Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

VIDEO : "Antennes-relais: les ondes électromagnétiques en débat à l'Assemblée jeudi" - BFM TV - 23/01/2014



VIDEO : "Antennes-relais: les ondes électromagnétiques en débat à l'Assemblée jeudi" - BFM TV - 23/01/2014
Invoquant le principe de précaution, les députés EELV proposent un texte encadrant les antennes-relais et interdisant la publicité auprès des mineurs de moins de 14 ans.




Elles poussent comme des champignons. 11.000 antennes-relais ont trouvé place sur les toits parisiens et provinciaux depuis l'arrivée de la 4G en France l'an passé, 1.800 rien que dans la capitale.


Ces nouvelles antennes permettent aux usagers de la 4G, entres autres, de surfer sur le Net avec un débit 10 fois plus rapide que la 3G. Un débit plus rapide qui interroge sur leur émission d'ondes, relançant le débat sur leurs dangerosités.




Pas d'étude sur l'impact sanitaire



Les ondes sont partout mais leurs risques n'ont pas été prouvés scientifiquement. Pas suffisant pour empecher la levée de boucliers des associations qui parlent d'une technologie lancée dans la précipitation.


"Il n'y a pas eu d'étude d'impact sanitaire avant qu'on lance cette technologie sur le marché, déplore Etienne Cendrier, de l'association pour la protection de l'homme et de l'environnement, Robin des tois. Alors que depuis 2009, nous le réclamons aux pouvoirs publics dans le cadre du Grenelle des Ondes. L’État ne s'est pas donné les moyens de savoir si c'était dangereux ou pas."




70.000 antennes-relais en France



L'association remet ainsi en cause l'absence d'étude sanitaire sur l'éventuel risque que peuvent poser les émissions d'ondes. Pourtant, l’Organisation Mondiale de la Santé a classé ces ondes "cancérogènes possibles".


A la fin du mois, les écologistes proposeront une loi à l’Assemblée nationale pour modérer l’exposition aux ondes. Au total, il existe près de 70.000 antennes-relais sur le territoire français.



---
Source : http://www.bfmtv.com/societe/4g-est-elle-dangereuse-689034.html

Robin des Toits
Lu 644 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème