Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"Querelle de clocher à l’église Bon Pasteur" - Lyon Capitale - 29/06/2010



"Querelle de clocher à l’église Bon Pasteur" - Lyon Capitale - 29/06/2010
L’église Bon Pasteur, sur les pentes de la Croix-Rousse est un symbole du catholicisme lyonnais mais pas seulement. C’est aussi le théâtre d’un conflit entre les riverains et la mairie centrale à propos de l'installation d'antennes-relais non désirées par les riverains. Une manifestation est prévue ce mercredi, à 19h.

En effet, fin 2008, les habitants du quartier ont appris que la mairie avait autorisé l’opérateur de téléphonie mobile SFR à implanter une station radiophonique dans le clocher de l’Eglise Bon Pasteur. Station qui comprend trois antennes relais nouvelle génération et deux répéteurs. Une mise aux normes et la couverture d’une zone blanche, selon SFR. Une aberration et une source d’inquiétude pour les riverains. “J’habite à 60 mètres, j’ai des enfants. Je n’ai pas envie qu’ils soient des cobayes. J’insiste: c’est un mauvais projet au mauvais endroit, il y a une école à 70 mètres, un établissement pour personnes âgées à proximité. En plus, c’est un quartier résidentiel qui a déjà une bonne couverture réseau ,” lance Thierry Martinez.

Un procès déjà gagné?

En 2009, une pétition contre ce projet avait recueillie 400 signatures. Mobilisés, certains habitants se sont même constitués en association (90 personnes) dont une trentaine ont choisi de produire un recours auprès du tribunal administratif. Me Heurtrey, avocat des parties civiles, estime que l’audience aura lieu vers fin 2010. Ce premier cas pourrait faire jurisprudence.

“Le jugement de Tassin, où le principe de précaution a été retenu, est un cas isolé. On ne se fait guère d’illusion quant à la reconnaissance de la nocivité des ondes électromagnétiques ,” regrette-t-il. En revanche, l’avocat est plein d’espoir quant à l’argument selon lequel l’Eglise Bon Pasteur est un bâtiment religieux et que selon la loi de 1905, en l’absence de l’accord du prêtre actuel, aucune installation n’est possible. Confirmant cette hypothèse, SFR a choisi de ne pas bouger, attendant l’audience. La Ville de Lyon, quant à elle, n’a pas réagi à ce recours.

Besoin de réponses

“On aimerait que Gérard Collomb s’exprime sur la question, qu’il donne une vision globale, ” explique encore Thierry Martinez. La maire du 1er arrondissement, Nathalie Perrin Gilbert, s’est déjà exprimée contre l’arrivée d’antennes supplémentaires dans son arrondissement, qui en compte déjà plus d’une vingtaine.

Me Heurtrey estime que la ville aurait pu anticiper cette situation et se retrancher derrière l’argument de la séparation de l’église et de l’Etat et ainsi déroger à l’obligation de couvrir le territoire. “L’attitude de la Ville de Lyon est regrettable, ils ont adopté une position surprenante ,” insiste-t-il. Finalement, il semble que la procédure pourrait se régler à l’amiable, puisque l’opérateur chercherait déjà d’autres emplacements. Les riverains ont choisi ce mercredi de manifester en marge de la cérémonie culturelle et religieuse prévue à 19h à l’église Bon Pasteur pour montrer leur opposition à ces antennes-relais. Ils demandent à la mairie centrale de prendre position. Les associations Robin des Toits, CARRA et Respem, se sont engagés à venir les soutenir.

---
Source : http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/univers/Actualite/Polemique/Querelle-de-clocher-a-l-eglise-Bon-Pasteur

Robin des Toits
Lu 1684 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Que dire / que faire ? (à la maison, au travail, à l'école ...) | ADHESION | Nous contacter | Les actions régionales (antennes-relais, Wimax ...) | Engagements pour le Principe de Précaution (0,6V/m...)


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème