Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"Les industriels des Télécoms usent de méthodes mafieuses" - L'Express - 10/09/2012

Pourquoi la France autorise-t-elle des seuils d'exposition aux ondes supérieurs aux recommandations du Conseil de l'Europe? Réponse de Michèle Rivasi, députée européenne EELV.



"Les industriels des Télécoms usent de méthodes mafieuses" - L'Express - 10/09/2012
En France, quelle politique appliquons-nous en matière de protection des ondes électromagnétiques?

En 2002, Lionel Jospin signe un décret qui s'aligne sur les recommandations de la Commission Européenne sur ce point. Mais aujourd'hui, ces recommandations sont obsolètes. En 2009, le Conseil de l'Europe a émis un rapport fondé sur la littérature scientifique. Les seuils maximaux que ce rapport évoque ne sont pas du tout du même ordre: ils sont 100 fois inférieurs à ceux de la Commission Européenne.

Pourquoi une telle différence d'appréciation?

Les recommandations de 2002 ne tiennent pas compte des effets athermiques des rayonnements électromagnétiques, qui agissent directement sur les cellules. Depuis le milieu des années 2000, de très nombreux articles scientifiques mettent en évidence une action de ces rayonnements sur les hormones, comme la mélatonine qui assure l'alternance veille/sommeil. Les chercheurs savent aussi qu'elles rendent poreuse la barrière hémato-encéphalique, ou encore qu'elles altèrent le système immunitaire. Il est temps de bouger: d'autres pays européens ont fixé des seuils plus bas.

Nous sommes donc en retard par rapport à certains de nos voisins européens?

Sans aucun doute! Prenez l'exemple de la Belgique: les politiques ont été sensibles au débat citoyen. La ministre de l'environnement a su prêter attention aux études parues sur la nocivité des champs électromagnétiques. L'emplacement des antennes est officiellement répertorié et leur puissance bien plus faible qu'en France. De plus, les opérateurs qui ont attaqué ces mesures n'ont pas eu gain de cause. Contrairement à nous, certains pays ont fait preuve de volonté politique et de courage face aux lobbys des Télécoms.

Les lobbys des télécoms sont-ils si influents dans notre pays?

En France, les opérateurs sont tout-puissants! Ils usent des traditionnelles méthodes mafieuses de désinformation et de ralentissement des prises de décisions allant à l'encontre de leurs intérêts. Pourtant, il y a quelques années, ils avaient perdu du terrain. La justice, au nom du principe de précaution, avait ordonné des démantèlements d'antennes. S'était ensuite tenu le Grenelle des ondes.

Et qu'est-ce ça a donné ?

Aucune décision n'a été prise. Les grands groupes de télécoms ont de nouveau progressé. Ils disposent de connexions partout: une véritable pieuvre! Désormais, seul le tribunal administratif peut être saisi. Mais celui-ci est impuissant sur ces questions: il se borne à vérifier que les recommandations de la Commission Européenne ne sont pas dépassées. Les industriels ont aussi obtenu du Conseil d'Etat qu'il juge incompétents les maires dans les prises de décision relatives aux antennes.

Les lobbys ont-ils aussi du poids à l'échelle européenne?

Bien évidemment. Particulièrement par l'intermédiaire du groupe d'experts qui conseille la Commission en matière de risques émergents. Pourtant, des choses bougent:l'OMS vient de reconnaitre que la pollution électromagnétique représentait un risque 2B, c'est-à-dire un risque potentiellement cancérigène. Comme le bisphénol A, qui depuis est interdit.

---
Source : http://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-industriels-des-telecoms-usent-de-methodes-mafieuses_1158531.html

---
Voir également :

- Décret du 3 mai 2002 : ou comment éviter... la cuisson

- Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

TELECOMS - La France autorise des seuils d'exposition aux ondes supérieurs aux recommandations du Conseil de l'Europe à cause de l'influence des opérateurs.  JEAN-PIERRE MULLER/AFP
TELECOMS - La France autorise des seuils d'exposition aux ondes supérieurs aux recommandations du Conseil de l'Europe à cause de l'influence des opérateurs. JEAN-PIERRE MULLER/AFP

Robin des Toits
Lu 1008 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Aspects scientifiques | Presse et TV | Autres commentaires | Les experts en innocuité


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème