Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"ROUSSILLON : L'antenne-relais déplacée : la mobilisation de Rufus a payé" - Le Dauphiné Libéré - 05/11/2008



Rufus, qui habite le presbytère depuis trente ans, dénonce les risques que l'antenne relais installée au-dessus de l'église, fait planer sur la santé des gens
Rufus, qui habite le presbytère depuis trente ans, dénonce les risques que l'antenne relais installée au-dessus de l'église, fait planer sur la santé des gens
Depuis dix ans que l'antenne-relais est en place sur le toit de l'église de Roussillon dans le Lubéron, le sujet fait polémique. Mais aujourd'hui, l'opérateur SFR pourrait bien déplacer son installation sur un terrain situé à proximité du cimetière. Loin d'une simple querelle de clocher, la résistance a été notamment portée par le comédien Rufus, propriétaire du presbytère depuis trente ans. Une maison et un village qu'il aime profondément, mais où il ne vient presque plus depuis six ans.
Ici comme dans beaucoup d'endroits en France, la question des risques sanitaires est posée. « Je me suis intéressé à la question en 2003. À Paris, j'habite à côté de Saint-Cyr-l'École où trois enfants sont décédés d'un cancer très rare, celui du tronc cérébral, et où 11 cas ont été recencés entre 1990 et 2002 chez des enfants fréquentant l'établissement sur lequelle étaient installées deux stations de base de téléphonie mobile. »
Depuis, le comédien s'est beaucoup renseigné, et dénonce avec force « l'omerta sur le sujet. Les intérêts économiques priment sur la santé des gens. L'État n'a rien dit pendant quinze ans. »

Une décharge pour les baptêmes

À Roussillon, les inquiétudes du comédien ne sont pas partagées par tout le monde. Reste que la pétition qu'il avait lancée a recueilli 1 600 signataires, alors que le village ne compte que 1 180 habitants.
Le père Auguste Rascle, aujourd'hui en retraite, s'était lui aussi impliqué contre l'antenne. « Non, il n'avait pas refusé de baptiser les enfants », comme le disent certains paroissiens, mais en raison des risques potentiels, le prêtre avait « demandé aux parents de signer une décharge. »
Toutes ces années de bataille, « ce fut laborieux, très tendu avec la mairie », commente le père Rascle, qui rappelle que « cette antenne a été installée sur le toit de l'église sans rien me demander et contre mon gré. D'autres sites étaient possibles, mais il y avait le courant sur place, ce n'était pas cher. »

« Stopper la polémique »

« C'est pour couper court à toutes ces polémiques que la nouvelle municipalité collabore avec SFR pour trouver une autre implantation », explique Claude Jean, adjoint à l'urbanisme qui suit le dossier.
Pour Gisèle Bonnelly, élue maire cette année, « il faut qu'on sorte l'antenne de là-haut. » Pour stopper la polémique donc ? « Non, par principe de précaution. »
Mais la nouvelle élue ne veut rien dire : « Je ne maîtrise pas encore le dossier. Je n'ai pas eu le temps. »

La convention pas renouvelée

Et l'opérateur SFR, déplace-t-il l'antenne-relais du coeur du village pour apaiser les esprits ? Non, mais « parce que la précédente municipalité a décidé de ne pas renouveler la convention signée il y a dix ans et qui se termine en 2010 (convention de douze ans) », précise Bernard Crozes, de SFR Méditerranée. Nous n'avons pas réussi à joindre Henri Marcou, l'ancien maire, pour confirmer.

Mireille MARTIN

---
Source : http://www.ledauphine.com/telephonie-la-mobilisation-du-comedien-rufus-a-paye-l-antenne-relais-sera-deplacee-du-toit-de-l-eglise-@/index.jspz?comnumcom=84102&article=69607

---
Voir également :

- 'Si Dieu meurt je ne lui survivrai pas' - Le bouquin de RUFUS a été réédité.

- JT France 2 du 27/01/2005 - APRES l'enquête sanitaire à Saint-Cyr l'Ecole

- Lettre ouverte de Rufus au 'Monde' - Décembre 2002

Robin des Toits
Lu 4009 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème