Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Tourcoing : multiplication des pétitions contre l'installation de l'antenne-relais près de l'école Sainte-Adèle - La Voix du Nord - 10/05/2012

Pas de vacances, ni de ponts pour les parents d'élèves de l'école privée Sainte-Adèle. Mobilisés contre l'installation prochaine d'une troisième antenne-relais sur l'immeuble jouxtant la maternelle, ils multiplient les pétitions. Après l'école, le quartier de l'Égalité, hier, la présidente de l'association a déposé des pétitions dans toutes les écoles privées de Tourcoing. Alexandra Nivesse croit au pouvoir de ces soutiens.



Lundi et hier, Alexandra Nivesse a déposé la pétition dans toutes les écoles privées de Tourcoing.
Lundi et hier, Alexandra Nivesse a déposé la pétition dans toutes les écoles privées de Tourcoing.
Puisqu'il y a « trop d'incertitudes concernant les ondes électromagnétiques des antennes-relais », Alexandra Nivesse, présidente de l'association des parents d'élèves de l'enseignement libre (APEL) de l'école Sainte-Adèle, demande « l'application du principe de précaution ». En clair, l'opérateur Free est prié d'aller s'installer ailleurs.

L'annonce (notre édition du 20 avril) de l'arrivée prochaine d'une nouvelle, et troisième, antenne-relais sur le toit de l'immeuble qui jouxte la maternelle « inquiète » les parents. « Ce n'est pas un combat idiot, prévient Mme Nivesse. Ce qui dérange c'est qu'on ne sait pas si ces ondes sont néfastes pour des organismes en cours de développement.

Toutes les informations sont floues. » De ce fait, deux antennes étant déjà perchées à deux pas de l'école, Mme Nivesse a décidé tout faire pour empêcher cette installation. « Sur une antenne qui n'est pas encore implantée, on a un pouvoir », dit-elle convaincue que sa révolte et celle de « ceux à qui on ne demande pas leur avis » peuvent inverser le cours des choses. D'autant que « la mairie nous soutient mais ne peut rien faire, assure-t-elle. Le moratoire voté en 2008 par le conseil municipal a été contesté par le préfet.»

Alors, Alexandra Nivesse s'est emparée d'un autre moyen de pression : la pétition. « Avant les vacances, on en a fait une première auprès des parents d'élèves de Sainte-Adèle. Sur 120 familles, on a recueilli 117 signatures. Et encore, parce que certains étaient partis en vacances. » Mais ce n'était pas assez. « On s'est dit que les riverains aussi étaient concernés. » Durant les vacances, quatre mamans ont arpenté les rues proches de l'école.

« Dans l'immeuble d'à côté, géré par Lille Métropole Habitat (LMH), sur lequel il y a déjà deux antennes, quasiment tout le monde a signé. Les gens se sentent concernés, sont inquiets et ne comprennent pas pourquoi on veut installer une troisième antenne. »

Mais c'était encore insuffisant. Après avoir sollicité le soutien du comité tourquennois de l'enseignement catholique, Alexandra Nivesse a entrepris lundi et mercredi de déposer la pétition dans les dix-sept écoles privées de la ville « parce qu'aucune école n'est à l'abri (...) Ce serait fabuleux si tous les parents signaient ». En attendant, à la fin de la semaine, elle va envoyer les deux premières pétitions à Free, à LMH et au préfet. Histoire de faire entendre l'ampleur de la protestation.

Par Barbara FIRCOWICZ - PHOTO « LA VOIX »
tourcoing@lavoixdunord.fr

------------------------------
Source : http://www.lavoixdunord.fr/Locales/Tourcoing/actualite/Secteur_Tourcoing/2012/05/10/article_multiplication-des-petitions-contre-l-in.shtml

Lu 862 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Que dire / que faire ? (à la maison, au travail, à l'école ...) | ADHESION | Nous contacter | Les actions régionales (antennes-relais, Wimax ...) | Engagements pour le Principe de Précaution (0,6V/m...)


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème