Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

La Cour d’Appel de Rancagua (CHILI) confirme le démantèlement d’un site d’antennes relais de téléphonie mobile à Santa Cruz - 04/12/2009



Les attendus du jugement stipulent que l'installation de la structure «viole les garanties constitutionnelles" des personnes touchées par les rayonnements.


RANCAGUA .- La Commission des recours de la Cour d’Appel de Rancagua a ordonné à la compagnie de téléphonie mobile Entel PCS de démanteler un site d’antenne relais de téléphonie mobile situé dans la ville de Santa Cruz à O’Higgins.

Dans un jugement unanime, le ministre public de la première chambre de la Cour d'appel Carlos Bañados, dont la défense était assurée par l'avocat Carlos Aránguiz du cabinet Alamiro Carmona, a rendu un jugement favorable à la demande de protection de la population présentée par Diego Cardoen Delano, représentant la fondation Cardoen.

Le jugement établit que l'installation "de la structure viole les garanties constitutionnelles au regard des articles 19, no 1 (droit à la vie et l'intégrité physique et psychique), n ° 9 (droit à la protection de la santé) et N ° 8 (droit de vivre dans un environnement sain exempt de toute pollution) de la Constitution politique du Chili. "

La décision de justice, tout en reconnaissant qu'il existe un courant jurisprudentiel qui rejette ce type de conclusion, indique qu'il existe maintenant deux facteurs particuliers dans les attendus du présent appel qui ont déterminé à cette injonction (motivation).

Le premier se réfère à un rapport de l'Institut de la Santé Publique, qui reconnaît depuis, qu'il existe des effets délétères sur la santé résultant des effets nocifs des irradiations produites par les installations d'antennes relais cellulaires.

Ces affirmations (en particulier celles les plus importantes) sont véritablement graves, parce qu'elles nous disent que l’autorité publique admet expressément que les antennes relais peuvent entraîner un risque pour la santé publique. Les risques sont encore débattus dans leurs portées en accord et en fonction des discussions et avancées scientifiques, mais ils ne peuvent pas être exclus.

La position exposée par l'autorité publique précitée, évoque aussi d'emblée en mémoire la position officielle assumée dans les années soixante concernant l’utilisation du tabac, notamment les études démontrant qu’elles "n'ont pas été concluantes sur les effets cancérigènes et ont privilégié l'exercice de la liberté commerciale des compagnies de tabac et que les décennies suivantes il est démontré et corrélé une forte mortalité qui aurait pu être évitée" dit le jugement.

Le second aspect pris en considération par les magistrats à la fin du jugement, a été que l'installation de ce site d’antennes relais dans la région de Santa Cruz produit un effet de pollution visuelle dans un paysage typique que l'on souhaite préserver.


---
Traduction Next-Up

---
Source en pièce jointe

emol_corte_rancagua_ordena_desmantelar_antena_de_telefonia_celular_santa_cruz_chili_04_12_2009.pdf Emol_Corte_Rancagua_ordena_desmantelar_antena_de telefonia_celular_Santa_Cruz_Chili_04_12_2009.pdf  (179.98 Ko)


Robin des Toits
Lu 2983 fois

Lois, propositions de loi et règlementations | La jurisprudence | Les jugements impliquant Robin des Toits | Tous les jugements


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème