiologie, ainsi que l’expérimentation in vivo et in vitro démontrent que l’exposition à certains ELF peut augmenter le risque carcinogène chez l’enfant et provoquer d’autres problèmes de santé chez l’adulte comme chez l’enfant. De plus, il est maintenant évident qu’il existe un risque accru de tumeur cérébrale suite à une utilisation à long terme de téléphone mobile.

Pt 6. Nous incitons les gouvernements à adopter un cadre de recommandations portant sur l’exposition aux CEM du grand public et des professionnels s’inspirant du Principe de Précaution. Les stratégies de précaution doivent êtres basées sur des normes de conception et de performance, et non pas établir nécessairement des seuils chiffrés qui pourraient être interprétés de manière erronée comme des niveaux en deçà desquels il n’existe aucun effet néfaste.


Signatures de 42 scientiques (position en octobre 2006).


Nous vous écrivons en tant que médecins qui ont un engagement envers le maintien du bien-être des patients, tout comme vous car la Chancelière Fédérale a une obligation d'empêcher des dommages aux Allemands.

Cher Madame la Chancelière, nous savons qu'il est très tard pour notre appel, mais pas trop tard.

Exercez toute votre influence et arrêtez l'adjudication des Fréquences WiMax !

Avec nos meilleurs voeux.


Signataires :
(avec détails des co-initiateurs des Appels des Médecins sur les télécommunications mobiles)

Dr. Christine Aschermann, Neurologue, Psychothérapeute, Appel de Fribourg
Dr. Gabriele Behrle, Médecin Généraliste, Homéopathe, Appel de Salem
Dr. Wolf Bergmann, Médecin Généraliste, Homéopathe Appel de Fribourg
Markus Bühner, Médecin Généraliste, Appel de Oberammergau
Barbara Dohmen, Médecine Environnemenatle, Appel de Fribourg
Dr. Horst Eger, Médecin Généraliste
Cercle de Qualité Médical “Champs Electromagnétiques en Médecine”, Appel de Hof
Dr. Hauke Heinzel, Dentiste, Appel de Meersburg
Dr. Gertrud Höldrich, Médecin Généraliste, Appel de Oberammergau
Dr. Markus Kern, Médecine Psychosomatique, Psychothérapeute, Appel de Allgäu-Bodensee
Dr. Wolfgang Laubert, Orthopédiste, Appel de Oberammergau
Dr. Andrea Leute, Médecin Généraliste, Psychotherapeute, Appel de Allgäu-Bodensee
Dr. Peter Mayr, Médecin Généraliste, Médecine Environnementale, Appel de Stockach
Dr. Claus Scheingraber, Dentiste, Groupe de Travail Electrobiologie, Appel de Fribourg
Barbara Seuss, Médecin Généraliste, Appel de Oberammergau
Gerd Seuss, Médecin Généraliste, Appel de Oberammergau
Dr. Cornelia Waldmann-Selsam, Neurologue, Psychothérapeute, Appel de Bamberg


Les documents suivants sont annexés (au texte original en allemand) :

Adlkofer, Franz: Stellungnahme zur Darstellung der REFLEX-Studie in der Bundesdrucksache 16/1791 vom 06.06.2006 - Bamberger Ärzteinitiative: 27 Kasuistiken

Benevento-Resolution 2006

Eger, Horst, Klaus Uwe Hagen, Birgitt Lucas, Peter Vogel, Helmut Voit: Einfluss der räumlichen Nähe von Mobilfunksendeanlagen auf die Krebsinzidenz. Umwelt-Medizin-Gesellschaft,17 (2004),4

Frentzel-Beyme, Rainer: Die Naila-Studie. Kommentare und Stellungnahmen. Umwelt-Medizin-Gesellschaft,18 (2005),1

Hecht, Karl: Zur Verharmlosung der gesundheitsrelevanten Wirkungen von Radio- und Mikrowellenstrahlungen (einschliesslich des Mobiltelefonsystems) auf die funktionellen und körperlichen Prozesse des Menschen. Stellungnahme zu einer Postwurfinformation an die Schweizer Ärzteschaft, Verfasser Prof. Dr. Dr. med. habil. Jiri Silny im Journal frequentia“ der Schweizer Mobilfunkbranche vom Februar 2005. Seite 36 – 41.


Bibliographie :

Cherry, Neil, 2000: Criticism of Health Assessment in the ICNIRP Guidelines for Radiofrequency and Microwave Radiation (100 kHz -300 Ghz), Lincoln University, New Zealand

Hecht, K. 2001: Auswirkungen von elektromagnetischen Feldern. Eine Recherche russischer Studienergebnisse 1960-1996, in Umwelt-Medizin-Gesellschaft 14, 3/2001

König, Herbert L., 1974b: Behavioral Changes in Human Subjects associated with ELF electric Fields. In « ELF and VLF Electromagnetic Field Effects », M.A. Persinger Ed. Publ. Plenum Press, New York

König, Herbert L., 1985: Unsichtbare Umwelt

Salford, L.G., et al. 2003: Nerve Cell Damage in Mammalian Brain after Exposure to Microwaves from GSM Mobile Phones. Environmental Health Perspectives 29,1. (2003)

Zwamborn, et al., 2003: TNO-Report. Effects of Global Communication System Radio-Frequency Fields on Well Being and Cognitive Functions of Human Subjects with and without Subjective Symptoms.

---
Traduction : JLG
Date de traduction : 01/01/2007

Sur le Wimax voir notre rubrique Wimax

20061127_lettre_ouverte_medecins_a_angela_merkel.pdf 20061127 Lettre ouverte medecins a Angela Merkel.pdf  (92.48 Ko)


Robin des Toits
Lu 3465 fois

Dans la même rubrique :

Appels de médecins ou d'experts | Résolutions officielles


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème