Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Les ondes électromagnétiques dangereuses ?' - METRO - 31/08/2007

"De graves risques en matière de santé publique", selon un rapport... (RelaxNews)



'Les ondes électromagnétiques dangereuses ?' - METRO - 31/08/2007
Un rapport publié aujourd'hui, vendredi 31 août, et réalisé par des scientifiques américains basés à l'Université d'Albany, dans l'Etat de New York, révèle "de graves risques en matière de santé publique liés à l'exposition aux champs électromagnétiques, des lignes électriques aux téléphones mobiles".

Selon ces travaux parrainés par le BioInitiative working group, un groupe de travail regroupant des scientifiques internationaux, les ondes électromagnétiques, auxquelles la population est de plus en plus exposée au quotidien du fait du développement du "tout sans fil", entrainent des maladies aussi graves que la leucémie infantile et différents types de cancers, mais aussi des troubles du sommeil, des céphalées et des pertes de mémoire. La généralisation du Wi-Fi, l'hyperprésence des téléphones portables, et les fils électriques disposés un peu partout sont les principaux responsables de ces expositions quotidiennes, toujours selon le rapport.
D'après l'enquête des scientifiques, les lignes électriques et toutes les expositions électriques seraient responsables de cas de leucémie infantile, mais aussi de cas de cancers de l'adulte. Le rapport accuse également les téléphones mobiles et sans fil de causer des tumeurs au cerveau, des névromes acousti! ques, ainsi que la maladie d'Alzheimer. Enfin, selon BioInitiative, l' ensemble des technologies sans fil, allant du Wi-Fi aux différentes radiofréquences destinées à communiquer seraient des milliers de fois plus fortes que les niveaux susceptibles de causer des troubles du sommeil, des maux de tête, des troubles de la mémoire et des problèmes de concentration.

Ces travaux sont, pour ces scientifiques "un appel à se réveiller et à prendre conscience que ces expositions aux ondes électromagnétiques sont très graves pour la santé". Le groupe appelle à une réaction des pouvoirs publics, décrivant la situation comme "inacceptable".
Prenant l'exemple du téléphone portable, le Dr. Lennart Hardell, membre du groupe, explique : "les preuves des risques liés au téléphone sans fil ou mobile sont très convaincantes si on considère les personnes qui les ont utilisés durant plus de dix ans, et quand ils sont utilisés toujours du même côté". Les tumeurs au cerveau mettant quinze à vingt ans à se développer! , cela signifie, selon lui, que "nous ne connaitrons tous les risques qu'à long terme". Aujourd'hui, la hausse du risque de tumeur pour les utilisateurs fréquents de téléphones portables a été évaluée entre 20 et 200%, selon la fréquence et le temps d'utilisation.

L'association demande enfin à ce que les limites internationales d'exposition autorisées soient revues à la baisse. Celles-ci ne sont, selon elle, pas en mesure de protéger la population.
Les dangers des ondes électromagnétiques inquiètent de plus en plus. Le mois dernier, les associations Agir pour l'Environnement et Priartém ont demandé dans un communiqué commun à ce que les programmes d'implantation en masse du Wi-Fi, en particulier dans les écoles, soient immédiatement arrêtés. Elles parlaient d'"une accumulation de résultats de recherches qui viennent confirmer l'hypothèse du risque", et "d'un déficit d'information fiable sur ces questions". Autre organisme ! inquiet, le Criirem (Centre de recherche et d'Informations Indépendant es sur les Rayonnements électromagnétiques) a également rendu publiques ses inquiétudes quant à la banalisation de l'usage de la technologie Wi-Fi, et à la généralisation du "tout sans fil", notamment à domicile. Qualifiant cette tendance de "scandaleuse", le Criirem s'était insurgé contre l'"accélération de la pollution magnétique".

Le site
The BioInitiative Report

---
Source : http://www.metrofrance.com/fr/article/2007/08/31/19/0117-34/

'Les ondes électromagnétiques dangereuses ?' - METRO - 31/08/2007

Robin des Toits
Lu 3730 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

Ce qu'il faut savoir | JT, reportages et magazines | Articles de presse | Compteurs dits "intelligents" (eau, gaz, électricité...) | Synérail


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème