Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

"Nouveaux aspects sur téléphones cellulaires et sans fil et tumeurs cérébrales" - Hardell et al - mars 2003



Auteurs : HARDELL Lennart (1) (2) ; MILD Kjell Hansson (2) (3) ; CARLBERG Michael (1)

Affiliation des auteurs :
(1) Department of Oncology, University Hospital, 701 85 Örebro, SUEDE lennart.hardell@orebroll.se
(2) Department of Natural Sciences, Örebro University, 701 82 Örebro, SUEDE
(3) National Institute for Working Life, 907 13 Umeå, SUEDE

Publication : International journal of oncology ISSN 1019-6439
2003, vol. 22, no2, pp. 399-407 [9 page(s) (article)] (31 ref.)

Titre original : Further aspects on cellular and cordless telephones and brain tumours

Résumé (Abstract) : Nous avons inclus dans une étude de cas sur les tumeurs du cerveau et l’utilisation des téléphones portables et sans fil 1 617 patients âgés entre 20 et 80 ans des deux sexes, dont le diagnostic a été établi entre le 1er janvier 1997 et le 30 juin 2000. Ils étaient vivants lors de l’étude et présentaient une histopathologie vérifiée de tumeur du cerveau. Un point commun à chaque cas a été sélectionné à partir du Registre de la Population Suédoise. Les régions où l’étude a été menée étaient l’Uppsala-Orebro, Stockholm, Linkoping et Gôteborg en Suède. L’exposition a été estimée par un questionnaire qui a eu un taux de réponse de 88 % (1 429 réponses) et un taux de contrôle de 91 % (1 470 contrôles en tout). Au total, l’utilisation des téléphones cellulaires analogiques a montré une augmentation du risque avec un odd ratio = 1.3, 95%, un Intervalle de Confiance = 1.04-1.6, tandis que l’utilisation du téléphone portable digital et sans fil n’augmentait pas le risque de manière significative. L’utilisation ipsilatérale d’un téléphone analogique donnait un odd ratio (OR) = 1.7, 95% IC = 1.2-2.3, l’utilisation d’un téléphone digital : OR = 1.3, 95% IC = 1.02-1.8 et l’utilisation d’un téléphone sans fil : OR =1.2, 95% Intervalle de Confiance (IC) = 0.9-1.6. Pour tous les types de téléphones étudiés, le risque d’astrocytoma pour une utilisation ipsilatérale augmentait de manière significative : téléphones analogiques : OR = 1.8,95% IC = 1.1-3.2, téléphones digitaux : OR = 1.8, 95% IC =1.1-2.8, téléphones sans fil : OR = 1.8, 95% IC = 1.1-2.9. L’utilisation d’un téléphone du côté opposé du cerveau n’a pas été associée avec une augmentation significative du risque de tumeurs du cerveau. Concernant la partie anatomique où se situait la tumeur et l’exposition aux micro-ondes, le risque de tumeur était augmenté dans la partie temporelle du cerveau du côté des communications téléphoniques, et ceci de manière significative pour les téléphones cellulaires analogiques OR = 2.3, 95% IC = 1.2-4.1. Pour le neurinome acoustique, OR = 4.4, 95% IC = 2.1-9.2 ont été calculés parmi les utilisateurs de téléphones cellulaires analogiques. Lorsque la durée d’utilisation était analysée comme variable continue de l’ensemble des données, le risque annuel augmentait pour les téléphones analogiques avec des OR = 1.04, 95% IC = 1.01-1.08. Concernant l’astrocytoma et l’utilisation ipsilatérale, la tendance pour les téléphones analogiques était de OR = 1.10, 95% IC = 1.02-1.19, pour les téléphones digitaux : OR = 1.11, 95% IC = 1.01-1.22, et pour les téléphones sans fil : OR = 1.09, 95% IC = 1.01-1.19. Dans le cas d’une exposition ipsilatérale aux micro-ondes, la tendance montrait l’apparition plus rapide de tumeur que dans le cas d’une exposition contre-latérale (de l’autre côté), ce qui peut indiquer que l’exposition aux micro-ondes a un effet favorisant la tumeur.

Lien Pubmed :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12527940?ordinalpos=1&itool=EntrezSystem2.PEntrez.Pubmed.Pubmed_ResultsPanel.Pubmed_DiscoveryPanel.Pubmed_Discovery_RA&linkpos=1&log$=relatedarticles&logdbfrom=pubmed

Méthodes : http://www.emf-portal.de/viewer.php?sid=&sform=&aid=15901&l=e

En savoir plus (commentaire sur les études de Hardell) : http://www.powerwatch.org.uk/columns/morgan/20060817_wireless_tumours.asp#footnotes1

Robin des Toits
Lu 3573 fois

Dans la même rubrique :
1 2

épidémiologie | in vivo, in vitro


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème