Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Nocivité des antennes relais GSM : « On est en plein brouillard », selon le député André Aschieri, président de l'AFSSE - 07/03/2002

À l'origine de la création de l'Agence française de sécurité sanitaire environnementale, André Aschieri, député vert des Alpes-Maritimes estime la législation sur les antennes relais trop laxiste, et déplore le manque d'information sur le sujet.



ZDNet: Que pensez-vous des normes d'émission des antennes GSM fixées actuellement par décret en France?


André Aschieri: Ce décret se base sur une recommandation européenne extrêmement laxiste à mon avis, puisqu'elle fixe le niveau d'émission maximum à 41 Volts par mètre (V/m) pour le réseau 900 MHz et à 58 V/m pour le 1800 MHz, alors que d'autres pays européens ont adopté des niveaux compris entre 1 et 6 V/m. On ne sait pas à partir de quel niveau d'émission cela devient dangereux. On est en plein brouillard. On ne saura que dans vingt ans, s'il y a un réel problème de santé. Alors, ce sera trop tard. Le portable est un instrument merveilleux, mais il ne faut pas l'utiliser à la maison ou des heures durant. Un jour, on s'apercevra que c'était une grosse bêtise. C'est toujours une question de dosage.

Les opérateurs de téléphonie ont-ils fait pression pour que soit signé un décret si peu contraignant?


Les opérateurs ont pesé de tout leur poids. Leur lobbying est énorme auprès des ministères, des administrations et des élus. J'ai pu le vérifier moi-même. Ce serait catastrophique pour eux si ces dangers étaient avérés. Ils feraient face à de nombreux procès et à l'interdiction d'implanter des antennes. Il rencontrent déjà de plus en plus de difficultés pour en installer de nouvelles, car la population civile se rebiffe, ce qui leur posera des problèmes pour passer à l'UMTS, qui va multiplier le nombre d'antennes par deux (30000 actuellement en France, Ndlr). Ils ont exagéré en plaçant des relais un peu partout sans avertir les gens, notamment sur des sites sensibles comme les écoles ou les lycées.

Quand saura-t-on quel est le niveau d'exposition préjudiciable à la santé?

Il y a deux études actuellement en cours dont une menée par l'OMS, dont on ne connaîtra les premiers résultats qu'en 2003. L'autre, Comobio, a été commandée par la Direction générale de la santé et ses résultats définitifs doivent être publiés courant 2002. Mais les questions posées par cette dernière ne sont pas les bonnes. Elle ne saurait mettre en évidence ce qu'elle ne cherche pas. Entre autres, les mobiles émettent aussi des ondes d'extrêmement basse fréquence dont la nocivité pour la santé a été démontrée. De nombreux scientifiques s'accordent à dire qu'on a très rarement à faire à une onde simple, mais qu'elle est toujours portée par un faisceau d'ondes parmi lesquelles peuvent figurer des ondes de fréquence extrêmement basse qu'on appelle les ELF (Extremely Low Frequency). Ces ELF ont été classés par le Centre international de recherche contre le cancer (CICR) comme «peut-être» cancérigènes, alors qu'elles étaient considérées auparavant comme «non» cancérigènes.

Votre proposition de loi Santé et Environnement n'a pas abouti mais vous avez quand même obtenu quelques succès sur le plan parlementaire...

Notre action a abouti, grâce à la mobilisation d'un groupe de 150 parlementaires de tout bord, à la création d'une agence française Santé et Environnement qui a été approuvée et est en train de recruter son conseil scientifique. C'est une agence de surveillance indépendante et transparente qui pourra s'autosaisir de questions de santé liées à l'environnement, ou être saisie par les ministères et également, ce qui est très important, par des associations de citoyens ou d'utilisateurs. Cette agence Santé et Environnement s'est vue attribuer une enveloppe de 50 millions de francs (qui sera alimentée pour moitié par le ministère de la Santé et pour l'autre par celui de l'Environnement). Ce n'est pas terrible mais cela va lui permettre de commencer à travailler dans les mois qui viennent. De nombreux scientifiques nous ont dit: "Dépêchez-vous, car la situation est dramatique!"

Par Philippe Astor, ZDNet France
Source : http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,2105575,00.htm

Robin des Toits
Lu 6242 fois

Dans la même rubrique :

Aspects scientifiques | Presse et TV | Autres commentaires | Les experts en innocuité


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème