Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Antennes de téléphonie mobile à Lanvollon : le ras-le-bol des éleveurs - Ouest France - 30/06/2011



La population de Lanvolon et des communes voisines est venue s’informer des nuisances provoquées par les antennes de téléphonie mobile, et s’est émue des prob/emes rencontrés parles éleveurs.
La population de Lanvolon et des communes voisines est venue s’informer des nuisances provoquées par les antennes de téléphonie mobile, et s’est émue des prob/emes rencontrés parles éleveurs.
La polémique

Les ondes électromagnétiques émises par les antennes de téléphonie mobile, en particulier |’antenne de Kercadiou, a Lanvollon, nuiraient tellement à la bonne marche des élevages que les éleveurs du secteur sont venus témoigner de leurs problèmes et, parfois, de leur désarroi, lors d’une réunion publique, organisée, mardi soir, salle Armor - Argoat, par le collectif de Kercadiou.

Baisse de la qualité du lait

Là, les éleveurs ne se sont plus sentis seuls : ils ont été appuyés par Thierry Burlot, président de la communauté de communes, François Morvan, maire de Lanvollon, lvlona Bras, conseillère régionale, les 180 personnes présentes a la réunion qui considèrent que ces antennes sont un danger potentiel pour leur santé, Eric Marcadé, représentant régional de Vassociation Robin des toits, et Alexandre Rusanov, ingénieur géologue. Invités, mais absents : les représentants de Bouygues, exploitants de l’antenne incriminée, et les représentants de |’entreprise CQM ( l’antenne est située sur un terrain leur appartenant ).
Dominique Prigent qui exploite la ferme laitière du Petit Kergoat, à Lanvollon, proche cle Vantenne, affirmer que « la qualité du lait est contrôlée et se mesure par rapport à laquantité de cellules leucocytaires (globules blancs) qu’il contient. Fin 2003, je suis passé à 500 000 leucocytes alors que la normale est de 250 000. En plus, mes vaches refusaient de rentrer dans la salle de traite... À chaque fois que j’ai des problèmes, je suis obligé de revoir, à mes frais, les systèmes de neutralisation de l’antenne. »
Mème son de cloche du côté du Veuzit, chez Claude Le Voguer qui a observe, sur ses vaches, "des problèmes de mammites et de surdose de leucos qui vont en s’aggravant depuis 2009."

Les poules et les cochons aussi

Les poules de Régis Le Fevre (400 rh de Vahtehhe) et celles de Sylvie Paturel (2 km de Vahtehhe) HG sont pas mieux loties. Les unes pondent sur le sol, alors qu’avant elles allaient pondre sur leurs pondoirs ; les autres, en 2004-2005, ont aussi eu un problème de comportement : elles se déplumaient. Quant aux cochons de Gilles et Gérard Hénaff, ils sont tellement agressifs dans leur porcherie de Califournie, en Lannebert (700 m de |’antenne) qu'iIs se battent parfois jusqu’a la mort. La aussi, les éleveursont mis des dispositifs pour neutraliser l’antenne. « Du coup, la situation s’est améliorée, mais dès qu’on fait des travaux en creusant le sol, il y a un changement du comportement des animaux. » ‘

Objectif du collectif de Kercadiou : déplacer l’antenne. Alors que Mona Bras conseillait au collectif de prendre un avocat et de porter l’affaire devant la justice, Thierry Burlot, appuyé par le maire de Lanvollon, proposait de faire des mesures des ondes émises par l’antenne de Kercadiou, par un organisme indépendant ; la norme d’intensité maximale admise étant de 0,60 volt par metre. Mais, il était conscient que la question se posait pour toutes les antennes du territoire. « Comment fait-on s’i| faut toutes les déplacer ? »
I'assistance était invitée a signer une pétition pour demander le démontage de l’antenne de Kercadiou.

---

source:

lanvollon_le_ras_le_bol_des_eleveurs_ouest_france_30062011.pdf lanvollon_le ras-le-bol des eleveurs_Ouest France_30062011.pdf  (1.17 Mo)


Lu 5369 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème