Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Association 'Sauvons Léon' : lettre d'un lanceur d'alerte au Maire de Crest - janvier 2006

Cas des antennes d'Orange à proximité des écoles primaires et maternelles



Suivant le rapport à la Direction Générale de la Santé qui fait actuellement référence officielle et qui porte le nom du Pr ZMIROU, il est explicitement précisé que l'on doit éviter d'exposer certains établissements dits sensibles comme les écoles, les hôpitaux, etc... dans les faisceaux des antennes relais et ce dans une zone de 100 mètres.
Si nous avons bien tout compris, nos enfants sont effectivement bien protégés par la loi pendant les 8 heures de classe, mais après il n'y a plus aucun danger, ils peuvent rentrer chez eux, comme notre petit Léon, et se faire irradier sans problème pendant les 16 heures restantes.
Nous pensons à juste titre que les même précautions doivent être applqiuées tant à un enfant dans son école, qu'à un enfant dans sa maison.
Nous avions demandé au Pr Denis ZMIROU de s'expliquer sur cette "incohérence" que nous considérions comme une faute.
En guise de réponse, nous avons eu droit à une superbe lettre de démission du Directeur Scientifique de l'AFFSE parue dans Le Monde, dans laquelle le Professeur dit ses 4 vérités tant à l'AFSSE, qu'aux politiques de France. Par une telle action nous pensons que le Pr Denis ZMIROU, a rendu un grand service à la recherche scientifique en général, puisse-t-elle servir d'exemple à d'autres pour le bien de l'humanité. N'en reste pas moins que même si la loi issue du rapport "ZMIROU" n'est pas parfaite, elle doit être appliquée, surtout lorsque c'est pour des enfants.
Lorsque nous voyons comme à Ruitz que les antennes relais sont situées sur un pylône de plus de 30 mètres et qu'il y a les problèmes que nous connaissons pour une école située en rez-de-chaussée,... et qu'à Crest l'école est en étage et les antennes relais sont sur un toit juste en face presque au même niveau des salles de classes (en activité et en construction).
Nous sommes en droit de nous poser des questions sur la compétence de certains services administratifs.
(Pour les profanes, il n'est pas nécessaire de voir les antennes relais, les CEM traversent tout, sauf le métal). De plus les chiffres officiels des estimations d'irradiation de cette école sont connus, le dossier COMSIS d'Orange étant très explicite.
Bien-sûr, comme pour le nuage de Tchernobyl qui s'est arrêté à la frontière, le vaste complexe de l'école maternelle et primaire de l'Immaculée Conception est juste à 100 mètres...
Bien sûr à décharge pour les services instructeurs, les autorisations de construire se sont malheureusement "télécscopées". Il n'en reste pas moins que depuis le 12 Avril 2005, un nombre considérable d'enfants sont exposés directement aux irradiations en CEM dans les faisceaux horizontaux des antennes relais d'une puissante macro-station de téléphonie mobile de 27 dBW x3 fréquences.
Question en tant que parent responsable : que doit-on faire ? Attendre ? Faire une campagne de mobilisation des parents d'élèves , comme à Ruitz sur le thème "si l'antenne n'est pas désactivée le sparents enlèveront leurs enfants de l'école".

Monsieur le Maire, nous avons lancé l'alerte, nous attendons votre réponse.


Robin des Toits
Lu 3882 fois

Dans la même rubrique :

Le danger pour ma santé ? (et de mon enfant, bébé, foetus...) | Les assurances et la téléphonie mobile | L'électrosensibilité : EHS et SICEM | Les lanceurs d'alerte sur le danger du portable | Les recommandations officielles (France + Monde)


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème