Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

« Electro... choqué » - Le Canard Enchaîné - 21/01/2009



« Electro... choqué » - Le Canard Enchaîné - 21/01/2009
C'est l'histoire d'un type qui vit dans un champ avec un vélo, une grosse valise et trois dents pour tout patrimoine, une bâche tendue sous un noyer, au carrefour dit du Nouveau Monde, que, justement, il ne supporte pas. Matthias Moser, 39 ans, est électrohypersensible (EHS). Depuis treize ans, la proximité des lignes à haute tension, téléphones portables, wi-fi, brève toute onde électromagnétique lui pourrit existence. Entre autres malaises, il a des migraines, enfle, des plaques apparaissent sur sa peau, son système digestif part à en vrille. Une affection méconnue, pas même reconnu, excepté en Suède, où on lui a donné le statut de handicap.

Totalement démuni, contraint de se tenir en marge de toute source d'ondes et donc de la société, cet ancien instituteur de nationalité allemande vit dans la nature et de la solidarité des habitants des environs. A Bollwiller, en Alsace, le maire n'a rien contre ce drôle d'administré. Il lui propose des solutions de relogement, mais, chaque fois, les ondes sont trop intenses et Mathias décline. Ces derniers temps, le maire « ne dort pas tranquille »: ça descend à - 13°C, dans le coin. Voulant bien faire, il demande conseille au médecin-chef du département. Celui-ci : « Y en a qui se prennent pour Napoléon, pour Jésus-Christ et qui voit le diable. » Allez hop, signez-moi ce papier, m'sieur le maire. Le pacifique Matthias devient l'objet d'un internement ou sur demande de tiers. Jeudi dernier, vers 14 heures, une dizaine de gendarmes et une ambulance débarquent dans le champ. ils embarquent manu militari Matthias, qui, sanglé au brancard en sandalettes, invoque les droits de l'homme. Mais rien d'illégal là-dedans : c'est le Code de la santé publique. Sa maladie « n'est décrite dans aucun livre », alors « si les psychiatres estiment qu'il a le droit de mourir de froid, ils le mettront dehors », argue le médecin-chef.

Voilà donc Mathias interné au pavillon 16 de l'hôpital psychiatrique de Rouffach. « Je serais en Afrique, j'appellerais mon ambassade », proteste le malheureux, joint au téléphone par « Le Canard ». Une avalanche de coups de fils à déferlé sur l'hôpital - l'association Robin des toits, l'Artac du Pr Belpomme, la médecin de Matthias, qui, elle, a lu des livres. Des proches sont venus le voir et négocier pied à pied avec les psys. Mathias a finalement pu sortir vendredi soir. Très choqué par la brutalité de la méthode, en sale état, la tête toute gonflée, les yeux injectés de sang. Il y a plein d'ondes électromagnétiques dans un hôpital.

Professeur Canardeau

---
Voir également :

- "Un Allemand électro-sensible interné 24 heures" France 3 Alsace - 22/01/2009

- "Un maire alsacien envoie un Allemand électro-sensible à l'asile" - Le Monde - 22/01/2009

- ElectroHyperSensibilité – MATTHIAS sauvé des PSYS - Lettre ouverte de Robin des Toits - 21/01/2009

- L'OMS reconnaît-elle l'Electro-Hypersensibilité aux champs électromagnétiques ?

- DISCREDIT PUBLIC DE L’OMS - 2007

- Communiqué de presse de l'Association Suédoise des Electrosensibles (E.H.S.) - 2004

- Electrosensibilité > Informations scientifiques

20090121_canard_enchaine.pdf 20090121_Canard-Enchaine.pdf  (691.62 Ko)


Robin des Toits
Lu 6026 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème