Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

COMMUNIQUE : L'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) interpellée sur sa capacité à préserver la santé des citoyens utilisateurs de téléphones portables.

Communiqué de presse en date du 30 mars 2021



L’ANSES a pour missions de mettre en œuvre : « une expertise scientifique indépendante et pluraliste » et de contribuer à « [proposer] aux autorités compétentes toute mesure de nature à préserver la santé publique ».
 
En conséquence, quatre associations, Alerte Phonegate, CRIIREM, Robin des Toits et SERA, membres du comité de dialogue « Radiofréquences et santé » ont écrit le 25 mars 2021 à son Directeur Général, Monsieur Roger Genet, pour lui demander de clarifier les positions de l'agence vis-à-vis de l'ICNIRP (Commission Internationale de Protection contre les Rayonnements non Ionisants), notamment en ce qui concerne le bien fondé de ses travaux du point de vue scientifique et les conflits d'intérêt qui l'animent. Et ce tout particulièrement au moment ou l’agence invite le 1er avril prochain, Monsieur Rodney Croft, président de l’ICNIRP, à venir s’exprimer lors de la prochaine réunion du comité.
 
Elles demandent également à l’agence en charge des enjeux sanitaires de transmettre en toute transparence les éléments scientifiques en sa possession concernant les mesures de DAS (débit d'absorption spécifique) et tout particulièrement les facteurs qui déterminent ces mesures (1 gr, 10gr, durée d’exposition, taille du mannequin, polarité, …).
En effet, de nouveaux éléments en notre possession montrent que depuis 2016 nos craintes concernant la surexposition liée aux choix d’une mesure de DAS sur 10 g ou 1 g sont parfaitement étayées.
 
Les journalistes de France Télévision ont fait réaliser des tests de DAS pour 1 g et 10 g pour l’émission de « Complément d’enquête » diffusée le 12 novembre 2020. Ils ont confié à la société ART-FI, spécialisée dans les mesures de DAS, 11 téléphones portables différents, neufs ou d’occasion, de marques HUAWEI, APPLE, SAMSUNG, XIAOMI, NOKIA. Ils nous ont ensuite transmis ces mesures pour analyses.
Ainsi et pour exemple, un iPhone 8 neuf testé en face arrière à 2535 MHz :
- à 5 mm pour 10 g (1,251 W/kg) et pour 1 g (3,226 W/kg)
- à 0 mm pour 10 g (3,298 W/kg) et pour 1 g (10,168 W/kg)
 
L’ensemble des mesures réalisées montrent une augmentation du DAS dès lors qu’il est testé sur 1 g de tissus selon la norme américaine de la Federal Communication Commission (FCC). Ainsi l’iPhone 5 d’occasion testé à 0 mm a atteint un DAS supérieur à 12 W/kg (soit plus de 3 fois la limite autorisée en Europe et aux Etats-Unis de 4 W/kg)
 
Elles souhaitent aussi que soient officiellement clarifiées les positions de l'agence concernant « les recommandations » de l’ICNIRP reprises dans la Directive européenne 1999/519/CE indiquant que les effets sanitaires ne pourraient donc être atteints qu'à des valeurs de 100 W/kg ou 200 W/kg du fait d’un coefficient de sécurité de l’ordre de 50 pour les DAS locaux.
Elles tiennent également tout particulièrement à exprimer leur inquiétude concernant un certain nombre d’experts choisis par l’ANSES pour mener des études dont les résultats seraient alors susceptibles d'influencer les avis de l'agence.
 
Elles s’étonnent aussi du manque de réactions de l’agence face à des pouvoirs publics qui ne tiennent aucun compte de ses recommandations récentes concernant les DAS publiées dans son rapport d’octobre 2019 intitulé « Téléphones mobiles portés près du corps et santé ».
 
Elles soulignent que leur demande ne vise qu’à assurer que les meilleures décisions et recommandations en matière de santé publique soient prises par l’ANSES et ce, tout particulièrement, au moment où un important rapport sur les éventuels effets sanitaires des ondes de la 5G est à l’étude. Pour ceci, confiance et transparence sont deux maîtres-mots.
 
 
PJ : copie du courrier envoyé à Monsieur Roger Genet
 

COMMUNIQUE : L'Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSES) interpellée sur sa capacité à préserver la santé des citoyens utilisateurs de téléphones portables.

Robin des toits
Lu 2010 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

Contacts Presse | Nos communiqués | Nos revendications | Autres communiqués | Evènements institutionnels : Grenelle... | Robin '' interactif ''


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Dernier article

5G - Rapport de l'ECERI du 29/05/2021

Contre-expertise au rapport de l'Anses

10/06/2021

Nouvelles :

Galerie de photos
Logo site
Schéma ARCEP
Grenoble arbres


ANNUAIRE DE LIENS