Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"Du wifi dans les écoles maternelles et primaires : est-ce raisonnable ?" - La Perche - 26/11/2013



En maternelle et primaire, il est jugé préférable d’utiliser des solutions filaires, plutôt que du wi-fi.
En maternelle et primaire, il est jugé préférable d’utiliser des solutions filaires, plutôt que du wi-fi.
A l'heure où des écoles adoptent les tablettes tactiles dans leurs classes, parents d’élèves et enseignants s’interrogent sur les risques liés aux ondes wifi.


« Quand je me promène dans Bellême, je ne peux m’empêcher de penser à l’impact des antennes relais sur la vie des riverains, déclare Simon Gouin, journaliste bellêmois qui a fait une enquête sur le sujet. Ces antennes sont situées sur le clocher de l’église, à quelques dizaines de mètres d’une école, sur le château d’eau de Sérigny, ainsi qu’au pied de la coopérative de Bellême. En mars 2012, des mesures ont été effectuées, à Sérigny, à 500 mètres des antennes, au lieu-dit Les Tiercelines. Au total, le champ électrique est de 0,8 V/m. Bien en dessous de la valeur limite des 21V/m, mais au-dessus des 0,6V/m préconisés par le Conseil de l’Europe afin d’éviter les conséquences négatives sur l’homme !

De plus, les mesures ont été effectuées à une distance de 500 mètres de l’antenne : qu’en est-il à 100 mètres ? Bientôt, comme sur l’ensemble du territoire français, la 4G sera installée : l’exposition aux ondes augmentera de 50%. Mais des impacts des ondes électromagnétiques, on n’entend pas parler, ou presque. On préfère se concentrer sur les prouesses techniques qu’elles nous permettent de réaliser. »

Si la majorité des parents estiment que l’utilisation de tablettes tactiles en milieu scolaire peut être utile à l’apprentissage des matières enseignées, il apparaît également que le niveau scolaire le plus adapté à l’introduction de ces tablettes est le collège.

Privilégier le filaire

En revanche, quand il s’agit des écoles primaires et maternelles, les personnes interrogées souhaitent tenir les enfants les plus jeunes à distance des écrans qui fonctionnent en wi-fi. Un extrait de loi est d’ailleurs passé cette année, qui recommande de privilégier les solutions filaires. « Les inquiétudes développées ces dernières années au sein de la société civile en matière de santé publique, notamment à l’égard des enfants les plus jeunes, doivent pousser l’Etat et les collectivités territoriales à privilégier les connexions filaires lorsque cela est compatible avec les usages pédagogiques et les contraintes locales.»

Le wifi interdit dans certains pays

«L’Angleterre, l’Allemagne et l’Autriche ont d’ailleurs interdit le wifi dans les écoles, car de façon générale, il serait plus nocif que les ondes des téléphones portables. Car les bornes wifi émettent en continu, peu importe qu’un ordinateur y soit relié ou pas. Elles sont comparables aux ondes émises par les micro-ondes.»

---
Source : http://www.le-perche.fr/17089/du-wifi-dans-les-ecoles-maternelles-et-primaires-est-ce-raisonnable/

---
Voir également :

- Wi-fi à l'école : lettre à adresser à tes parents + outils pour s'opposer au Wi-fi à l'école en tant que parent

- TABLETTES ET ENFANTS : ATTENTION DANGER ! - Robin des Toits - 14/11/2013

- "Tablettes pour enfants : la mauvaise idée de cadeau de Noël" - Le Point - 21/11/2013

- Mot clé : Danger portable enfant

Robin des Toits
Lu 908 fois

Dans la même rubrique :

Arguments | A la maison, dans votre copropriété | Dans votre ville ou quartier, à l'extérieur | Au travail | A l'école, au collège, au lycée, à la Fac


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème