Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"École Sémard : une antenne Free inquiète les parents" - La Nouvelle République - 21/04/2012



La mairie affirme que le projet est conforme à la charte signée avec les opérateurs.
La mairie affirme que le projet est conforme à la charte signée avec les opérateurs.
Free mobile poursuit son développement dans l’agglomération. A Saint-Pierre-des-Corps, l’installation d’une antenne près d’une école provoque l’inquiétude.

Free, qui développe depuis le début de l'année un réseau de téléphonie mobile, va installer une antenne sur le toit d'un immeuble de huit étages appartenant au bailleur social L'immobilière des chemins de fer (ICF, filiale de la SNCF), situé au 45, avenue Lénine. Cet emplacement se trouve à 130 mètres du portail de l'école élémentaire Pierre-Sémard et à une soixantaine de mètres de l'école maternelle, assure le conseil local de parents d'élèves FCPE. Le rayon de 100 m autour de l'antenne « mord » une petite partie de la cour de l'école maternelle (Voir le plan dans l'encadré "Aller plus loin").

" Nous n'avons pratiquement pas de pouvoir "

Cette nouvelle les inquiète. Mardi soir, la FCPE a organisé une réunion animée par Emmanuel Denis, de Robin des toits, l'association nationale pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil.
Les parents d'élèves sont d'autant plus méfiants qu'ils affirment avoir appris ce projet fortuitement : « En mars, Fabrice Nollet, adjoint au maire, s'est excusé de ne pas pouvoir participer à notre conseil d'école, car il devait assister, le même jour, à une réunion publique à propos de l'installation d'une nouvelle antenne-relais. Voilà comment nous avons été informés », assure François Seigneur, de la FCPE, qui ajoute : « Ni les directrices des écoles, ni les parents d'élèves n'ont été prévenus. »
L'adjoint au maire dément. « Des courriers ont été distribués dans toutes les boîtes à lettres, dans un rayon de 100 mètres autour de l'antenne, conformément à la charte que nous avons signée avec les opérateurs (*). Les directeurs d'école ont été informés par courriel, courant février. Ce qu'on peut regretter, c'est de ne pas avoir invité la FCPE directement, c'est peut-être le seul oubli qu'on a fait », concède l'élu.
Le 30 mars, la FCPE a introduit un recours gracieux auprès de Marie-France Beaufils, sénatrice et maire de Saint-Pierre-des-Corps, pour lui demander l'annulation de l'autorisation de travaux (lire encadré).
Les mesures de champs électromagnétiques effectuées avant la pose de l'antenne oscillent entre 0,3 et 1,2 V/m. « Nous sommes donc sous les seuils fixés par décret en 2002, et Free s'est engagé à effectuer d'autres mesures après la pose de l'antenne », détaille Fabrice Nollet, qui lâche : « Techniquement, il n'y a rien dans le dossier présenté par Free mobile qui aurait pu permettre à la mairie de s'y opposer, même près de l'école. Nous n'avons pratiquement pas le pouvoir à ce sujet, tout se règle entre le bailleur et l'opérateur. Le seul boulot qu'on peut faire, c'est de veiller au respect de la charte et d'informer les habitants. »
Emmanuel Denis, de l'association Robin des toits, ne dit pas autre chose : « Le meilleur moyen de faire reculer les opérateurs, c'est la mobilisation des riverains. »
Les parents d'élèves ne souhaitent pas en rester là et réclament une autre réunion publique, arguant du fait que celle organisée par la mairie, en mars, était « confidentielle ». Seule une dizaine de personnes étaient présentes, confirme Fabrice Nollet, qui regrette « que ce genre de réunion ne draine pas les foules ».
Nous avons tenté de joindre la société Free mobile à plusieurs reprises, mais personne n'a pas répondu.

(*) Rédigée sur le modèle de celle Tours, cette charte a été signée avec Orange, SFR et Bouygues en septembre 2004, et avec Free en mai 2011.

A Saint-Pierre-des-Corps, la carte des implantations d'antennes et les fiches mesures peuvent être consultées par tous, au service technique de la mairie.


repères

> A Saint-Avertin, début mars, TDF a suspendu le projet d'aménagement d'un site radioélectrique sur la terrasse de l'immeuble situé 24, rue Jules-Romain, dans le quartier des Grands-Champs, suite à la pétition des riverains, soutenus par le maire, Jean-Gérard Paumier. Ce site était proche d'une école maternelle (lire NR du 8 mars).
> Le site internet cartoradio (www.cartoradio.fr recense l'implantation des antennes.
> Association Robin des toits : www.robindestoits.org
Principal cheval de bataille : « Robin des Toits n'est pas opposé aux antennes-relais et ne s'y oppose que dans la mesure où celles-ci dépassent 0,6V/m alors le gouvernement fixe la limite à 41V/m. Robin des Toits réclame plus d'antennes, moins puissantes », indiquent ces militants.

---
Source : http://www.lanouvellerepublique.fr/Toute-zone/Actualite/Environnement/n/Contenus/Articles/2012/04/21/Ecole-Semard-une-antenne-Free-inquiete-les-parents

Robin des Toits
Lu 734 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Que dire / que faire ? (à la maison, au travail, à l'école ...) | ADHESION | Nous contacter | Les actions régionales (antennes-relais, Wimax ...) | Engagements pour le Principe de Précaution (0,6V/m...)


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème