Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Dominique Belpomme : «Risques prouvés» - Le Figaro Magazine : 27/06/2008



Dominique Belpomme : «Risques prouvés» - Le Figaro Magazine : 27/06/2008
Le Figaro Magazine - Une mise en garde contre les téléphones portables vient d'être publiée par David Servan-Schreiber, avec la signature de 20 experts dont des cancérologues. Vous n'êtes pas signataire ?

Dominique Belpomme * - Je n'y ai pas été invité. Mais je rends hommage à David Servan-Schreiber parce que cette initiative a le mérite de relancer le débat, même si je regrette que celui-ci ait lieu sur la place publique et non entre experts, dans le cadre de nos institutions scientifiques. Par ailleurs, je ne suis pas d'accord lorsqu'il est dit que les études épidémiologiques sont insuffisantes pour conclure à un risque de cancer. Il y a en effet des études négatives, mais elles n'ont pas un recul suffisant et sont souvent faites et/ou commanditées par l'industrie de la téléphonie mobile. Un panel d'experts indépendants a par ailleurs réalisé une analyse exhaustive de la littérature scientifique à travers le BioInitiative Report, qui montre qu'il y a un risque faible, mais certain, de tumeurs cérébrales au bout de dix ans si l'on utilise un portable plusieurs heures par jour. Et il est prouvé que la proximité de lignes à haute tension, qui produisent d'autres ondes électromagnétiques, provoquent des leucémies chez l'enfant.

Les 10 recommandations de cet appel ?

Il en manque une : les femmes enceintes ne doivent utiliser le portable que pour les appels d'urgence. Le foetus est en effet le plus vulnérable : passer d'une cellule à 3 kilos de cellules en neuf mois implique un rythme très élevé de divisions cellulaires. Notre hypothèse est que les rayonnements électromagnétiques, en augmentant l'entropie, le désordre au niveau des molécules chimiques, peuvent faire en sorte que, lors des divisions cellulaires, un gène s'exprime de façon anormale et entraîne l'apparition de mutations secondaires. Avec un risque de cancérisation cellulaire.

Vous allez donc encore plus loin que David Servan-Schreiber...

C'est qu'il y a d'autres risques prouvés, comme l'électro-sensibilisation : j'ai des patients qui ne peuvent plus supporter un environnement d'ondes électromagnétiques. Peut-être est-ce dû à l'association avec une pollution chimique par des métaux lourds qui se fixeraient au niveau des cellules nerveuses. D'autres risques ne sont pas prouvés, mais une étude suédoise, par exemple, évoque la possibilité que la potentialisation des UV et d'un rayonnement électromagnétique favorise l'apparition des mélanomes. La présence permanente d'appareils électriques dans l'environnement peut aussi être source de potentialisation. L'élémentaire principe de précaution veut donc que nous n'utilisions les téléphones portables qu'avec la plus grande modération.

Richard Le Ny

* Le Pr Dominique Belpomme, cancérologue, est président de l'Artac (www.artac.info), initiateur de l'appel de Paris.

---
Source :
http://www.lefigaro.fr/lefigaromagazine/2008/06/28/01006-20080628ARTFIG00097-dominique-belpomme-risques-prouves-.php




Robin des Toits
Lu 8768 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

Ce qu'il faut savoir | JT, reportages et magazines | Articles de presse | Compteurs dits "intelligents" (eau, gaz, électricité...) | Synérail


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème