Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Enquête indépendante d'un 'mal mystérieux' survenu au Collège Marc Seignobos à Chabeuil - Juin/Juillet 2006

Analyse et enquête de l'association Next-Up



Source : http://www.next-up.org/divers/images_x44.php

Le 31 mai 2006, peu après 10h, plus d’une cinquantaine des 760 élèves du collège Marc Seignobos à Chabeuil (France) a subi des malaises et des évanouissements, dont 17 ont été hospitalisés.

Après le déclenchement du plan rouge, les médecins urgentistes avec l’appui du Samu et de 85 pompiers présents sur les lieux ne s’expliquent pas cet incident sanitaire majeur.
Les analyses de l’air et de l’eau, ainsi que les analyses de sang et d’urine se sont révélées négatives.

Dans un communiqué officiel du 1 er juin 2006, la DASS stipulait :
“L’enquête exploratoire auprès des 4 premiers cas n’a pas permis de retenir une cause particulière.
[Les autres cas] après examen clinique, ont été considérés comme très probablement d’origine psychologique (…).”

Une enquête indépendante réalisée sur place a constaté que le collège était en cours de “bunkerisation” au moyen de grilles métalliques pour lutter contre le vandalisme et que le collège était exactement situé dans l’axe principal du faisceau, non pas d’une, mais de deux antennes relais, pour lesquelles les autorisations techniques et sanitaires n’ont toujours pas encore été communiquées par les autorités.

De plus, l’enquête épidémiologique préparatoire sur un échantillon aléatoire de victimes a révélé qu’elles sont toutes domiciliées à proximité d’une ligne à Très Haute Tension (THT) de 400 000 volts ou d’un poste de transformation électrique moyenne/basse tension.

“Ces collégiens, exposés à domicile aux basses fréquences de l’électricité, ont développé à leur insu une électro-hypersensibilité (EHS) latente qui s’est révélée le jour où leur collège a été transformé en ‘cage de Faraday inversée’ par une conjonction d’éléments.”

La conjonction des basses fréquences (50 hertz) et des micro-ondes de la téléphonie mobile ont généré un nouveau phénomène appelé VASEM ( Variations Spatiales Electro Magnétiques).

Le Dossier de l'enquête in situ du Collège Marc Seignobos de Chabeuil France.

- Explications concernant la VASEM (VAriation Spatiale ElectroMagnétique) -

Le rapport préliminaire de Next-up organisation sur cet événement est achevé, mais sa publication est subordonnée aux communications des autorisations administratives techniques et sanitaires, qui font malheureusement toujours défaut à ce jour.
L’incident du collège de Chabeuil de par son ampleur est une expérience grandeur nature qui appelle de nombreux développements d’études épidémiologiques.

---
Lire également : Lettre du Criirem au Minsitre de la Santé au sujet des CEM des antennes-relais exposant les enfants d'un collège de Chabeuil - 23/06/2006


---
PJ :
- "Drôme de Drame", article du Canard Enchaîné du 05/07/2006

le_canard_enchaine_05072006.pdf Le_Canard_Enchaine_05072006.pdf  (393.54 Ko)


Robin des Toits
Lu 4985 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 7

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème