Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Téléphone mobile : Bruxelles invité à agir contre le danger des ondes - Challenges - 11/10/2011



Téléphone mobile : Bruxelles invité à agir contre le danger des ondes - Challenges - 11/10/2011
Trois députés européens ont demandé mardi à la Commission européenne de travailler sur le risque cancérigène des ondes des téléphones mobiles et de préparer une proposition pour harmoniser les normes dans l'UE.

Parmi ces parlementaires qui s'inquiètent des risques pour la santé des ondes des téléphones mobiles figure l'eurodéputée verte française Michèle Rivasi. A ses yeux, il faut agir vite : "Nous sommes au-delà de la phase d'alerte concernant l'utilisation abusive de la téléphonie mobile. Le risque de tumeurs au cerveau a été démontré. Dorénavant, ce n'est plus le principe de précaution qui s'applique, mais le principe de prévention. Il est temps maintenant d'agir. Cela veut dire qu'il faut réviser les normes recommandées à l'échelle de l'Union".

Des normes qui n'ont pas été revues depuis 1999

L'eurodéputée libérale belge Frédérique Ries a rappelé de son côté que "les limites d'exposition du public aux champs électromagnétiques n'ont pas été modifiées en Europe depuis 1999, soit une époque où les appareils sans fil (GSM, téléphone DECT (numérique), wifi) n'étaient pas encore un objet du quotidien".

L'élu socialiste grec Kriton Arsenis a pour sa part fait état de deux études scientifiques indépendantes signalant les premières alertes sur les effets cancérigènes de l'utilisation de téléphones mobiles chez des enfants et des femmes enceintes. "De nombreuses fois par le passé, nous n'avons pas réagi à des signaux précoces qui furent suivis par des tragédies de santé public", a-t-il déploré.

Selon lui, "sur la base du principe de précaution, la Commission européenne doit immédiatement informer le public des moyens permettant de réduire l'exposition aux rayonnements du téléphone mobile, réduire les normes limitant l'exposition du public et encourager les études scientifiques indépendantes afin de renforcer la recherche sur ces alertes préliminaires".

Le Comité scientifique des risques sanitaires émergents et nouveaux (SCENIHR), à l'origine des recommandations qui ont conduit à l'adoption des premières normes européennes en 1999, se réunit les 16 et 17 novembre.

Le cancer ne serait pas le seul risque encouru

Les trois députés souhaitent que cette instance réalise une évaluation de ces normes, en associant à ses travaux des experts indépendants à l'origine d'études sur les dangers des champs électromagnétiques.

"Outre le cancer ou la leucémie infantile, certaines études voient en effet un lien entre l'exposition à ces ondes et la maladie d'Alzheimer, des troubles du sommeil ou des problèmes psychologiques", a souligné Michèle Rivasi. Et de préciser : "Nous souhaitons qu'ils tiennent compte des nouvelles études et de la position de l'OMS qui a reconnu les risques cancérigènes des champs électromagnétiques".

L'objectif est d'amener la Commission européenne à proposer une harmonisation des normes au niveau de l'UE, a-t-elle conclu.

(avec AFP)

---
Source : http://www.challenges.fr/entreprise/20111011.CHA5203/telephone-mobile-bruxelles-invite-a-agir-contre-le-danger-des-ondes.html

Robin des Toits
Lu 1680 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Le danger pour ma santé ? (et de mon enfant, bébé, foetus...) | Les assurances et la téléphonie mobile | L'électrosensibilité : EHS et SICEM | Les lanceurs d'alerte sur le danger du portable | Les recommandations officielles (France + Monde)


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème