Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Communauté urbaine d'Arras : l'antenne-relais se prend un râteau - lavenirdelartois.fr - 14/03/012

Le permis de construire trône toujours au pied de la résidence Voltaire, rue Michelet à Saint-Laurent-Blangy. Fin février, des habitants de la résidence Voltaire ont eu la désagréable surprise de voir des ouvriers commencer à installer une antenne-relais sur le toit de leur immeuble.



Le permis de construire trône toujours au pied de la résidence Voltaire, rue Michelet à Saint-Laurent-Blangy.
Le permis de construire trône toujours au pied de la résidence Voltaire, rue Michelet à Saint-Laurent-Blangy.
En colère de ne pas en avoir été informés, ils ont lancé une pétition. Du côté des responsables, on regrette un manque de communication des uns et des autres.

Décidément, les antennes-relais se prennent pas mal de râteaux dans l'Arrageois. Après une tentative d'installation à Roclincourt qui a suscité un vif débat (notre édition du 25 janvier 2012), c'est à la résidence Voltaire, rue Michelet à Saint-Laurent-Blangy que des habitants se sont opposés à avoir une antenne-relais au-dessus de leur tête.

« Il y a eu un manque d'information »

Ces derniers affirment n'avoir été informés de rien et ont été plus qu'étonnés de voir débarquer sur leur toit, mercredi 29 février, des techniciens de l'entreprise wasquehalienne Camusat, spécialisée dans l'installation d'antennes-relais. Les habitants ont aussitôt contacté la mairie ainsi que le bailleur, Pas-de-Calais Habitat. « Nous n'allons pas jeter la pierre à nos locataires, tempère Laurent Dal, chargé de communication du bailleur. Nous avons demandé à Orange d'arrêter les travaux, et Orange a accepté ». Le permis avait pourtant été déposé il y a un peu plus d'un mois et déclaré recevable.

« Nous l'avons affiché, transmis à l'équipement, assure le maire de Saint-Laurent-Blangy Jean-Pierre Deleury. Là où ça ne va plus c'est que les gens découvrent que l'installation se fait du jour au lendemain. Il y a eu un manque d'information de la part de Pas-de-Calais Habitat et de l'opérateur Orange  ».

Ce à quoi Pas-de-Calais Habitat répond qu'une installation fait l'objet d'une déclaration en mairie (qui peut être contestée) et d'un affichage... Autrement dit, tout le monde se renvoie la faute. Certains habitants de la résidence ont été reçus en mairie par Nicolas Kusmierek (l'adjoint chargé de l'aménagement, habitat et urbanisme, travaux) qui leur a donné des explications. Le directeur des territoires de Pas-de-Calais Habitat s'est également rendu à la résidence Voltaire.

Une réunion dans les prochains jours

La municipalité va prendre le dossier à bras le corps. « Je vais tout faire pour organiser dans les jours à venir une réunion de concertation avec Orange, Pas-de-Calais habitat et les habitants pour aplanir les choses », promet Jean-Pierre Deleury.

Le maire indique qu'il n'y a pas eu d'autres permis déposés dans ses services administratifs. « Je sais que le sujet est sensible. Pourtant, les gens, vous comme moi, ne sont pas prêts à renoncer à appeler d'un portable tout en ne voulant pas d'antenne. Or, on n'a pas encore trouvé le moyen de faire sans.

 Sur ce sujet, bailleur et maire sont d'accord : « il ne faut pas jeter non plus la pierre à Orange », reprend Laurent Dal. Et de conclure  : « l'incident est clos. Si les habitants ne veulent pas d'une antenne-relais, il n'y aura pas d'antenne-relais ».

Pierrick JOUAN et Mylène RÉVEILLE

----------------
Source :[http://www.lavenirdelartois.fr/actualite/Pays_d_Artois/CC_Val_de_Gy/2012/03/14/article_telephonie_l_antenne_relais_se_prend_un.shtml]url:http://www.lavenirdelartois.fr/actualite/Pays_d_Artois/CC_Val_de_Gy/2012/03/14/article_telephonie_l_antenne_relais_se_prend_un.shtml [ ]urlblank:http://www.lavenirdelartois.fr/actualite/Pays_d_Artois/CC_Val_de_Gy/2012/03/14/article_telephonie_l_antenne_relais_se_prend_un.shtml

Lu 1100 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Que dire / que faire ? (à la maison, au travail, à l'école ...) | ADHESION | Nous contacter | Les actions régionales (antennes-relais, Wimax ...) | Engagements pour le Principe de Précaution (0,6V/m...)


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème