Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"Pollution électromagnétique : risque de maladie d’Alzheimer, selon des données scientifiques incontournables" - Teslabel.be - 24/11/2011



"Pollution électromagnétique : risque de maladie d’Alzheimer, selon des données scientifiques incontournables" - Teslabel.be - 24/11/2011
Le professeur en cancérologie Dominique Belpomme met en garde : il n'y a plus de polémique scientifique à ce sujet, il n'y a qu'une polémique avec les opérateurs.




Dans une interview sur France Inter (à écouter ici - 4 min) le professeur en cancérologie Dominique Belpomme, enseignant à l'université Paris-Descartes, directeur de l'Institut de recherche européen sur le cancer et l'environnement (Eceri) et président de l'Association pour la recherche thérapeutique anticancéreuse (Artac), indique : "il est clair qu'il y a un lien entre les différentes pathologies énoncées et l'environnement.(...)

"Le vrai problème c'est qu'il n'y a plus de polémique au niveau scientifique à ce sujet. Il n'y a qu'une polémique vis-à-vis des opérateurs qui nous disent que tous ceux-ci [les personnes intolérantes aux CEM] ne sont pas de vrais malades ou alors que ce sont des fous.

Pas du tout, ce sont des gens qui sont comme vous et moi, tout à fait lucides, conscients et qui peu à peu, étant exposés à ces champs électromagnétiques, deviennent effectivement réellement malades ; ce sont de vrais malades qu'il va falloir prendre en charge, traiter, et surtout faire en sorte que cette maladie n'évolue pas vers un cancer.

Vous savez que l'OMS vient de classer l'exposition non seulement aux basses fréquences et maintenant aux radio-fréquences dans le groupe 2B, c'est-à-dire la catégorie « probablement cancérigène ».

Nous avons aujourd'hui six études internationales qui montrent qu'il y a un lien entre exposition prolongées aux champs électromagnétiques et maladie d'Alzheimer."

Et d'ajouter que, "heureusement, le stade est réversible." Mais le professeur met également en garde : "Si nous continuons à aménager le territoire sans tenir compte des problèmes de santé publique, nous risquons une véritable catastrophe sanitaire. Et là je pèse mes mots en disant cela : il faut que les pouvoirs publics prennent conscience de la gravité de la situation actuelle et fassent qu'on n'installe plus une antenne à côté d'une crèche ou d'une école maternelle. Ceci est absolument inacceptable en termes de santé publique."

Le lobby des opérateurs est-il plus fort ?

"Oui, absolument. Il y a un déni actuellement au regard des données scientifiques qui sont incontournables actuellement. En matière de communauté médico-scientifique internationale, il y a reconnaissance qu'il y a un risque. L'OMS vient de dire que c'était probablement cancérigène. Il y a maintenant un deuxième risque qui a d'ailleurs été plus ou moins énoncé par le conseil scientifique de l'Europe (SCNHIR) qui est celui de maladies d'Alzheimer en cas d'exposition trop prolongée et lorsque ces malades sont vus trop tard, c'est-à-dire qu'il n'aient pu être traités quand c'était réversible."

Références

Sobel E. et al. (1995) Occupations with exposure to electromagnetic fields: a possible risk factor for Alzheimer's disease. Am J Epidemiol. 1995, 142(5):515-24 [Pubmed]

Sobel E. et al (1996) Elevated risk of Alzheimer's disease among workers with likely electromagnetic field exposure. Neurology. 47(6):1477-81, 1996 [Pubmed]

Qiu C et al. (2004) T. Occupational exposure to electromagnetic fields and risk of Alzheimer's disease. Epidemiology. 15(6):687-94, 2004 [Pubmed]

Garcia AM et al, (2008) Occupational exposure to extremely low frequency electric and magnetic fields and Alzheimer disease: a meta-analysis, Int J Epidemiol. 2008 Feb 2 [Pubmed]

Davanipour Z, Sobel E. (2009) Long-term exposure to magnetic fields and the risks of Alzheimer's disease and breast cancer: Further biological research, Pathophysiology. 2009 Mar 9.  [Pubmed]

Soderqvist F et al, (2010) Radiofrequency fields, transthyretin, and Alzheimer's disease, J Alzheimers Dis. 2010;20(2):599-606  [Pubmed]

Fragopoulou A. et al. (2012) Brain proteome response following whole body exposure of mice to mobile phone or wireless DECT base radiation., Electromagn Biol Med, Jan 2012 [Pubmed]

(EXTRAIT : "Un total of 143 protéines du cerveau ont été impactées par les rayonnements micro-ondes sur une période de 8 mois") -
Lire l'analyse et l'explication de cette étude très importante  ICI (en anglais)


Robin des Toits
Lu 1036 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Avis scientifiques | Analyses et commentaires scientifiques


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème