Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Looberghe - Antenne-relais : le projet finalement repoussé - lejournaldesflandres.fr - 27/09/2019

L’antenne-relais devait être installée non loin des habitations, chemin de Halage. Mais elle ne s’y implantera finalement pas. Sauf que le projet n’est pas tout à fait abandonné.



L’antenne devait être installée à proximité des maisons, chemin de Halage.
L’antenne devait être installée à proximité des maisons, chemin de Halage.

À savoir

📱 Le réseau de l’opérateur Orange passe très mal à Looberghe.
📱 En 2017, la Municipalité souhaitait installer une antenne-relais.
📱 Il avait été décidé que cette dernière se situerait chemin de Halage.
📱 Mais cet emplacement gênait les habitants à proximité.

 
Mauvaise nouvelle pour les abonnés de l’opérateur Orange  ! Ils devront faire face aux problèmes de réseau dans le village pendant quelque temps encore.
En effet, le projet d’antenne-relais n’est plus d’actualité pour le moment.
 

Le maire a changé d’avis


L’équipe devait être installé cette année, chemin de Halage, le long du canal de la Haute Colme.

Mais le maire, Arnaud Cooren, est finalement revenu sur sa décision. En y réfléchissant, l’édile du village n’était plus en accord avec son emplacement.

« Le réseau Orange passe vraiment mal ici et je suis tout de même favorable à l’installation d’une antenne-relais. »

Arnaud Cooren, maire

« D’autant plus que l’antenne-relais allait être installée à proximité d’un pâté de maisons. Je me suis mis à la place des personnes qui y habitent et je me suis dit que je n’aimerais pas voir ça près de chez moi ! J’ai fait une autre proposition à la Communauté de communes des Hauts de Flandre (CCHF) », informe Arnaud Cooren.

Et pourtant, toutes les mesures avaient été prises pour que cette antenne-relais puisse voir le jour chemin de Halage.
 

Un nouveau refus

La Municipalité avait d’ailleurs eu de nombreux échanges avec l’opérateur Orange à ce sujet. Le dossier avait ensuite été transmis à la CCHF.

L’institution avait finalement rendu son verdict en mars dernier  : elle était favorable à cette installation.

Mais le maire a, au final, de nouveau refusé cette proposition, mais pour en faire une nouvelle  !

« Le réseau Orange passe vraiment mal ici et je suis tout de même favorable à l’installation d’une antenne relais. J’ai fait une autre proposition à la CCHF, celle de l’installer près du silo à grains », déclare-t-il.

Mais depuis le mois de mars, il est sans nouvelle de la communauté de communes concernant cette nouvelle proposition.

Alors, pour l’heure, les habitants du village doivent prendre leur mal en patience et s’habituer encore aux coupures lors de leurs appels téléphoniques…

Manon Desmélie

--------------------------------------------------------
Orange, encore en contact avec des élus
 
Contactée par Le Journal des Flandres, la direction régionale d’Orange s’est exprimée sur la situation.

« Le projet a été présenté en fin d’année 2017 avec la Municipalité. Il est toujours d’actualité », déclare Florentin Soonckindt, attaché de presse de la société de télécommunication.

Le site en question, en l’occurence Looberghe, est d’ailleurs couvert par Orange. Aucun autre opérateur ne peut donc se positionner. Le but de l’installation d’une antenne relais ? Mettre en place une couverture intérieure maximum pour faciliter la vie des habitants. « De nos jours, les gens utilisent beaucoup plus leur téléphone portable chez eux qu’à l’extérieur. »

Pour l’opérateur, ce projet looberghois n’est pas du tout abandonné, seulement en suspens. « On a pris en compte le refus du maire et on cherche des solutions avec l’ensemble des élus. On étudie diverses propositions. » Le nouvel emplacement, qui doit encore être accepté par la CCHF, sera étudié par des ingénieurs qualifiés.

Ces derniers se rendront sur le terrain afin d’évaluer la couverture. Si celle-ci est minimale, alors la Municipalité devra se tourner vers un autre endroit.

---
Sourcehttps://www.lejournaldesflandres.fr/24972/article/2019-09-27/antenne-relais-le-projet-finalement-repousse

 

 

 
 

Lu 503 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

Que dire / que faire ? (à la maison, au travail, à l'école ...) | Les actions régionales (antennes-relais, Wimax ...) | Engagements pour le Principe de Précaution (0,6V/m...)


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES