Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Infos CGT - Spécial "Santé au Travail" - 21/01/2009



Infos CGT - Spécial "Santé au Travail" - 21/01/2009
Extrait :

(...)

Le problème du WiFi
Le problème du WiFi a été traité à la hussarde par la Mairie de Paris en affichant le plus grand mépris pour les organisations syndicales. Ça n'est sûrement pas une bonne manière de pratiquer le dialogue social.

Que penser du WiFi ? Le développement de cette technologie, comme celle du téléphone portable, ont été conduites sans aucune étude des risques biologiques, pour des raisons de profit maximum. Les normes réglementaires actuelles ont été fixées par des physiciens qui ne se sont pas préoccupés de l'effet biologique de ces radiations mais seulement de l'effet thermique "micro-onde". Dans les bibliothèques à Paris, l'effet thermique du WiFi est effectivement inférieur de 40 à 400 fois au seuil réglementaire comme nous l'explique Mme Maïté Errecart. Malheureusement ce seuil "réglementaire" ne tient aucun compte des effets sur la santé humaine.

Faut-il rappeler que l'on connaît depuis 1906 l'effet cancérigène de l'amiante, mais qu'il a fallu attendre 1996 pour qu'un décret interdise son utilisation. Faudra-t-il attendre 100 000 morts, comme pour l'amiante, pour se préoccuper des effets biologique du WiFi ? Des études scientifiques très récentes montrent des effets biologiques très inquiétants induits par les radiations du GSM (900 à 1800 MHz) et du WiFi (de 2 400 MHz à 2 483,5 MHz)1. Ces effets biologiques ont conduit le gouvernement à lancer une première alerte concernant le risque de l'utilisation des téléphones portables par les enfants (2 janvier 2008) : « il est conseillé un usage modéré du téléphone mobile, notamment aux enfants »…« si des effets sanitaires étaient mis en évidence, les enfants pourraient être plus sensibles étant donné que leur organisme est en cours de développement »

Une étude scientifique indépendante
La mise en place d'une étude en aveugle, réalisée par des scientifiques indépendants, comme ceux de l'INSERM, serait de nature à montrer ou non la réalité de l'effet biologique du WiFi sur les salariés des bibliothèques. Des études scientifiques similaires, approuvées par le CHS de la DPE, sont en cours auprès des égoutiers, pourquoi pas à la DAC ? Car ce ne sont pas les quelques consultations réalisées par des médecins du travail du SMPP surchargés de travail, sans moyens techniques et sans formation qui sont susceptibles d'apporter une réponse satisfaisante.

Rappelons enfin que le problème de santé des salariés n'est pas isolé mais que tous les Parisiens résidant au voisinage, notamment les femmes enceintes et les enfants, subissent de façon obligatoire un champ WiFi non sollicité mais susceptible d'avoir un effet à long terme sur leur santé.

Quant à la proposition d'organiser une conférence "Onde, Santé, Société" c'est une solution totalement inadaptée pour résoudre un problème de santé. Il est bien évidemment impossible de régler par un débat, même contradictoire, un problème de santé publique.

Manifester moins de mépris et plus de respect pour les salariés et leurs représentants serait une excellente façon d'engager l'année 2009 afin de trouver des solutions simples qui respecteraient, à la fois, les besoins des usagers et la santé des salariés.

(...)

---
Le document est à télécharger, en pièce-jointe, au format pdf.

---
Voir également :

- France 2 - JT du 02/01/2008 - mise en garde du Ministère de la Santé concernant l'utilisation du téléphone portable par les enfants

- 'Le cancérologue Dominique BELPOMME ... Censuré par Bertrand DELANOE !' - Communiqué Supap-FSU - 05/01/2009

- Infos scientifiques

infos_cgt_n25.pdf infos_CGT_n25.pdf  (206.33 Ko)


Robin des Toits
Lu 3340 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3

Contacts Presse | Nos communiqués | Nos revendications | Autres communiqués | Evènements institutionnels : Grenelle... | Robin '' interactif ''


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème