Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

ASTRE : "ALLIANCE SCIENTIFIQUE POUR LE TRAITEMENT ET LA RECONNAISSANCE DES MALADES ELECTROSENSIBLES" - Pr Belpomme, Dr Le Ruz - 07/04/2010



ASTRE : "ALLIANCE SCIENTIFIQUE POUR LE TRAITEMENT ET LA RECONNAISSANCE DES MALADES ELECTROSENSIBLES" - Pr Belpomme, Dr Le Ruz - 07/04/2010
ALLIANCE SCIENTIFIQUE POUR LE TRAITEMENT ET LA RECONNAISSANCE DES MALADES ELECTROSENSIBLES


ASTRÉ


Le Centre de Recherche et d’Information Indépendant sur les Rayonnements Electromagnétiques non ionisants (CRIIREM) est un organisme indépendant effectuant des travaux de recherche dans le domaine des champs électromagnétiques (CEM). Son expertise et la qualité des mesures de CEM effectuées n’est plus à démontrer. Pierre Le Ruz, docteur en Physiologie animale, président du CRIIREM , est un expert internationalement reconnu au plan juridique.

De très nombreux malades, atteints d’intolérance aux champs électromagnétiques consultent aujourd’hui le corps médical, en affirmant qu’ils sont électrosensibles. Beaucoup de ces malades se heurtent encore malheureusement à une absence de prise en charge spécifique par le corps médical, faute d’une reconnaissance de leur maladie.

L’Association pour la Recherche Thérapeutique Anti-Cancéreuse (ARTAC), pionnière en France dans le domaine des recherches sur le cancer a été fondée en 1984. Le Professeur Dominique Belpomme, son président, est internationalement connu pour ses travaux scientifiques en matière de cancérologie environnementale. L’ARTAC s’est préoccupée depuis plusieurs années de l’étude des effets des champs électromagnétiques sur l’organisme en considérant en premier lieu leur rôle cancérigène ; mais d’autres effets, plus fréquents et potentiellement plus graves, sont possibles, notamment le risque de maladies dégénératives du système nerveux.

Ainsi depuis environ dix-huit mois, les chercheurs de l’ARTAC ont-ils pu décrire cliniquement le Syndrome d’Intolérance aux Champs Electromagnétiques (SICEM), qu’ils distinguent à proprement parler de « l’électrosensibilité », mettre en évidence des tests objectifs biologiques et d’imagerie cérébrale afin d’établir le diagnostic de ce syndrome, prouver que celui-ci est bien induit cliniquement et biologiquement par les champs électromagnétiques, enfin mettre au point une feuille de route thérapeutique, afin de traiter le plus efficacement possible les malades atteints de SICEM et les soulager de leur souffrance. En outre une enquête nationale est en cours, afin de définir avec précision les conséquences des CEM dans notre pays en terme de santé publique.

Afin d’accélérer ces recherches et faire en sorte que les malades électrosensibles soient traités de façon la plus efficace possible, compte tenu des connaissances médicales et biologiques actuelles, et que le statut « d’électrosensible » soit reconnu par les pouvoirs publics, comme c’est le cas en Suède, le CRIIREM et l’ARTAC, en étroite collaboration avec les associations de malades dont Robins des Toits (association qui milite activement pour une réglementation progressive dans ce domaine et à terme pour l’éradication du handicap) ont décidé d’unir leurs efforts de ont décidé d’unir leurs efforts de recherche dans un cadre commun dénommé « Alliance Scientifique pour le Traitement et la Reconnaissance des malades Electrosensibles : ASTRÉ ».
Cette alliance scientifique a cinq objectifs principaux:

1. L’accélération de la diffusion des connaissances dans le domaine des recherches physiques, biologiques et médicales concernant les effets des champs électromagnétiques sur l’organisme, grâce à des rencontres mensuelles ou bimensuelles réunissant les équipes de chercheurs des deux organismes (CRIIREM et ARTAC)

2. La mise sur pied de collaborations dans certains secteurs de ces recherche

3. Le couplage des mesures physiques sur site avec les effets clinico-biologiques observés, et en particulier la poursuite des études visant à mettre au point un test de stimulation électromagnétique, prouvant le lien causal entre champs électromagnétiques et effets clinico-biologiques.

4. La poursuite des études de santé publique au plan national.

5. Enfin et surtout, la négociation auprès des autorités publiques de la reconnaissance de la maladie, de sa réparation et de sa prise en charge par la Sécurité Sociale.


Paris, le 07 Avril 2010



Pierre LE RUZ, Président du CRIIREM

Dominique BELPOMME, Président de l’ARTAC



---
Voir également :

- Electrosensibilité : avancée des travaux de l'ARTAC - 21/04/2010

- Electrosensibles - Publications de l'ARTAC - 16/12/2009

- 'Intolérance aux champs électromagnétiques : les recherches de l’ARTAC' - Newsletter de l'ARTAC de Février 2009

- Etude sur l'EHS conduite par le Pr Belpomme et le Pr Le Ruz : 1ère phase achevée - 05/10/2008

- 'La sensibilité aux ondes électro-magnétiques' - JT France3 - 29/04/2010

- Wimax / Wifi / Téléphonie Mobile et électrosensibilité : JT France 3 Bourgogne - 31/03/2010

- Rapport du CSIF-CEM sur les antennes relais de la téléphonie mobile - 08/03/2003

- Pr Pierre Le Ruz : 'Téléphones mobiles et antennes relais - Quels risques réels pour les biens et les personnes ? ...' - Commission Européenne - 20/11/2006

- Pr Pierre Le Ruz : 'Téléphones mobiles et antennes relais - Quels risques réels pour les biens et les personnes ? ...' - Commission Européenne - 20/11/2006

- 'Téléphonie Mobile et Santé' : Conférence du Pr Pierre Le Ruz, le 24/06/2006 pour l'association belge Teslabel

- Le Syndrome des Micro-ondes : dossier scientifique

astre.pdf astre.pdf  (90.42 Ko)


Robin des Toits
Lu 5053 fois

Dans la même rubrique :

Informations scientifiques | Autres documents | Réseau EHS | Presse, radio et TV | l'EHS à l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème