Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'ONDES ET SANTE : Les parisiens décident de débrancher le Wifi dans les bâtiments publics' - Supap FSU - 18/06/2009



'ONDES ET SANTE : Les parisiens décident de débrancher le Wifi dans les bâtiments publics' - Supap FSU - 18/06/2009
A la suite des problèmes sanitaires liés aux ondes électromagnétiques dans les bibliothèques en 2007, la Ville de Paris avait nié les problèmes de santé des personnels en refusant d’aborder ces questions dans les Comités « Hygiène et Sécurité » (CHS) interdisant même au Pr. Belpomme de venir décrire dans les instances paritaires le syndrome d’intolérance aux champs électromagnétiques. La seule réponse faite par la Mairie a été de renvoyer ces questions à une Conférence Citoyenne.

Cette conférence citoyenne a tranché ! Le wifi doit être désactivé dans tous les espaces publics (bibliothèques, mairies, parcs et jardins, etc.…..), comme l’annonce le journal « Le Parisien » de ce matin (voir pièce jointe).

Le Supap-FSU n’imagine pas que le Maire de Paris ne suive pas les recommandations des Parisiens.

Nous demandons à la municipalité de débrancher toutes les bornes wifi dans les bâtiments publics et de privilégier les connexions filaires comme la région Provence Alpes Cote d’Azur (PACA) et la Bibliothèque Nationale de France ( BNF) l’ ont fait pour le Wimax pour le Wifi.

Notre syndicat va, conformément aux demandes des parisiens, remettre ce point à l’ordre du jour des CHS . Le syndicat CGT vient de le faire pour le prochain CHS de la DSTI (Direction des Services Techniques et Informatiques) du 29 juin prochain.



Pour adhérer au Supap-FSU

Ecrire au 6, rue Pierre Ginier 75018 paris

Téléphone 01 44 70 12 80

Le blog http://dacsupap.over-blog.org

Robin des Toits
Lu 3066 fois

Dans la même rubrique :

Arguments | A la maison, dans votre copropriété | Dans votre ville ou quartier, à l'extérieur | Au travail | A l'école, au collège, au lycée, à la Fac


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème