Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

La nouvelle étude autrichienne des cas de cancer autour des antennes-relais occasionne une réponse agressive de l'industrie - Powerwatch - 03/2008

Docteur Gerd Oberfeld (MD) a cette année, tout récemment publié une étude épidémiologique qui a trouvé des augmentations statistiquement significatives de risque de cancer (spécifiquement le cancer du sein et du cerveau) pour ceux vivant près d'une antenne-relais de téléphonie mobile, avec une augmentation plus importante du risque pour la population la plus exposée.



Malheureusement, l'étude a déclenché une réponse au vitriole de l'industrie de téléphonie mobile autrichienne, qui afirme que l'antenne n'a jamais existé à l'époque évoquée par le Dr Oberfeld. Elle a été suivie par des accusations de "négligence grave" et "l'insécurité provoquée par l'alarmisme", et une demande "que l'auteur se rétracte publiquement de son étude érronée sur le cancer"!

Ces accusations sont, selon le Dr Oberfeld, entièrement sans justification et il n'a pas l'intention de se rétracter de cette étude. Expliquant que "En tant qu'épidémiologiste, je me suis engagé scientifiquement a une interprétation correcte des données résultant d'une étude", a-t-il ajouté pour expliquer que "au cours de la recherche préliminaire à l'étude par Gerd Oberfeld, un technicien retraité de la Poste Administration des télécommunications et de Styrie a confirmé que l'émetteur du réseau fonctionnait sur le site du centre téléphonique Hausmann. En outre, l'informateur pourrait préciser les puissance de sortie de l'émetteur ainsi que le nombre de chaînes".

S'il s'avère que cela est juste, et que l'émetteur était là puis a mystérieusement disparu des dossiers de Mobilkom, il s'agirait, en effet, d'une erreur très embarrassante.


Oberfeld s'est fait l'écho de l'avis de Mobilkom, à savoir qu'il est très important qu'une approche politique fiable à l'égard des aspects techniques et scientifiques de la téléphone mobile soit adoptée, et qu'il est important pour l'industrie et les scientifiques de travailler ensemble à une solution appropriée aux questions qui ont été soulevées :


« La déclaration du Mobilkom Austria AG selon laquelle l'Autriche a besoin d'une politique fiable concernant les technologies de téléphone mobile, qui doit enquêter sur les risques, sans augmenter la panique et les peurs, est très applaudi par Gerd Oberfeld. Il est grand temps que les craintes et les préoccupations des populations touchées soient respectées tout comme les découvertes scientifiques pointant dans la même direction depuis des années, et que nous cherchions des solutions ensemble. Nous devrions finalement trouver un point de départ dans cette direction ! »
Dr. Gerd Oberfeld MD, March 2008

---
Traduction en Français de cet article paru dans :
http://www.powerwatch.org.uk/news/20080325_oberfeld_mast_cancer.asp

---
Version originale en Anglais de cet article :

Dr. Gerd Oberfeld (MD) published an epidemioligical study earlier this year that found statistically significant increases in cancer (specifically breast and brain cancer) risk for those living near a mobile phone base station, with the most exposed showing the largest increase in risk.

Sadly, the study has triggered a vitriolic response from the Austrian mobile phone industry, who are claiming that the base station never existed at the time claimed by Dr. Oberfeld. This was followed by accusations of "gross negligence" and "insecurity brought about by scaremongering", and a demand "that the author publicly retracts his incorrect cancer investigation"!

These accusations are, according to Dr. Oberfeld, entirely without justification and he has no intention of retracting the study. Explaining that "As an epidemiologist, I am committed to the science and correct interpretation of the data, resulting from a study", he went on to explain that "During the preliminary research of the study by Gerd Oberfeld, a retired technician from the Post and Telecommunication Administration of Styria confirmed that a transmitter of the C-Network was operating at this location of the telephone exchange center Hausmannstätten. Furthermore, the informant could specify the precise power output of the transmitter as well as the number of channels".

If it turns out that this is correct, and that the transmitter was there and has mysteriously disappeared from mobilkom austria AG's records, it would indeed be a highly embarrassing mistake.

Oberfeld has echoed the sentiments of mobilkom austria AG that it is very important that a reliable approach and policy towards mobile phone science and technology is adopted, and that it is important for the industry and scientists to work together towards an appropriate solution for the issues that have been raised:
"The statement by the mobilkom austria AG that Austria needs a reliable policy for mobile phone technologies, which would investigate feared risk, without increasing panic and fear-mongering, is very much applauded by Gerd Oberfeld. It is high time that the fears and concerns of affected populations are respected, but also include scientific findings that have already been pointing in a similar direction for years, and that we search for solutions together. We may finally find a joint point of departure in this right direction!"

Dr. Gerd Oberfeld MD, March 2008

Robin des Toits
Lu 4845 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Avis scientifiques | Analyses et commentaires scientifiques


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème