Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'L’ARTAC décrit le syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques (SICEM)' - 23/01/2009



'L’ARTAC décrit le syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques (SICEM)' - 23/01/2009

Le Pr Belpomme a en effet reçu en consultation à l’Hôpital Européen Georges Pompidou de très nombreux malades disant souffrir d’électro-hypersensibilité (EHS) au cours de ces derniers mois.

Il s’agit de véritables malades atteints de symptômes lourdement invalidants liés aux CEM qui leur rendent la vie impossible...

Dans la continuité de l’Appel de Paris et de ses diverses recommandations, les recherches de l’ARTAC se sont axées autour de l’étude des effets sanitaires, et plus particulièrement cancérigènes, de la pollution chimique. Mais les malades demeurent au cœur de son combat.

'L’ARTAC décrit le syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques (SICEM)' - 23/01/2009
Or, à la pollution chimique s’ajoute désormais la pollution électromagnétique.

Nous avions depuis plusieurs années suspecté le rôle cancérigène des champs électromagnétiques (CEM) à la lecture des différents travaux scientifiques, dont ceux du Pr Lennart Hardell qui fut invité à participer au 2ème colloque de l’Appel de Paris à l’UNESCO en 2006, et avec qui nous avons établi une collaboration scientifique.

Il existe en effet deux types de cancers pour lesquels le rôle des CEM apparaît démontré: les leucémies aiguës apparaissant chez les sujets habitant à moins de 200 mètres d’une ligne à haute tension et les tumeurs du cerveau chez les sujets ayant utilisé un téléphone portable au moins une heure par jour depuis plus de dix ans.

Dans le premier cas, le lien causal est fortement suggéré en raison d’un «effet dose» démontré grâce à une méta-analyse regroupant plusieurs études épidémiologiques: plus on s’éloigne de la ligne à haute tension, plus le risque de leucémie diminue. Mais il est encore supérieur à la normale à moins de 600 mètres.

Dans le second cas, le lien associatif a été beaucoup plus difficile à mettre en évidence, compte tenu de la longueur de la période de latence (l’exposition s’étale sur dix ans).

Néanmoins, des données toxicologiques et biologiques telles qu’exposées dans le rapport de consensus international «Bioinitiative» apportent une preuve indirecte complémentaire d’un lien causal possible.

C’est aussi ce que nous avions suggéré dans deux articles écrits en collaboration avec Lennart Hardell.

Aujourd’hui, nous devons aller plus loin et dépasser le cadre de la cancérologie.

Le Pr Belpomme a en effet reçu en consultation à l’Hôpital Européen Georges Pompidou de très nombreux malades disant souffrir d’électro-hypersensibilité (EHS) au cours de ces derniers mois.

Il s’agit de véritables malades atteints de symptômes lourdement invalidants liés aux CEM qui leur rendent la vie impossible, entraînant fréquemment une perte d’emploi, la nécessité impérieuse de se protéger des CEM – omniprésents dans notre environnement – et souvent de changer de lieu d’habitation ou de le transformer en véritable «cage de Faraday», sans compter les difficultés sociétales de toute nature que cela entraîne.

Priorité aux malades:

C’est au nom du serment d’Hippocrate que l’ARTAC a donc engagé de toute urgence des recherches chez ces malades, grâce à la mise sur pied d’un groupe de travail comprenant plusieurs médecins et des consultants en physique des rayonnements.

Il en est résulté la description clinique d’un syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques (SICEM) et l’exploration de différentes pistes pour le diagnostic de ce syndrome.

Les travaux scientifiques de l’ARTAC commencent à être reconnus par les autorités publiques de notre pays, suivant en cela la notoriété scientifique grandissante de l’ARTAC au plan européen.

Le Dr. Philippe Irigaray, Coordinateur des recherches de l’ARTAC, a été auditionné le 6 janvier 2009 par l’AFSSET au sujet des liens entre cancer et environnement, et le Pr. Belpomme le sera sur les CEM le 28 janvier prochain.


Important :

L’ARTAC a plus que jamais besoin de votre soutien pour assurer l’indépendance de ses recherches !
www.artac.info

---
Source : http://www.contaminations-chimiques.info/?2009/01/23/525-lartac-decrit-le-syndrome-dintolerance-aux-champs-electromagnetiques-sicem

---
Voir également :

- VIDEO Recontre-débat 'Téléphonie mobile, antennes relais, wi-fi... Quels risques, quels projets ?' - Les Verts 18è - 12/11/2008

- Eléctrosensibilité : témoignages et débat avec le Pr Belpomme - le 'Grand Direct' d'Europe 1 - 04/11/2008

- ElectroHyperSensibilité – MATTHIAS sauvé des PSYS - Lettre ouverte de Robin des Toits - 21/01/2009

- CONFERENCE « ONDES, SANTE, SOCIETE » A PARIS : Les initiateurs ne sont pas associés ! - 19/01/2009

- Le Danger WIFI : Enquête de la revue 'Choc' - janvier 2009

- 'Le cancérologue Dominique BELPOMME ... Censuré par Bertrand DELANOE !' - Communiqué Supap-FSU - 05/01/2009

- Antennes relais : « une catastrophe en terme de santé publique » - Le Progrès - 18/12/2008

- 'Le calvaire des électro-sensibles' : France Info - 17/11/2008

- http://www.contaminations-chimiques.info/?2010/01/11/698-etat-des-lieux-des-recherches-de-lartac-sur-les-champs-electromagnetiques-au-18122009

Robin des Toits
Lu 9725 fois

Dans la même rubrique :

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème