Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

WIFI : droit de retrait à la Mairie de Paris - Supap FSU - 18/11/2008



WIFI : droit de retrait à la Mairie de Paris - Supap FSU - 18/11/2008
Une employée de la bibliothèque Faidherbe (Paris 11ème) a du exercer son droit de retrait suite au rebranchement des bornes Wifi.

Cette employée est en droit de retrait depuis le mercredi 12 novembre 2008, suite à des malaises certainement dus aux rayonnement électromagnétiques provenant de bornes Wifi. L’administration n’avait qu’un délai de 24 heures pour contester le droit de retrait et convoquer un Comité Hygiène et Sécurité (CHS), elle reste étrangement silencieuse depuis six jours. Aucune réaction officielle n’a été communiquée, ni à l’agent concerné, ni aux représentants des personnels du CHS., malgré plusieurs courriers argumentés des représentants du syndicat Supap-FSU. Seule une menace verbale de lui retirer de l’argent sur son salaire a été signifiée. Cette méthode s’apparente à une double peine. (être malade au travail et voir ses revenus supprimés).

L’aveuglement de Bertrand Delanoé sur la question de la santé au travail et de l’éléctrosensibillité est incompréhensible

La Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris (direction de tutelle des bibliothèques) outre des pressions sur l’agent pour lui faire reprendre son travail au détriment de sa santé , a fini par concéder comme seule solution possible une prise en charge de la Sécurité Sociale, par le biais d’un arrêt maladie

Un appel à la création de zones blanches, pour prendre en compte cette nouvelle forme de handicap qu’est l’éléctrosensibillité a été lancé il y a quelques jours par des médecins, des scientifiques, des associations, des syndicats, des politiques etc…, parmi eux : un collectif regroupant 3500 médecins, José Bové, Marielle de Sarnez, Marc Jolivet, Jacques Testard, Rufus, Les Verts ou bien Augustin Legrand (Voir liste jointe avec les signataires).

Le syndicat parisien Supap-FSU demande à Bertrand Delanoé de retrouver un peu de sérénité sur cette question , et de proposer des solutions respectueuses de la santé des personnels, de cesser de bafouer les réglementations protégeant les agents dont il a la responsabilité, et enfin de cesser de mépriser et contourner les instances paritaires .

Le Supap-FSU demande le rétablissement immédiat du moratoire sur le Wifi voté lors d’un Comité Hygiène et Sécurité en Novembre 2007.

Un nouveau CHS est d’ailleurs convoqué à l’initiative des seuls élus du personnels, le 13 janvier 2009. Il aura pour ordre du jour entre autre, la question de la pollution électromagnétique (Wifi et Rfid) et la demande de création de zones blanches.


Contact Supap-FSU :

Agnès Dutrévis 01 44 70 12 84

Marie Claude Sémel 06 63 56 11 33

Bertrand Pieri 01 44 70 12 80


http://dacsupap.over-blog.org

---
Voir également :

- APPEL du Supap FSU - Lettre ouverte à Bertrand Delanoë pour la création de « zones blanches » - 26/10/2008

- Lettre des employés de la BSG faisant valoir leur 'droit de retrait' en raison des dangers du Wifi - 01/07/2008

- 'Wifi : la ville de Paris et la CFDT rebranchent les bornes' - Communiqué Supap-FSU - 07/10/2008

Robin des Toits
Lu 4705 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3

Contacts Presse | Nos communiqués | Nos revendications | Autres communiqués | Evènements institutionnels : Grenelle... | Robin '' interactif ''


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème