Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

QUE FAIRE EN CAS D'IMPLANTATION D'UNE ANTENNE RELAIS ?

Vous vous engagez contre l’implantation d’une nouvelle antenne-relais.
Cela sera difficile mais les seuls combats perdus sont ceux que l'on n'a pas menés.



Dès 2011, les maires n’ont plus eu leur mot à dire sur les implantations d’antennes, sauf au niveau de l'urbanisme. (https://www.robindestoits.org/Les-operateurs-deploient-leur-reseau-de-contacts-utiles-Robin-des-Toits-28-04-2014_a2203.html).
En 2018,la loi ÉLAN a considérablement réduit pour ne pas dire annihilé toutes les avancées obtenues par les associations, dont la possibilité d'empêcher l'implantation d'antennes relais. https://reporterre.net/La-loi-Elan-a-discretement-supprime-la-protection-face-aux-antennes-relais. Vous trouverez ci-­joint la fiche "Que faire en cas d'implantation d'une antenne relais ?" que nous avons demandé à l'avocat de l'association de rédiger suite au dernier décret de cette loi.
 
De nouvelles antennes sont implantées en raison de la demande de 4 G et bientôt de 5 G – demande assurément induite par une publicité au service de l'idéologie du sans fil. Or, la téléphonie vocale, seule vraiment utile, "passe" à moins d'1 mV/m, comparativement aux 61V/m autorisés à ce jour. Faire démonter une antenne existante est quasiment impossible, sauf si une enquête sanitaire mettait en évidence la causalité d’un nombre suffisant de maladies graves liées à ses effets.
 
DOSSIERS À CONSULTER
 
En matière d'implantation d'antennes relais, il s'agit d'un contrat commercial de droit privé entre un opérateur de téléphonie mobile locataire d'un espace (terrain, toiture, etc.) et un propriétaire bailleur qui peut être une copropriété, un bailleur social, une commune, etc. La seule "publicité" du projet, prévue juridiquement, est la déclaration préalable faite par l'opérateur vers la commune visée par l'installation d'une antenne. Pour toute nouvelle implantation, ou bien toute modification intervenant sur une BST (Station de Base de Téléphonie mobile) existante, les opérateurs sont tenus de déposer en Mairie le dossier DIM (Dossier d'Information Mairie) et le Dossier de Déclaration Préalable correspondants. Ces dossiers comprennent toutes les informations techniques liées à l'implantation. Ils sont consultables en Mairie par les citoyens.
 
L'association conseille aux habitants d'en obtenir une copie le plus rapidement possible.
 
ACTIONS
 
Procédures
 
Pour gagner en efficacité, il est bien de créer un collectif. Il faut toutefois savoir qu’un collectif n'a pas la qualité de personne morale et ne peut donc pas agir en justice en tant que tel. Une action au titre d’un collectif n’a donc aucune valeur juridique, en particulier elle ne prorogera pas les délais de recours dans le cas d’un recours gracieux auprès d’un maire. Si une ou plusieurs personnes d’un collectif veulent agir en justice (y compris pour un recours gracieux auprès du maire) elles doivent impérativement le faire en leur nom propre, seule ou à plusieurs et non au nom du collectif.
 
Préconisation de l’avocat de Robin des Toits  : Que faire en cas d'implantation d'une antenne relais ?
 
 
MEDIAS
 
Informez-les au plus tôt. Vérifiez le contenu rédactionnel avant publication, selon les éléments factuels que vous avez transmis.
 
PERTE VALEUR IMMOBILIÈRE (Source : Intérêts privés 667 juillet 2009)
 
Préjudice financier. Il est [..... ] possible d'invoquer un préjudice esthétique résultant d'une « présence vi­suelle négative permanente », tel que l'ont invoqué les plaignants contre SFR (TGI Carpentras, 16 février 2009), mais aussi une dépréciation du bien.
 
« Plusieurs experts de Laforêt immobilier, Chevreuse Immobilier et Demeures et châteaux de France ont attesté qu'un bien situé à proximité d'antennes perd environ 30 % de sa valeur ! » détaille maître Forget. Dans les deux cas, les juges « accordent plutôt des dommages et intérêts, mais n'ordonnent pas le démontage des antennes », prévient­-il.
Jugement de Bordeaux(ne retenir à partir de ce lien que ce qui concerne le sujet de la perte de valeur) http://www.robindestoits.org/Jugement­de­la­Cour­d­Appel­de­Bordeaux­Antenne­relais­et­depreciation­immobiliere­20­09­2005_a1037.html
 
DISTANCE AUX LIEUX DE VIE
 
«Le décret du 3 mai 2002 qui est la référence réglementaire applicable en la matière, ne prévoit pas de distance minimale à respecter entre un émetteur et des habitations ou autres lieux publics. L'article 5 du décret demande seulement lorsque l'on est dans un rayon de 100m d'établissements scolaires, crèches, ou établissements de soins, "d'assurer une exposition aussi faible que possible de ces établissements tout en préservant la qualité de la réception.»  Extrait de: https://faq.anfr.fr/exposition-du-public/
 
Pour nous ceci n'a guère de sens, les mesures montrant toujours des niveaux inférieurs aux seuils, ceux­-ci (48, 51, 61 V/m) étant énormes. Par ailleurs, si l'exposition décroît certes avec le carré de la distance à l'antenne relais, elle dépend aussi de l'inclinaison, de l'orientation et de la puissance de l'antenne, ainsi que des téléphones eux-mêmes. La seule réponse est la mesure des champs électromagnétiques hautes fréquences qui ne peut toutefois donner qu'un ordre d'idée. En effet l'utilisation du portable, en particulier en 4G, augmente considérablement l'exposition des riverains et oblige à l'ajout d'antennes et/ou à des modifications substantielles.
 
A savoir :
 
Antenne ­relais sur un immeuble : si votre logement se trouve sous une antenne ­relais, en plus des hautes fréquences émises par l'antenne, sachant que l'effet parapluie est globalement un mensonge des opérateurs, vous subissez assurément les basses fréquences du système électrique, l'armoire technique étant souvent proche de l'antenne.
 
 
MESURES D’EXPOSITION AUX CHAMPS ÉLECTROMAGNÉTIQUES (Hautes fréquences seulement) :
 
Vous pouvez demander des mesures officielles gratuites avec l'imprimé CERFA dédié : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/R35088
 
A savoir :
 
Dans «Précisions» (III) il faut cocher impérativement la seconde case. Les laboratoires agréés sont tenus de respecter un protocole établi par l’ANFR (Agence nationale des fréquences). Ce protocole impose des conditions de mesures qui aboutissent à des valeurs moyennées, lesquelles ne tiennent pas compte du caractère pulsé des rayonnements , et donc, ne donnent aucune indication de l’impact réel de ces impulsions «coup de poing» ni de l’influence de leurs pics d’intensité sur le vivant. Ces valeurs sont la plupart du temps entre 50 et 100 fois inférieures aux normes en vigueur, ce qui ne les rend pas pour autant insignifiantes. L’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) reconnait que 5% de la population soit environ 3,3 millions de personnes sont impactées et ont développées une électrohypersensibilité (EHS).
 
SANTÉ
 
L'ensemble des radiofréquences des technologies utilisées par les télécommunications sans fil est classé potentiellement cancérogène (Groupe 2B), depuis 2011, par l'Organisation Mondiale de la Santé .Être exposé à de faibles valeurs 24h/24h est toxique pour le vivant : humain, animal et végétal. C'est l' "effet cumulatif", décrit par les Drs Sadickova, Zaret, Lai et Carino depuis 1973, qui démontre que, contrairement aux effets thermiques qui disparaissent quand disparaît la cause, les perturbations dues aux effets biologiques dits "spécifiques", quand elles dépassent la capacité d'adaptation, demeurent, même en l’absence de cause, en raison de la dégradation organique et de ses conséquences. https://www.robindestoits.org/Une-nouvelle-etude-scientifique-prouve-le-lien-direct-de-4924-deces-par-cancer-avec-l-irradiation-des-antennes-relais-de_a1302.html
 
 
Robin des Toits 21 mai 2019
 
fiche_que_faire_en_cas_d__implantation_d__antennes_relais.pdf FICHE_que faire en ca...  (528.75 Ko)

Robin des toits
Lu 1338 fois

Les Fiches Info Linky | Fiches 5G | Fiches Antennes relais | Les Fiches Info Gazpar | Compteur d'eau | L'EHS


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES