Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Lettre ouverte d'un médecin Allemand en soutien à l'Appel de Bamberg - 10/07/2005

Lettre ouverte à Edmund Stoiber, Premier Ministre de Bavière, Allemagne



Bamberg, le 10 juillet 2005

Urgents soupçons de dommages sérieux à la santé par les hautes fréquences pulsées des champs électromagnétiques (station de base de téléphonie mobile, téléphone DECT, W-LAN, Bluetooth, etc.) à des niveaux au-dessous des recommandations d'exposition.

Monsieur le Premier Ministre,

Permettez-moi de vous écrire au nom de nombreux médecins.

Depuis huit mois, des médecins dans l'Oberfranken ainsi que d'autres régions ont fait des observations extrêmement inquiétantes sur des patients qui vivent dans le voisinage des stations de base de téléphonie mobile. Après les suspicions initiales aux emplacements tels que Forcheim, Hirschaid, Walsdorf, Memmelsdorf et Bamberg, des mesures d'expertise ont été faites sur 356 résidents dans 40 sites, tous dans l'Oberfranken. Dans l'intervalle, 64 médecins de Hof, 30 de Lichtenfels, 61 de Coburg, 20 de Bayreuth et alentours ont ajouté leur nom à l'appel de Bamberg.

Le résultat de ces découvertes médicales est le suivant :

Beaucoup de gens sont devenus malades avec une combinaison de symptômes caractéristiques, lesquels sont nouveaux pour nous, en tant que médecins, à des niveaux bien en dessous des limites recommandées, lesquelles s'appliquent seulement aux effets thermiques. Les résidents dans le voisinage des mâts d'antennes ont un ou plusieurs des symptômes suivants :

Troubles du sommeil, fatigabilité, maux de tête, insomnies, léthargie, irritabilité, incapacité à se concentrer, pertes de mémoire, difficulté à trouver les mots, tendance dépressive, bourdonnements d'oreille, affaiblissement de l'audition, vertiges, saignement de nez, troubles de la vison, infections fréquentes, sinusite, douleurs articulaires et musculaires, sentiments de surdité, palpitations, augmentation de la pression sanguine, troubles hormonaux, prise de poids, perte de cheveux, sueurs nocturnes, nausées.

Les déclarations suivantes ont renforcé nos suspicions:

* Fréquemment, beaucoup de patients commencent à présenter ces symptômes alors qu'ils deviennent riverains d'une station de base.
* Plusieurs patients ont reporté une récupération rapide quand ils ne sont plus exposés (par un changement d'emplacement temporaire, suppression de la source, blindage, déconnexion).
* Après le changement d'emplacement, les médecins ont prouvé pendant la réexamination de leurs patients, entre autres choses, que la pression sanguine, le rythme du cœur, les troubles hormonaux, les troubles de la vue, les symptômes neurologiques et le profil sanguin étaient revenus à l'état normal.
Plusieurs médecins de famille ont supprimé leur téléphone DECT au cours des derniers mois et ont ensuite été exempts, entre autres choses, de maux de tête, troubles de la concentration, vertiges, insomnies, acouphènes et troubles du sommeil.

Par conséquent, nous avons demandé aux autorités responsables (l'Office fédéral de protection des radiations (BfS), le Ministère fédéral de l'environnement, la Sûreté nucléaire et de conservation, les membres de la Commission de protection des radiations (SSK) et l'OMS) d'organiser des expertises locales sur la santé. Malgré la gravité, l'anxiété médicale, toutes les autorités ont refusé d'examiner (à un certain point) les conditions intolérables d'existence de ceux qui vivent à proximité des antennes.

Aucun examen officiel de santé n'a été fait sur aucune station de base en Allemagne !

Le SSK et le BfS n'ont, à ce jour, aucune connaissance concernant les effets à long terme sur les résidents vivant à proximité des antennes. Sur le plan médical, c'est inacceptable.

En conséquence, je m'en remets à vous pour vous demander assistance pour nos patients qui n'ont pas d'autre moyen de recours. Nous autres, médecins d'Oberfranken, sommes prêts à aider. Nous vous pressons d'arranger immédiatement des examens locaux sur la santé parmi les gens vivant à proximité des stations de base sur des lieux en Bavière. Notre préoccupation est qu'il ne s'agisse pas de cas isolés, mais qu'un désastre médical se propage sur toute la population. Pour enquêter sur nos inquiétudes, il doit aussi être possible de déconnecter les émetteurs. Du point de vue médical, nous voyons une situation d'urgence qui requiert une action rapide de tous les moyens politiques.

Je vous supplie de réagir afin d'éviter des dommages à la santé parmi les nombreux enfants, adolescents et adultes.

Bien à Vous,

Dr Cornelia Waldmann Selsam
Karl-May-Str. 48
96049 Bamberg

---
Traduction du texte original par l'association Romande ARA
(voir : http://www.alerte.ch/sante/bamberg.php. Nous avons remplacé le mot "tinitus" par "acouphènes")

Version anglaise : http://www.tetrawatch.net/links/links.php?id=stoiberlet

---
Cette lettre ouverte fait suite à l'Appel de Bamberg du 27/06/2004, lancé par une soixantaine de médecins mettant en garde des dangers du sans fil et réclamant la baisse des valeurs limites des puissances d'émission.

Robin des Toits
Lu 3166 fois

Dans la même rubrique :

Appels de médecins ou d'experts | Résolutions officielles


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème