Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

RÉUSSITE : pas d'antennes FREE rue Vendôme à LYON - Mars 2011



(Rédaction : association CCARRA)

L'ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE COPROPRIÉTAIRES en vue d'obtenir l'accord pour FREE d'installer des antennes sur le toit de l'immeuble du 143 rue Vendôme à LYON, s'est soldé par une grande victoire 27 copropriétaires présents. Jean Rinaldi, président de l'association CCARRA à insisté sur les 4 arguments forts,

Voilà 4 éléments qui ont décidés les gens :

1. dépréciation des biens (personne ne veut habiter prés d'antennes relais), les biens sont dévalués de 30 à 40 %

2 moralité : pourriez vous bien dormir en sachant que si vous acceptez des antennes sur votre toit, et que vous rendrez des gens malade dans les champs des antennes, avec ces micros ondes pulsées, et qui de plus risquer un procès de la part des gens de l'immeuble d'en face, contre vous qui avez acceptés cela...

3 la somme reçue annuellement des opérateurs est imposable comme revenu.

4 Croyez vous que si les scientifiques savaient, si la parfaite innocuité de ces installations était si facile à démontrer, la communauté scientifique dans son ensemble aurait refermé le dossier définitivement au lieu de l'alimenter de controverses.

L'opérateur FREE, venu à trois n'ont pas pu s'exprimer et sont repartis sans mots dire.

Mr. X de la société chargé de trouver des sites pour free dit:

Cela n'est pas prouvé scientifiquement que c'est dangereux pour la santé,les gens qui sont malade le sont aussi quand l'antenne n'est pas branché, L'OMS dit que non ! pas de danger

Réponse de Jean Rinaldi : cela était aussi vrai pour le MÉDIATOR ET 59 MÉDICAMENTS JUGÉS DANGEREUX !

Mr. X à mis en avant un nouveau jugement du 3 février 2010 de la cours d'appel (voir en fichier joint ci dessous), jugement que l’opérateur à avancé annulant,de sa propre vision des choses!! et d'office celui de la cour d'appel de paris du 7 avril 2005 qui dit oui c'est l'article 26, le problème est que cette même chambre a dit oui pour L’unanimité et ensuite non c'est l'article 25.

A ce jugement qui lui est favorable l’opérateur avaient présenté un bail et non un contrat de location,donc c'est sur ce bail que le tribunal à dit oui à la cause défendue par l'opérateur, les résolutions que l'assemblée de copropriétaires devait voté sont en 1 l'autorisation d'implantation et ensuite en 2 les conditions du bail, ici FREE à présenté les deux en même temps." à l'assemblée.

L'article 25 n'est pas approprié pour ce genre de projet,et ne doit pas être imposé aux copropriétaires, il n'est pas obligatoire, pour l'antenne TV oui, porte d’ascenseurs oui, les antennes collectives TV oui celles ci sont uniquement réceptrices (elles ne font que capter les ondes TV hertziennes de faible intensité présentes dans l'environnement). Alors que les antennes d'une station de base de téléphonie mobile sont émissives, et à un niveau d'intensité élevé pour leur environnement proche. Cela ne doit pas être imposé aux copropriétaires, il faut contester cet article pour cette cause ,et que cela soit inscrit dans le procès verbal d'assemblée.


Les responsables FREE quand à eux sont surpris de rencontrer une résistance et n'ont pas pu placer un mot.

Merci a JEANINE, et au président du conseil syndical qui a fait un brillant exposé alors qu'au début il était pour les antennes et les 12 000 € annuels accompagnant la signature, afin de ne pas avoir cette implantation en face de leur immeuble.


Robin des Toits
Lu 2880 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Que dire / que faire ? (à la maison, au travail, à l'école ...) | ADHESION | Nous contacter | Les actions régionales (antennes-relais, Wimax ...) | Engagements pour le Principe de Précaution (0,6V/m...)


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème