Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"La chasse aux mauvaises ondes est ouverte " - La Nouvelle République - 20/07/2012



"La chasse aux mauvaises ondes est ouverte " - La Nouvelle République - 20/07/2012
Un collectif veut minimiser l’exposition de la population tourangelle aux ondes émises par les antennes-relais de téléphonie mobile.

Ses actions médiatiques lui ont sans doute donné l'image d'un « empêcheur d'émettre en rond » auprès des opérateurs. Mais Emmanuel Denis l'assure : il n'est pas isolé, loin de là, dans son combat contre la « surdose » – présumée – d'ondes provenant de certaines antennes-relais de téléphonie mobile. « De plus en plus de personnes me contactent sur ce sujet et s'en préoccupent », explique le délégué départemental de Robin des toits, association nationale pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil.

Modification d'antenne obtenue à Tours-Nord

Il a donc décidé de monter le collectif Tours Anti-mauvaises ondes (rattaché à l'association) dont l'objectif affiché est de « minimiser l'exposition des Tourangeaux aux ondes des antennes-relais ». Une cinquantaine de personnes, vivant pour une bonne partie dans l'environnement proche de ces équipements de radiotéléphonie, ont d'ores et déjà décidé de rallier ce groupe. Un bon démarrage, mais Emmanuel Denis espère voir ce contingent progresser sensiblement afin de peser plus lourd dans les discussions avec les opérateurs et la Ville de Tours. Le collectif milite notamment pour la réalisation d'une « cartographie de l'exposition aux ondes sur l'ensemble de la ville et en particulier autour des 70 sites d'antennes existants ». Et si les mesures révèlent des champs électromagnétiques trop importants chez des riverains, elles devront motiver des interventions techniques afin de diminuer le niveau d'exposition.
« Rue Benjamin-Franklin (Tours-Nord), à la suite d'une action de Robin des toits, la Ville a demandé à Orange de modifier son installation », annonce Emmanuel Denis. Dans l'un des appartements situé en dessous des antennes, des simulations ont en effet montré que le niveau pouvait atteindre 2,88 V/m. Bien inférieur, certes, à la valeur limite fixée par la réglementation (de 41 à 61 V/m en fonction du type de fréquence), mais largement au-dessus du seuil maximal de 0,6 V/m que défend Robin des toits, au nom du principe de précaution (*).
Et le collectif a déjà sur ces tablettes d'autres « points chauds » – place Coty, avenue de Grammont (au-dessus de Midas), rue Camille-Robert ou encore avenue Saint-Lazare – sur lesquels le rayonnement serait jugé trop élevé. Tours Anti-mauvaises ondes demande également un moratoire sur les nouveaux projets d'implantation d'antennes-relais à Tours, dans l'attente des résultats du Copic (« Un groupe de travail sous la tutelle des ministères de l'environnement et de la santé expérimentant un fonctionnement de la téléphonie à faible niveau d'exposition ») et de la conférence environnementale prévue à la rentrée.
Avec, in fine, l'espoir que ces travaux aboutiront à un changement de législation et à un abaissement significatif des valeurs maximales de champs électromagnétiques autorisées dans le voisinage des équipements de radiotéléphonie.

(*) L'adjointe chargée des nouvelles technologies, Monique Maupuy, indiquait quant à elle en mars dernier qu'elle « n'aimait pas quand les valeurs dépassent 2 V/m » dans les habitations de riverains d'antennes-relais.

Contact : bambindestoits@yahoo.fr


réactions

Michel Deschamps, un retraité de 69 ans domicilié rue Camille-Robert (Tours-Nord), fait partie des premiers habitants à avoir rejoint le collectif. Son appartement fait face à une antenne-relais située à une vingtaine de mètres. Et, coïncidence troublante, depuis plusieurs années, il présente des symptômes qui le handicapent au quotidien. « Une instabilité et une fatigue permanentes, des acouphènes ou encore des troubles du sommeil », énumère le Tourangeau, qui serait exposé à des champs électroma- gnétiques allant de 1 à 3 V/m dans son logement. « Ce collectif est un moyen de donner du poids à Robin des toits », souligne Jérôme Guénard, un autre membre, qui voit aussi dans son engagement « un acte de civisme ».
Johan Guillermin

---
Source : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/Sante/n/Contenus/Articles/2012/07/20/La-chasse-aux-mauvaises-ondes-est-ouverte

---
Voir également :

- Antennes-relais : toujours des inquiétudes ! - Loire TV Net - 19/07/2012

- Action Robin des Toits à Tours et témoignage-type d'un riverain d'antenne-relais - TV Tours - 04/07/2012

Robin des Toits
Lu 952 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Que dire / que faire ? (à la maison, au travail, à l'école ...) | ADHESION | Nous contacter | Les actions régionales (antennes-relais, Wimax ...) | Engagements pour le Principe de Précaution (0,6V/m...)


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème