Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...
pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

ETUDE suèdoise : risque accru de 300% du cancer du cerveau pour les utilisateurs à long terme des téléphones portables et téléphones sans fil - Sept 2013



ETUDE suèdoise : risque accru de 300% du cancer du cerveau pour les utilisateurs à long terme des téléphones portables et téléphones sans fil - Sept 2013
Une nouvelle étude révèle un risque accru de 300% du cancer du cerveau (diagnostiqués entre 2007 et 2009) pour les utilisateurs à long terme des téléphones portables et téléphones sans fil

Journal International d'Oncologie
Étude cas-témoin de l'association entre les tumeurs cérébrales malignes diagnostiquées entre 2007 et 2009 et l'utilisation du téléphone mobile et sans fil.


Auteurs : Lennart Hardell, Michael Carlberg, Fredrik Söderqvist, Kjell Hansson Mild

Publié en ligne le: Mardi 24 Septembre, 2013



Résumé
Des études antérieures ont montré une association cohérente entre l'utilisation à long terme des téléphones mobiles et sans fil et le gliome et le neurinome acoustique, mais pas pour le méningiome. Lorsqu'ils sont utilisés ces téléphones émettent des champs électromagnétiques de radiofréquence (RF-EMF) et le cerveau est le principal organe cible pour le téléphone portable. L'Agence Internationale pour la Recherche sur le Cancer (CIRC) a classé dans mai 2011 RF-EMF comme un groupe 2B, c'est à dire un "possible" cancérogène pour l'homme. L'objectif de cette étude était d'explorer davantage la relation entre particulier à long terme (> 10 ans) utilisent des téléphones sans fil et le développement de tumeurs cérébrales malignes. Nous avons mené une nouvelle étude cas-témoins de cas de tumeurs cérébrales des deux sexes âgés de 18-75 ans et diagnostiqués au cours de la période 2007-2009. Un témoin basée sur la population appariés sur le sexe et l'âge (moins de 5 ans) a été utilisé pour chaque cas. Nous rapportons ici le cas de tumeurs malignes y compris toutes les commandes disponibles. Expositions, par exemple sur l'utilisation des téléphones portables et téléphones sans fil ont été évaluées par un questionnaire auto-administré. Une analyse de régression logistique inconditionnelle a été réalisée, en ajustant pour l'âge, le sexe, l'année du diagnostic et de l'indice socio-économique en utilisant la totalité de l'échantillon de contrôle. Parmi les cas atteints d'une tumeur maligne au cerveau, 87% (n = 593) ont participé, et 85% (n = 1,368) des contrôles dans l'ensemble de l'étude ont répondu au questionnaire. L'odds ratio (OR) pour l'utilisation du téléphone mobile de type analogique était de 1,8, intervalle de confiance à 95% (IC) = 1.4 à 3.3, ce qui augmente avec> 25 ans de latence (temps écoulé depuis la première exposition) pour un = OR 3,3, IC 95% CI = 01.06 à 06.09. L'utilisation du téléphone mobile numérique 2G rendu un OR = 1,6, IC = 0,996 à 2,7 à 95%, augmentant avec latence> 15-20 ans à un OR = 2,1, IC = 1,2-3,6 95%. Les résultats de l'utilisation du téléphone sans fil étaient OR = 1,7, IC = 1,1-2,9 95%, et, pour la latence de 15-20 ans, l'OR = 2,1, IC = 01.02 au 03.08 95%. Peu de participants avaient utilisé un téléphone sans fil pour> 20-25 ans. Type numérique des téléphones sans fil (2G et 3G des téléphones mobiles, téléphones sans fil) a un risque accru de latence> 1-5 ans, puis un risque plus faible dans les groupes de latence suivants, mais là encore, l'augmentation du risque avec une latence> 15-20 ans. Utilisation Ipsilateral abouti à un risque plus élevé que l'utilisation du téléphone mobile et sans fil controlatéral. OR élevés ont été calculés pour des tumeurs dans les lobes temporaux et se chevauchent. En utilisant les cas de méningiome dans la même étude comme entité de référence a donné des RUP un peu plus élevé indiquant que les résultats n'étaient pas susceptibles d'être expliqué par le rappel ou le biais d'observation. Cette étude confirme les résultats antérieurs d'une association entre l'utilisation du téléphone mobile et sans fil et tumeurs cérébrales malignes. Ces résultats appuient l'hypothèse selon laquelle RF-EMF jouer un rôle à la fois dans l'initiation et les étapes de promotion de la cancérogenèse.

---
Source : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24064953

Article de presse : http://www.naturalnews.com/042323_brain_cancer_risk_cell_phones_mobile_devices.html



Robin des Toits
Lu 5376 fois

Dans la même rubrique :
1 2

épidémiologie | in vivo, in vitro


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème