Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Débat entre André Aurengo + Jean-Marie Danjou vs Etienne Cendrier - Sud Radio - 31/10/2011



Débat entre André Aurengo + Jean-Marie Danjou vs Etienne Cendrier - Sud Radio - 31/10/2011



A propos de la position du Conseil d'Etat (les Maires et les antennes-relais) :
Une antenne relais au Conseil d'Etat - Le Canard Enchaîné - 12/10/2011


NB : Le Pr André Aurengo est membre de l'académie de médecine et c'est à ce titre qu'il intervient. En effet, l'académie de médecine s'est positionnée en faveur de l'innocuité de la téléphonie mobile en 2009, lorsque plusieurs procès avaient permis le démontage d'antenne-relais.
Cette position avait été critiquée par le Syndicat de la Médecine Générale :
Ondes électromagnétiques et Santé : le Syndicat de la Médecine Générale contre l'Académie de Médecine - 21/04/2009

Mais il n'a à part cela aucune compétence technique ni scientifique en matière d'antennes-relais ou de téléphone portable. C'est un médecin spécialiste de la médecine nucléaire qui n'a comme lien avec la téléphonie mobile et les champs électromagnétiques que son ancienne appartenance au conseil scientifique de Bouygues Télécom et son statut d'administrateur d'EDF (!)

Ainsi, depuis plusieurs années, ce Professeur défend la thèse de l'innocuité des champs électromagnétiques des lignes THT et de la téléphonie mobile.
Il faut se rappeler aussi que le Pr Aurengo avait minimisé, en 2006, l'impact de l'accident de Tchernobyl.
Voir : Comment un autocrate, le Pr Aurengo, a trahi une démarche participative

Mais cette collusion entre intérêts industriels et la médecine ne semble déranger aucun journal, sauf le Canard Enchaîné, le Parisien et Mediapart dans ces quatre numéros :
- Académique-mac - Le Canard Enchaîné - 23/12/2009
- 'Bouygues active ses relais pour sauver ses antennes' - Le Canard Enchaîné - 11/03/2009
- 'Une campagne de lobbying intensif' - Le Parisien - 21/03/2008
- Conflits d'intérêts au cœur de la téléphonie sans fil - Mediapart - 20/05/2011


Résumé des arguments de la partie adverse avec réponses de Robin des Toits :


"Aucun lien entre téléphonie mobile et santé"
-> A condition de croire que la terre est plate et que le soleil tourne autour !

"Toutes les instances médicales et scientifiques mondiales affirment qu'il n'y a pas de liens entre la téléphonie mobile et les problèmes de santé"
-> Dire qu'il n'y a aucun lien résulte de l'incompétence ou du mensonge. Il existe une littérature scientifique que les défenseurs de l'innocuité semblent incapables de lire. Les textes ignorés sont, en particulier :
- Rapport « Bioinitiative » : les preuves scientifiques des dangers pour la santé de la téléphonie mobile - 1500 travaux prouvant le danger
- Rapport « REFLEX » de l'Union européenne : 2000-2004 - confirme les destructions des programmes génétique
- Liste des possibles cancérogènes du groupe 2B du CIRC - OMS - 03/06/2011 - l'OMS dit possiblement cancérigène comme le bisphénol A qui vient d'être interdit, ainsi que le plomb et les vapeurs d'essence

(toutes les études : http://www.robindestoits.org/3-La-science_r14.html

"Robin des Toits a sélectionné les quelques études qui l'arrangeaient"
-> Faux, Robin des Toits à sélectionné des milliers d'études validées en comité de lecture. Notons qu'il y a quatre ans, Robin des Toits a proposé publiquement que les personnes qui contestent la nocivité rendent publiques les documents règlementaires qui établissent l'indépendance vis à vis des conflits d'intérêt des études prouvant l'innocuité de la téléphonie mobile. Aucune réponse.

"Les associations type Robin des Toits sont contre les antennes-relais"
-> Faux, Robin des Toits veut plus d'antennes, moins puissantes. Concernant les téléphone, il recommande notamment l'oreillette filaire ou le haut-parleur.

"L'intensité de l'antenne est plus forte à 250m qu'à proximité"
-> Fable ! Il s'agit là d'une pure intoxication contredisant les lois de la physique : une antenne ne peut émettre plus fortement à 250m qu'à 30m lorsque l'antenne rayonne directement. De plus, Robin des Toits ne revendique pas l'éloignement mais la baisse de puissance.

"Les études en double aveugle permettent de comprendre que les personnes se disant sensibles aux ondes n'ont pas pu détecter la présence d'un champ électromagnétique. Par exemple, une antenne autour de laquelle beaucoup de gens étaient malades n'était en fait pas branchée"
-> Il s'agit d'un mensonge. Sur le plan scientifique, cette déclaration pêche par défaut d'exemples précis car les études en double aveugle bien réalisées montrent la capacité de détecter la présence d'ondes. Voir le travail du Pr Dominique Belpomme, qui montre l'effet de ces ondes sur un cerveau humain :
http://www.robindestoits.org/Les-ondes-quels-effets-sur-la-sante-JT-TF1-20h-18-04-2009_a808.html

"Il n'y a aucun mécanisme dans le corps humain permettant la détection de ce type de champ électromagnétique, hormis l'effet de chaleur"
-> Cette déclaration pseudo-scientifique correspond à un état de la science datée de la fin du XIXè siècle. M. Aurengo partage avec l'ICNIRP l'ignorance TOTALE d'une branche entière de la science : le bio-électromagnétisme, qui étudie l'ensemble des effets de l'électromagnétisme sur le vivant. Par exemple, le cerveau émet différentes fréquences électriques selon l'état de conscience (éveillé, endormi...) et il a été démontré que les extrêmement basses fréquences de la téléphonie mobile, qui sont pulsées sur une porteuse micro-ondes, perturbent le fonctionnement et la biologie du cerveau, tel que le démontre ces études et rapports scientifiques :

- Rapport du CSIF-CEM sur les antennes relais de la téléphonie mobile - 08/03/2003
- Effet de l'exposition aux ondes du téléphone portable sur le métabolisme cérébral du sucre - 23/02/2011
- 'Utilisation du téléphone portable et troubles comportementaux chez l'enfant' - Divan HA et al. - Etude américaine - 22/09/2010
- 'Troubles cognitifs chez des rats exposés à long terme aux radiations d'un téléphone portable GSM-900' - Nittby H et al. - Avril 2008
- Abdel-Rassoul et al. : Effets neurocomportementaux parmi les riverains d'antennes-relais de téléphonie mobile - Juil. 2006
Etc...

"Ceux qui habitent sous une antenne sont protégés par un effet parapluie"
-> Faux. Des mesures effectuées à de nombreuses reprises par les experts européens ont montré que les intensités de champ électromagnétique sont plus faible juste en dessous d'une antenne-relais que directement en face mais aucun relevé crédible n'a établi que les intensités sont absentes.

"C'est un problème français, où les gens sont râleurs qui veulent tout et son contraire... Le portable sans antenne"
-> Les Français veulent surtout la technologie sans problèmes de santé. De plus, il s'agit d'un problème mondial et non uniquement Français ! La revendication de Robin des Toits est justement plus d'antennes, moins puissantes.

"Les antennes-relais émettent trop faiblement pour être dangereuse, contrairement au téléphone portable"
-> Faux, il s'agit EXACTEMENT des mêmes ondes. L'antenne émet en permanence (24h/24) de 0,2 à 10 V/m en moyenne et le téléphone portable émet en moyenne 2 à 20V/m de façon ponctuelle.



+ Les arguments sur les biais de l'expertise officielle :
- http://www.robindestoits.org/Mises-en-cause-de-l-expertise-officielle-sur-les-dangers-de-la-telephonie-mobile_a546.html
- http://www.robindestoits.org/5-Les-biais-de-l-expertise_r94.html

+ Les arguments purement scientifiques :
http://www.robindestoits.org/3-La-science_r14.html


+ Les recommandations officielles (Parlement européen, Conseil de l'Europe, Instances officielles Françaises et étrangères) :
http://www.robindestoits.org/Les-recommandations-officielles_r92.html

---
Source : http://www.sudradio.fr/10/R%C3%A9%C3%A9coutez/idcat-74/menard-en-liberte/index.php?id=10&idcat=74

Robin des Toits
Lu 1645 fois

Aspects scientifiques | Presse et TV | Autres commentaires | Les experts en innocuité


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème