Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"Ondes électromagnétiques : 7 recommandations pour se protéger" - TF1 - 15/10/2013

Santé



"Ondes électromagnétiques : 7 recommandations pour se protéger" - TF1 - 15/10/2013


L'exposition aux ondes électromagnétiques pourrait provoquer des modifications biologiques chez l'Homme d'après un avis de l'Agence nationale sanitaire rendu mardi matin, qui préconise une série de recommandations.

Les ondes électromagnétiques , générées par de nombreux appareils (radios, micro-ondes, téléphones sans fil et portables, systèmes Wifi ou Wimax, radars, télécommandes, micro sans fil, etc.) et par les antennes-relais, n'ont pas d'effet sanitaire avéré mais l'exposition doit être limitée pour les populations vulnérables comme les utilisateurs intensifs de téléphones portables et les enfants, estime l'agence de sécurité sanitaire (Anses). Dans ce contexte, l'agence fait plusieurs recommandations:

- Recours au kit mains libres pour les utilisateurs intensifs

- Privilégier des téléphones émettant moins d'énergie

- Réduire l'exposition des enfants et des utilisateurs intensifs (un utilisateur est intensif à partir d'une quarantaine de minutes de conversation quotidienne)

- Mieux mesurer l'exposition actuelle de la population

- Réaliser des études préalables avant l'installation de nouvelles infrastructures

- Etendre la limitation de l'exposition à d'autres appareils (tablettes, veille-bébé, téléphones sans fil dans les maisons, etc.)


Le rapport de l'Anses rappelle que "les téléphones mobiles constituent la principale source d'exposition pour les utilisateurs". Quant aux antennes, "si des travaux récents montrent une exposition globale faible", il existe des zones d'exposition "notablement plus importantes (...) qui pourraient être technologiquement réduites". Toutefois, l'Anses ne juge pas nécessaire de modifier la réglementation qui fixe des seuils limites.

Les conclusions de l'Anses ont été formulées par un groupe de 16 experts qui a passé en revue plus de 300 études scientifiques internationales depuis 2009. Elles "ne mettent pas en évidence d'effet sanitaire avéré" mais néanmoins "elles font apparaître, avec des niveaux de preuve limités, différents effets biologiques", explique l'Anses.

> Lire le rapport de l'Anses

Un effet biologique est une modification de l'organisme sans être synonyme de pathologie. Ceux constatés sur l'homme ou l'animal concernent les performances cognitives (orientation par exemple), le sommeil (modification de l'encéphalogramme) et la fertilité masculine (modification des paramètres cellulaires de spermatozoïdes). Mais l'agence indique ne pas avoir pu "établir un lien de causalité entre les effets biologiques décrits sur l'homme ou l'animal et d'éventuels effets sanitaires".

Au sujet de la survenue de tumeurs cérébrales, certaines études épidémiologiques publiées depuis 2009 indiquent "un risque possible pour les utilisateurs intensifs de téléphone" , avance l'Anses. Mais le lien de causalité reste là aussi à démontrer, selon l'Agence. Enfin, la question de l'hypersensibilité de certaines personnes "fera quant à elle l'objet d'une expertise spécifique qui démarrera dès la fin de cette année", a annoncé l'Anses.

---
Source : http://lci.tf1.fr/science/sante/ondes-electromagnetiques-quelles-sont-les-recommandations-8291518.html

Robin des Toits
Lu 1002 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème