Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Déploiement de WiMax en Bourgogne – problématique des EHS : Lettre d'un collectif à Arnaud Montebourg - 02/07/2008

Le Collectif des EHS - Robin des Toits de Saône-et-Loire a écrit aux présidents des conseils généraux et aux préfets ainsi qu'aux présidents du conseil régional de Saône et Loire (Arnaud Montebourg) et de Bourgogne au sujet des dangers pour la santé des ondes pulsées du Wimax et sur la nécessité urgente de "zones blanches" pour les éléctro-hypersensibles.



Collectif des EHS de Saône-et-Loire Rancy, le mercredi 2 juillet 2008
Membre de l'association nationale Robin des Toits
c/o Bénédicte MICHEL
397 route des Platières
71290 RANCY


Monsieur Arnaud MONTEBOURG
Président du Conseil Général de Saône-et-Loire
rue de Lingendes
71026 MÂCON Cedex 9




Objet : déploiement de WiMax en Bourgogne – problématique des EHS

courrier expédié en recommandé avec AR
Monsieur le Président,


Veuillez trouver ci-joint une copie du courrier que notre Collectif a adressé le vendredi 27 juin 2008 à plusieurs Présidents de communautés de communes ou d'agglomération de Saône-et-Loire. Nous vous remercions de bien vouloir en prendre connaissance.

Comme vous l'aurez compris, l'accélération du développement des systèmes de communication sans fil et leur prolifération tous azimuts rendent la vie des personnes Electro-Hyper-Sensibles (EHS) de plus en plus critique. Le problème est d'autant plus grave que la volonté politique française est de couvrir la totalité du territoire. De ce fait, les personnes EHS sont contraintes de déménager au fur et à mesure de l'installation des antennes relais de téléphonie mobile et sont constamment sous la menace de l'équipement en WiFi de leurs voisins... et bientôt du déploiement de WiMax ?

Précisément, nous avons appris avec consternation par voie de presse (“Le Journal de Saône-et-Loire” du 21/06/08) que vous préconisiez la solution WiMax pour permettre l'accès au haut débit et au très haut débit des zones non couvertes par l'ADSL en Saône-et-Loire et que “le département était uni politiquement sur ce projet”. Nous espérons seulement que vous êtes mal informé sur les conséquences sanitaires d'une telle décision.

Question vitale pour nous : où les personnes EHS iront-elles se réfugier si leur domicile est couvert par WiMax ? Sachez que les plus malades d'entre elles se trouveront dans l'obligation d'abandonner leur domicile dans l'heure.

Le choix du Conseil Général est à la fois inadmissible et non pertinent. Il est inadmissible pour des raisons sanitaires et humaines puisqu'il n'obéit pas au principe de précaution qui figure dans la Constitution française et qui aurait dû s'appliquer de longue date aux systèmes émetteurs de micro-ondes pulsées, dont les chercheurs ont prouvé sans contestation possible la nocivité (cf. le dossier joint + rapport BIO-INITIATIVE). Leur déploiement, en effet, met en danger toute une population non demandeuse qui pâtit de ces ondes sans son consentement. Ce choix est également non pertinent pour des raisons techniques étant donné que WiMax ne constitue pas une solution pérenne aux yeux des scientifiques les plus avancés dans le domaine (cf. l'article du JSL cité infra), alors que la fibre optique représente la solution d'avenir. Par voie de conséquence, quel est l'intérêt, autre que financier, de prendre des risques sanitaires dans un tel contexte ?

Nous fondant sur l'article 1er de la Charte de l'Environnement inscrite également dans notre Constitution qui stipule que “chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé”, nous demandons ce jour à Messieurs les Préfets de Saône-et-Loire et de la Région de Bourgogne de nous fournir de toute urgence le planning de déploiement de WiMax dans le département et, plus largement, dans la Région. En outre, étant donné l'état d'exténuation dans lequel nous nous trouvons tous à force de subir les ondes de la technologie sans fil, étant donné la détresse profonde et l'angoisse qui nous habitent à chaque fois que nous entendons parler, depuis quelques semaines, de l'implantation d'une antenne WiMax en Bourgogne (alors que nous avions reçu l'assurance du Conseil Régional que rien n'était encore décidé !!!), nous exigeons la création imminente de zones blanches, afin que les personnes EHS puissent trouver de manière durable un lieu de vie.

Quoi qu'il en soit, sachez que nous vous tiendrons pour responsable des conséquences sanitaires dues à l'éventuelle exposition des membres de notre Collectif aux ondes WiMax.

Etant donné la gravité et l'urgence de la situation, nous vous demandons, avant qu'il ne soit trop tard pour les EHS les plus épuisés, bien vouloir recevoir le plus rapidement possible les membres fondateurs de notre Collectif.

Dans l'attente d'une réponse rapide de votre part, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Président, nos salutations très distinguées.



Bénédicte MICHEL
Porte-parole du Collectif des EHS de Saône-et-Loire

P.J. :
- courrier expédié aux Présidents des communautés de communes ou d'agglomération, avec documents joints
- rapport BIO-INITIATIVE : l'essentiel

montebourg_2008_06.pdf Montebourg_2008_06.pdf  (12.04 Ko)
ehs71_presidents_communaute_de_communes_2008_06_2.pdf EHS71_Présidents_Communauté_de_Communes_2008_06-2.pdf  (30.61 Ko)
BioInitiative_Report_Essentiel_980665.pdf BioInitiative_Report_Essentiel.pdf  (26.9 Ko)
prefet_71_2008_06.pdf Préfet_71_2008_06.pdf  (10.13 Ko)


Robin des Toits
Lu 6498 fois

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème