Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Ondes électromagnétiques : « Un mensonge massif » - Le Républicain Lorrain - 05/02/2013



Ondes électromagnétiques : « Un mensonge massif » - Le Républicain Lorrain - 05/02/2013
Selon Marc Cendrier, le chargé de l’information scientifique de l’association Robin des toits, le Parti socialiste aurait vidé la proposition de loi des députés écologistes contre les ondes électromagnétiques de sa substance. Il le déplore.

La proposition de loi sur le principe de précaution appliqué aux ondes électromagnétiques a été remaniée. Déçu ?
Hélas, cela ne m’inspire aucune surprise mais un vif regret ! Si cette proposition n’est pas la meilleure du monde, au moins renferme-t-elle de bonnes choses. Mais à peine est-elle passée devant une commission que cette dernière la vide de toute sa substance. Ce n’est plus une proposition de loi, c’est un squelette ! Le comportement des responsables de l’action politique en France est extrêmement regrettable. Ils font comme si le problème n’existe pas. Or, lorsque l’on fonctionne comme cela, ce que l’on veut étouffer revient en beaucoup plus fort. C’est une erreur politique grave ! Pour éviter les répercussions financières, on fait semblant que le problème sanitaire et politique n’existe pas.

Wifi dans les crèches, les écoles… La ministre de l’Économie numérique évoque des « peurs irrationnelles… »
Si la ministre avait un bon sens du mot, elle n’utiliserait pas "irrationnelles" pour désigner les informations réelles. La seule chose irrationnelle ici, c’est le comportement du gouvernement. Ce comportement ne prend en compte qu’une chose : l’aspect financier. La santé publique, le gouvernement manifeste que c’est une notion qui n’existe pas dans sa conscience.

Cela paraît assez grave de porter une telle accusation…
Ce qui est très grave c’est que le gouvernement connaît très bien la dangerosité de ces ondes et qu’il les étouffe. Dois-je rappeler le scandale de l’amiante ? Toutes les informations étaient là et pendant des dizaines d’années, tout a été étouffé pour que l’industrie puisse ramasser beaucoup de fric en massacrant la santé des gens. Avec ces ondes, on est exactement dans le même cas.

A-t-on des preuves scientifiques de leur dangerosité ?
Oui ! Ces preuves on les a ! On les a toutes et elles sont complètes et détaillées. Quand on ose dire qu’il n’y pas de preuves scientifiques, on est dans un mensonge massif qui fabrique un scandale sanitaire de plus. D’ailleurs, la Lloyd, la compagnie d’assurance et de réassurance – elle couvre les compagnies d’assurance – la plus ancienne et la plus importante d’Europe déclare, publiquement, depuis plus de dix ans qu’elle ne couvrira plus jamais rien dans le domaine de la téléphonie mobile. Elle a été suivie par ses homologues. Il n’y a plus aucune compagnie de réassurance qui couvre quoi que ce soit en matière de téléphonie mobile. C’est assez clair ! Elles n’ont pas envie de subir les pépins financiers qu’elles ont supportés avec le scandale de l’amiante ou du tabac.

Quels seraient les risques encourus par le citoyen ?
Mais, ce ne sont pas des risques, Monsieur ! Le désastre sanitaire, il est déjà là ! La casse de la santé publique, elle est déjà considérable. Mais tout cela est soigneusement étouffé. En France les gens concernés par des maladies graves liées à l’électrosensibilté aussi appelée EHS (électro hypersensibilité) représentent 2 % de la population. Mais ceux qui sont touchés, ceux qui commencent à entrer dans le circuit de la démolition sanitaire constituent 10%de la population. C’est énorme ! En France, il y a officiellement plus de 300 000 morts reconnus de l’amiante. Sans compter ceux qui vont encore mourir parce que définitivement condamnés par ce produit. La casse due à la téléphonie mobile va être équivalente.

Propos recueillis par Malick DIA.

---
Source en PJ

---
Voir également :

- Portable et cancer du cerveau

- La science autour du portable

- VRAI / FAUX sur la téléphonie mobile et le Wi-fi

page_forum_du_05_02_2013.pdf page FORUM du 05-02-2013.pdf  (165.56 Ko)


Robin des Toits
Lu 1022 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème