Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Interview VIDEO exclusive Leila AICHA, Sénatrice de Paris - Les ONG interpellent les candidats - 17/04/2012

Leila Achi : Je remercie le Sénat, les ONG citées pour leur invitation et leurs informations.


Les 25 propositions des ONG illustrent les principaux changements à mener pour pouvoir réformer la sécurité sanitaire de manière pérenne et efficace. A titre personnel, je pense qu'un véritable changement passera également par l'institution en France des "actions collectives" (les class action anglo-saxonnes), permettant aux victimes de se mobiliser plus aisément. Aussi j'ai l'intention de déposer un projet de loi à cet effet.



Interview vidéo exclusive Leila AICHA, Sénatrice de Paris, membre du bureau de la Commission des Affaires étrangères de la Défense et des Forces Armées.

Intégralité du dossier de presse des ONG en Pièces Jointes (16 pages).


scandales_sanitaires_2012_04_16___dossier_de_presse.pdf Scandales sanitaires 2012-04-16 - Dossier de presse.pdf

 (887.05 Ko)




Discours d’introduction de Madame Leila AICHI, sénatrice de Paris, membre du bureau de la Commission des Affaires étrangères de la Défense et des Forces Armées à l’interpellation des candidats

Mesdames, Messieurs, Chers collègues,

Dans son ouvrage La Société du risque, publié en 1986, Ulrich Beck expliquait comment notre développement industriel et technologique avait façonné notre société autour d’une question désormais fondamentale : celle de la répartition du risque.

Les crises sanitaires qui se multiplient aujourd’hui attestent ce constat : notre modèle de développement induit de lourds impacts en termes de santé publique, qui ne sont pas assez pris en compte. Pour preuve, je ne citerai que la multiplication du nombre de cancers

Ainsi, crise après crise, la société civile se mobilise pour dénoncer les effets dévastateurs de cette vision de court terme. Parce qu’elles tirent la sonnette d’alarme, bien des ONG environnementales sont qualifiées de catastrophistes.

Pourtant, la vocation de la société civile n’est pas de vendre la peur, mais bien de tout mettre en oeuvre pour éviter que des scenarii catastrophes, trop longtemps répétés, ne se reproduisent. En effet, une démocratie n’a de sens que si elle comporte de véritables contrepouvoirs, capable de défendre l’intérêt général.

Dans une campagne présidentielle où les thématiques environnementales sont quasiment absentes, il est plus qu’urgent de traiter la question des crises de sécurité sanitaires, qui est intrinsèquement liée à notre mode de développement.

C’est pourquoi je félicite l’initiative des quatre associations, Générations Futures, Robin des Toits, le Réseau Environnement Santé, et Ecologie Sans Frontières, qui ont souhaité interpeller les candidats autour de 25 propositions pour réformer la sécurité sanitaire.

Il est en effet nécessaire d’ouvrir un débat public sur cette question, et que la société civile connaisse la vision et les solutions des candidats sur les scandales sanitaires.

Aujourd’hui mon propos sera bref pour donner la parole à ces quatre ONG :

- André Cicollela, Président du Réseau Environnement Santé
- François Veillerette, porte-parole de Générations Futures,
- Etienne Cendrier, porte-parole de Robin des Toits,
- et Franck Laval, Président d’Ecologie Sans Frontière.

On dit souvent du Parlement qu’il est gangréné par les lobbies. Chères associations, je suis heureuse d’en accueillir un nouveau au sein du Sénat.



Etienne CENDRIER, Association nationale Robin des Toits, Nadir SAIFI, assistant de la Sénatrice Leila AICHA, et ESF (Ecologie Sans Frontière), Marc CENDRIER, Chargé de l'Information Scientifique de l'association nationale Robin des Toits, Leila AICHA, Sénatrice de Paris, Membre du bureau de la Commission des Affaires étrangères de la Défense et des Forces Armées, Aline READ, CIEAS (Centre d'Information sur l'Environnement et d'Action pour la Santé), François VEILLERETTE, porte-parole de Générations Futures. (c) Jean-louis Courleux
Etienne CENDRIER, Association nationale Robin des Toits, Nadir SAIFI, assistant de la Sénatrice Leila AICHA, et ESF (Ecologie Sans Frontière), Marc CENDRIER, Chargé de l'Information Scientifique de l'association nationale Robin des Toits, Leila AICHA, Sénatrice de Paris, Membre du bureau de la Commission des Affaires étrangères de la Défense et des Forces Armées, Aline READ, CIEAS (Centre d'Information sur l'Environnement et d'Action pour la Santé), François VEILLERETTE, porte-parole de Générations Futures. (c) Jean-louis Courleux
Photo : de gauche à droite :
- Etienne CENDRIER, porte-parole national de l'association nationale Robin des Toits,
- Nadir SAIFI, assistant de la Sénatrice Leila AICHA, et représentant d'ESF (Ecologie Sans Frontière),
- Marc CENDRIER, Chargé de l'Information Scientifique de l'association nationale Robin des Toits,
- Leila AICHA, Sénatrice de Paris, Membre du bureau de la Commission des Affaires étrangères de la Défense et des Forces Armées,
- Aline READ, CIEAS (Centre d'Information sur l'Environnement et d'Action pour la Santé),
- François VEILLERETTE, porte-parole de Générations Futures


---
Source : http://www.courleuxsansfrontieres.com/Leila-Aichi-Senateur-de-Paris-Les-ONG-interpellent-les-candidats-25-propositions-pour-en-finir-avec-les-scandales_a311.html

Robin des Toits
Lu 1231 fois

Dans la même rubrique :

Débats et conférences


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème