Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Comment allons-nous lutter contre les radiations ambiantes en augmentation constante ?' - Pr Olle Johansson



Extrait : J'ai il y a déjà un certain temps, posé la question de savoir s'il était réellement sage et sain de nous exposer aux mêmes irradiations de la téléphonie mobile sur l'entièreté de notre corps, tous les jours durant et partout où nous sommes, alors que des études de laboratoire ont montré les effets graves et les dégâts de ces radiations.


---

Au début janvier de cette année 2007, plusieurs quotidiens suédois du matin et du soir, ainsi que la radio ont mentionné qu'un nombre croissant de jeunes suédois sont devenus malades à cause des téléphones mobiles. Des médecins de la ville de Karlstad ont mis en garde : "Un nombre croissant d'adolescents souffre d'insomnies et de troubles du sommeil qui peuvent occasionner des problèmes mentaux. Une des causes possibles peut être la téléphonie mobile et les ordinateurs." Selon le médecin scolaire Ulla Palenius, "quelques jeunes gens éprouvent le besoin d'être joignables à tout moment". Quelques jeunes laissent leur téléphone mobile en veille même la nuit et même continuent à appeler et à bavarder toute la nuit. Le déficit de sommeil et le fait d'être réveillé juste au moment de l'endormissement, peuvent à long terme aboutir à des maladies liées au stress, comme l'épuisement total. Ulla Palenius et ses collègues, travaillant dans le domaine de la prévention en matière de santé scolaire, a réagi au fait qu'un nombre croissant d'élèves présente des signes de carence en sommeil et des difficultés de concentration. La dépendance vis-à-vis de l'utilisation des téléphones mobiles pourrait ainsi amener cet épuisement total. Le chercheur spécialisé en stress, TöresTheorell déclare : "De nouvelles règles d'éthique sont nécessaires pour protéger la santé des gens au cours de l'époque de la téléphonie mobile".

Cette fois ce n'est pas une question de radiations de téléphonie mobile susceptible de cuire le cerveau ! Par contre, le point important est psychologique. Des jeunes gens sont stressés par tous les appels téléphoniques et par les messages SMS. La peur de ne pas être "dans le coup" ou de rater quelque chose est très grande. Il y en a certainement beaucoup qui se mettent en état de stress comme cela, mais s'agit-il uniquement de psychologie dans cet épuisement moderne ?

La fréquente affirmation selon laquelle le stress pourrait expliquer beaucoup de nouveaux phénomènes médicaux n'a rien de neuf. Elle semble tellement évidente que pratiquement personne n'a opposé d'arguments à ce thème. Le danger de tels arguments psychologiques est qu'ils détournent effectivement l'attention des causes plus compliquées et déplaisantes, - mais néanmoins réelles - d'un problème. Malheureusement, il faut souvent souligner qu'en fait, il y a une cause médicale à l'origine de ce qui est considéré comme une plainte liée au stress. Il suffit de penser à l'un des derniers prix Nobel attribué à deux chercheurs Barry J. Marshall et J. Robin Warren qui ont eu la témérité de déclarer que les ulcères gastriques sont actuellement causés par une bactérie.

J'ai, il y a un certain temps déjà, posé la question de savoir s'il était réellement sage et sain de nous exposer aux mêmes irradiations de la téléphonie mobile sur l'entièreté de notre corps, tous les jours durant et partout où nous sommes, alors que des études de laboratoire ont montré les effets graves et les dégâts de ces radiations. Il y a un certain temps également, j'ai conseillé aux personnes responsables de réfléchir profondément avant de s'engager dans l'expérience à grande échelle qui est maintenant en cours sur nous comme si nous étions des animaux de laboratoire. Depuis lors, beaucoup d'auteurs ont confirmé ces avis et les ont utilisés dans leurs propres publications et leurs livres. Maintenant, le débat s'étend au monde entier.

A mon avis, la relation entre les maladies et le stress causés par le fait d'être toujours joignable par téléphone mobile n'est probablement pas l'entière vérité. En fait, nous ne pouvons exclure la possibilité que les cellules du cerveau de ces jeunes gens soient perturbées et irritées par les champs électromagnétiques à hautes fréquences des téléphones mobiles.

En 2004, mon collègue Örjan Hallberg et moi-même avons publié un article scientifique intitulé : "1997 - Une curieuse année en Suède" dans l'European Journal of Cancer Prevention (vol. 13, pp. 535-538). L'arrière plan de notre étude était l'augmentation rapide en Suède, à partir de 1977, des coûts des soins de santé en première intention, des traitements de maladies, des congés de maladie et des mises à la retraite anticipée pour maladie. Pour cela, nous avons décidé de considérer la relation géographique et au cours du temps, pour une série de paramètres de santé.

Nous avons trouvé une corrélation très cohérente entre l'accroissement des maladies, des congés de maladie et d'autres paramètres semblables avec l'expansion du nouveau système de téléphonie mobile DCS 1800 MHz. Le point intéressant était l'accroissement des maladies en Suède comté par comté augmentant rapidement durant la période d'octobre 1997 à janvier 1998. De longues périodes de congés de maladie, de dépressions, de tentatives de suicide, de pourcentages de congés de maladie (spécialement dans les grandes entreprises), des accidents de travail, etc. étaient en augmentation. Nous pouvions constater que cette incidence négative coïncidait en temps avec l'introduction du nouveau système de téléphonie mobile et que l'étude, comté par comté montrait une corrélation avec la densité moyenne de puissance des radiations. Dans les comtés avec de grandes distances par rapport aux stations de base (antennes relais) (*), et donc avec une émission plus intense des postes téléphoniques, l'état de santé était de moins en moins bon. Comme nous l'avons précisément mis en exergue ci avant, la population suédoise dort de plus en plus mal. Le dernier rapport indique que 78 % (!) des Suédois ont des problèmes de sommeil. Les maladies augmentent et les Suédois sont plus fatigués, beaucoup plus fatigués qu'il y a 20 ans, avec la pire situation pour les jeunes gens. En tant que chercheurs, nous avons été surpris de découvrir que même des personnes qui ne travaillent pas présentent les mêmes symptômes négatifs que ceux qui travaillent ou étudient. L'équipe de recherche Söderström, Ekstedt, Akerstedt, Nilsson et Axelsson a montré que des personnes situées dans la zone de risques d'épuisement total ne récupéraient pas au cours d'un week-end de congé. On peut donc se poser la question: "Le manque de récupération peut-il conduire à l'épuisement total? Et dans ce cas, la question devient naturellement : pourquoi ne récupère t'on pas ? " La réponse réside peut-être dans toutes les études (voir une brève sélection en fin d'article) qui ont montré que les radiations des téléphones mobiles modifient le flux sanguin normal dans le cerveau, l'électroencéphalogramme, la mémoire à court terme et le pouvoir de concentration. Elles affectent également la durée et la qualité du sommeil paradoxal (sommeil avec mouvements rapides des yeux), la tranche de sommeil au cours de laquelle la plus importante part de récupération devrait avoir lieu. Le fait que les radiations de la téléphonie mobile causent également des lésions directes à notre patrimoine génétique (c'est-à-dire provoquent des ruptures des filaments d'ADN), entre autres dans les cellules nerveuses du cerveau, peut également être considéré comme un facteur aggravant.

Dans l'article "Alzheimer mortality - why does it increase so fast in sparsely populated areas?" (Mortalité par maladie d'Alzheimer - pourquoi augmente t'elle si rapidement parmi des zones peu peuplées ?) (Europ. Biol. Bioelectromag. 2005, Vol 1, pp. 225-246) par Hallberg et Johansson, nous avons étudié dans différentes régions de Suède, dans quelle mesure les mortalités causées par des troubles du système nerveux pouvaient être corrélées avec les puissances d'émission des téléphones. Nous avons utilisé les bases de données fournies par le Bureau Suédois de la Santé et du Bien-Être ainsi que les estimations basées sur les informations fournies par les opérateurs quant à la couverture en téléphonie mobile. Nous avons trouvé une relation statistique significative entre l'accroissement de la mortalité par maladie d'Alzheimer et la puissance de sortie des téléphones mobiles. La mortalité augmente rapidement et on peut s'attendre à ce qu'elle augmente plus rapidement au cours des 10 prochaines années. C'est pourquoi nous conseillons aux personnalités responsables de faire une analyse plus complète de cette question complexe. Jusqu'ici, une telle analyse n'a pas été entreprise.

Très récemment, un article intitulé "Récurrent headache and migraine as a public health problem - a population-based study in Sweden" (Maux de tête et migraines récurrents, comme problème de santé publique - une étude basée sur la population en Suède), paru dans la revue "Headache", 2006, Vol. 46, pp. 73-81 a été écrit par Anu Molarius et Ake Tegelberg. Il considère les maux de tête et les migraines comme un problème courant en matière de santé publique en Suède. Ceci ne conforte t'il pas l'étude importante du TNO aux Pays Bas (Zwamborn APM, Vossen SHJA, van Leersum BJAM, Ouwens MA, Mäkel WN, "Effects of global communication system radio-frequency fields on well being and cognitive functions of human subjects with and without subjective complaints"(Effets de systèmes de radiofréquences de communications globales sur le bien-être et les fonctions cognitives de sujets humains avec et sans plaintes subjectives) Rapport TNO, FEL-03-C148 2003, Vol. 148, pp. 1-89 ? Ce rapport montre que si on expose des personnes tests à des radiations de stations de base de téléphonie UMTS, ils contractent des maux de tête (!), des vertiges et se sentent malades.

L'explication présentée par Anu Molarius et Ake Tegelberg est que "le mal de tête récurrent et/ou les migraines déclarées spontanément constituent un problème substantiel de santé publique qui affecte principalement les jeunes et les adultes d'âge moyen. Il est associé à une santé considérée comme chancelante par les plaignants, avec des symptômes musculo-squelettiques et des symptômes psychosomatiques, l'augmentation du recours aux soins de santé et aux médicaments, ainsi qu'à des traitements peu habituels." Peut-être auraient-ils dû ajouter les radiations des stations de base de téléphonie mobile de la 3ème génération (UMTS)? En fait ce dernier point a reçu la confirmation d'une étude très récente "Subjective symptoms, sleeping problems, and cognitive performance in subjects living near mobilephone base stations" (Symptômes subjectifs, problèmes de sommeil et de performances cognitives chez des sujets vivant à proximité de stations de base de téléphonie mobile) par Hutter H-P, Moshammer H, Wallner P, Kundi M, Occup. Environ. Med., 2006, vol. 63, pp. 307-313). Qu'en est-il de notre système musculo-squelettique et des symptômes psychosomatiques lorsque nous subissons de plus en plus d'electrosmog dans l'air ambiant? Les opérateurs européens de téléphonie mobile vont étendre leurs réseaux de façon extensive au cours des années qui viennent. En même temps, nous pouvons nous attendre à une proportion croissante d'appels téléphoniques ordinaires par téléphones mobiles; le trafic par PC en liaisons sans fil (WI-FI) s'accroît considérablement et il y aura donc de plus en plus de radiations dans l'environnement ambiant.

Dans des expériences non encore publiées, concernant l'exposition de cellules souches humaines et de fibroblastes aux radiations de téléphonie mobile, le prof. associé Igor Belyaev de l'Université de Stockholm a pu montrer que ces cellules sont celles qui sont le plus affectées par les radiations GSM (900 MHz) et UMTS (2100 MHz). Si ces résultats se révèlent exacts, nous avons toutes les raisons d'être tracassés. Dans ce cas, il est impossible de fournir une explication par modèle psychologique; ces cellules ne se lèvent pas la nuit pour envoyer des messages SMS ou pour dialoguer via le téléphone mobile. Elles ne sont pas non plus soumises à un stress ni à un épuisement total. Dans ce cas je suis réellement d'accord avec Töres Theorell lorsqu'il déclare : "De nouvelles règles d'éthique sont requises pour maintenir notre santé dans la société de la téléphonie mobile", encore que les règles que je voudrais voir appliquer soient d'un type de règles d'éthique entièrement différent! Sinon, dans le futur, l'entièreté de l'humanité aura des raisons d'éprouver des symptômes musculo-squelettiques et psychosomatiques, dans leur colère, suite au fait que ces problèmes n'aient pas été pris en considération à temps !

Dans la situation d'aujourd'hui, nous ne savons pas si les radiations affaiblissent nos défenses immunitaires, si c'est la fatigue elle-même qui provoque ces problèmes, ou ce qui se passe. Cependant, ce qui est tout à fait évident, c'est que quelque chose de sérieux s'est produit et est en train de se produire. Nous ne pouvons pas rester aveugles à cela et mes collègues et moi-même avons recommandé à plusieurs reprises aux autorités responsables d'agir. [Maintenant, tout récemment, nous n'avons pas été autorisés à rencontrer l'ex-ministre de la Santé et des Affaires Sociales de Suède, Morgan Johansson, sous le motif qu'il n'avait pas le temps. J'espère sincèrement et je prie pour qu'à une date future, cette décision soit considérée comme la bonne.]

Des projets de recherches totalement indépendants doivent être engagés immédiatement pour assurer notre santé publique ! Ces projets doivent être entièrement indépendants de tous types d'intérêts commerciaux; la santé publique ne peut pas avoir de fers aux pieds! Ceci est clairement la responsabilité des corps politiques élus démocratiquement, dans tous les pays!

La population suédoise - et de beaucoup d'autres pays dans le Monde - est de plus en plus irradiée. Je suis inquiet si cela devait devenir la cause majeure de l'augmentation rapide de la fatigue dans notre société.

Par dessus tout, je suis inquiet dans le cas où des personnes devraient être à la base d'actions responsables seraient - précisément maintenant - dans une sorte de torpeur - comme la belle au bois dormant - dont ils devraient se réveiller ! Vite et résolument !



(*) Un téléphone mobile ajuste automatiquement sa puissance d'émission sur la manière dont il capte l'antenne relais. Plus l'antenne relais est éloignée, donc plus l'émission est difficile, plus il augmente sa puissance. C'est pour cette raison qu'il ne faut pas utiliser son téléphone mobile dans un lieu confiné (garage souterrain, voiture, intérieur d'une maison etc.)
---

Extrait d'Interview
Traduction de J-M Dabze du 07/mars/2007

Robin des Toits
Lu 7252 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Avis scientifiques | Analyses et commentaires scientifiques


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème