Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

WIMAX : Quand la région PACA privilégie le filaire - Avril 2009

Analyse par le syndicat CGT du secteur des Télécommunications de la délibération votée le 17 avril 2009 par le Conseil Général de la région PACA



WIMAX : Quand la région PACA privilégie le filaire - Avril 2009
Communication des syndicats CGT du secteur des Télécommunications (FAPT) de PACA

"Veuillez trouver ci joint le texte de la délibération votée ce 17 avril en PACA.
C'est une étape importante dans notre lutte régionale concernant les réseaux hauts et très hauts débits.

La région, dans cette délibération, décide de prolonger son programme de subventionnement de couverture des zones blanches et grises haut débit par des Boucles locales HD.

Les points importants en sont:
- les solutions filaires seront privilégiées de par leurs aspects structurants et pérennes, mais surtout, pour la région, pour leur inocuité sur la santé.
- les solutions hertziennes ne sont pas complètement abandonnées, mais ne pourront être choisies qu'après information et concertation préalable auprès de la population concernée, avec un seuil d'exposition maximum de 0,6v/m conforme aux demandes des associations et collectifs qui luttent contre les dangers des ondes électromagnétiques, et sont prévues des mesures et des contrôles (après installation) faits par des organismes totalement indépendants, notamment des opérateurs.
- Sans que celà soit clairement exprimé, on peut raisonnablement penser que la région a mis un terme à son projet de nouvelle dorsale contre laquelle les syndicats CGT de PACA se battent depuis l'été 2007.

Cette délibération est notamment le fruit d'un travail et d'une réflexion de presque 2 ans de nos syndicat CGT du secteur des télécommunications qui dénoncent, en PACA comme partout en France le scandale des réseaux en doublon construits avec de l'argent public au plus grand profit du lobbying du secteur des télécommunications.
Ainsi que des associations et des collectifs très nombreux de la région PACA (comme partout en France) qui luttent contre les effets néfastes des ondes électromagnétiques sur la santé.

Elle a été rendue possible par l'implication, l'écoute et le travail de Marie Bouchez, élue régionale, membre du groupe des Verts.
C'est une des premières fois, à ma connaissance, que nos syndicats sont invités à participer aux travaux d'une instance locale ou régionale, peut être les prémisces d'une vraie "démocratie participative".

Vous trouverez donc en pièces jointes:
- la délibération (et ses annexes) votée ce 17 juin
- l'intervention de nos syndicats lors de la réunion de travail qui a précédé cette délibération
- l'intervention de Marie Bouchez qui met en avant le principe de précaution.
- l'intervention de Bernard Barbagelata, élu régional du groupe communiste, qui insiste, et c'est également une nouveauté, sur le droit à la communication et à l'information qui soulève la question d'un processus de réappropriation publique des activités de communication et celle de la reconquête d'un véritable service public de la communication.

Nous demandons par ailleurs que le principe de précaution s'applique également sur les réseaux existants, et non pas que sur les projets. Donc, que suite à cette délibération qui concerne les boucles locales alternatives, soient rendues possibles, en priorité, les remplacements des boucles locales hertziennes existantes par des solutions filaires.

La suite:
Même si nous mesurons l'importance des changements dans la stratégie régionale et l'évolution dans l'écoute et la concertation,
nous ne pouvons pas nous arrêter là,
- nous devons continuer à nous exprimer le plus largement possible pour contrer les dérives ruineuses et inutiles du lobby des télécommunications,
- pour empêcher le gaspillage de l'argent public à des fins mercantiles
- pour apporter un vrai haut débit aux usagers
- pour la mise en place d'un grand projet national, cohérent afin d'arriver au très haut débit par la fibre optique pour tous
- pour un cofinancement mettant à contribution les profits considérables générés par le secteur des télécommunications.
- pour la création d'un vrai service public des télécommunications
- pour les usagers, créer des garanties de continuité de service, de maintenance avec des critères de délais, avec des interlocuteurs identifiés et fiables, garanties aussi de choix de l'opérateur de service
-pour les salariés, ils nous parait primordial d’inclure, dans chaque projet des collectivités, un volet social qui définisse des obligations de créations, de maintiens et de garanties d’emplois stables et de qualité."

delib_bla_paca_17_avril_2009.pdf Délib BLA PACA 17 avril 2009.pdf  (49.2 Ko)
delib_annexes_bla_paca_17_avril_2009.pdf Délib annexes BLA PACA 17 avril 2009.pdf  (66.35 Ko)
reunion_de_travail_du_2_avril_au_conseil_regional_paca.pdf Réunion de travail du 2 avril au Conseil Régional PACA.pdf  (41.54 Ko)
intervention_bouchez__boucles_locales_haut_debit_region_paca_17avril2009_.pdf Intervention Bouchez_ Boucles locales Haut Débit_Région Paca_17avril2009 .pdf  (13.57 Ko)
intervention_barbagelata__boucles_locales_haut_debit_region_paca_17avril2009_.pdf Intervention Barbagelata_ Boucles locales Haut Débit_Région Paca_17avril2009 .pdf  (35.25 Ko)


Robin des Toits
Lu 2970 fois

Dans la même rubrique :

Arguments | A la maison, dans votre copropriété | Dans votre ville ou quartier, à l'extérieur | Au travail | A l'école, au collège, au lycée, à la Fac


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème