Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

« On va vers une catastrophe sanitaire » - La Dépêche - 30/11/2005

RODEZ (12) - Antennes-relais. A nouveau sur la sellette.



Le cas de deux enfants du Pas-de-Calais atteints d'une tumeur au cerveau -l'un d'eux d'ailleurs est décédé - relance le débat sur les méfaits des antennes relais. L'opérateur propriétaire de celle voisine de l'école où étaient scolarisés les enfants vient d'ailleurs de la désactiver. « Des maux de tête terribles, une fatigue accablante, la mémoire qui s'envole… ». Marie-Françoise Lallemand, enseignante à la retraite, témoigne des effets qu'ont eus sur sa santé les antennes relais de téléphonie et autres quand elle habitait Ramonville. Des maux qui disparaissaient par magie quand elle se rendait à son travail à Colomiers. À Rodez, depuis quelques mois, elle est aux côtés du collectif qui s'est mobilisé contre l'implantation d'un relais à Saint-Éloi et se dit « vigilante ». Tout près de la CCI, Martine et Patrick Bezombes souffrent d'insomnies chroniques depuis des années. « Plus le stress », dit-il. « Nous avons assisté à des réunions avec des opérateurs… C'était dans notre tête. On a fini par baisser les bras ». Le couple a été du combat qui a fini par payer pour faire retirer l'antenne qui trônait sur l'école Saint-Jo. « On a distribué des tracts sur le marché du samedi, intercepté la circulation le mercredi à midi. À Cambon, il y a une désensibilisation, une nonchalance. Je ne comprends pas », soupire-t-il.

Quand je me suis trouvée dans la cour de l'école Cambon, j'en ai pris plein la tête », se souvient Mme Lallemand, hypersensible aux ondes électromagnétiques. « Nous, on est en plein triangle des Bermudes entre les antennes de France-Télécom, celles de la gendarmerie et de la délégation militaire », estime Yves-Olivier Denouel qui travaille à l'AFPA où ils sont nombreux à se plaindre de migraines. « Des troubles très typés… », dit-il, remonté après ces relais qui fleurissent partout : « On s'alertera le jour où le nombre de cancers augmentera. Il est anormal qu'on ne prenne pas en compte la santé publique ».

Et pourtant, tous ces symptômes sont à prendre très au sérieux. « Des scientifiques ont constaté l'augmentation de maladies graves et chroniques chez les riverains de ces installations : troubles du sommeil et de la concentration, maux de tête, fatigue anormale, recrudescence de certains cancers… C'est le syndrome du micro-onde », explique le Dr Éliane Spitéry, de l'association Priartem, qui déplore l'absence d'enquête épidémiologique sérieuse. « L'amiante, on a mis trente ans à l'admettre alors qu'on le savait », insiste le médecin. « Entre les antennes et les téléphones portables, on va vers une a catastrophe sanitaire ».

Gladys Kichkoff

---
Source : http://www.ladepeche.fr/article/2005/12/01/327298-On-va-vers-une-catastrophe-sanitaire.html

Robin des Toits
Lu 4012 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

Ce qu'il faut savoir | JT, reportages et magazines | Articles de presse | Compteurs dits "intelligents" (eau, gaz, électricité...) | Synérail


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème