Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

TOXICITE DE LA TELEPHONE MOBILE - Lettre à l'OPHLM de Boulogne-Billancourt - 22/01/2009



TOXICITE DE LA TELEPHONE MOBILE - Lettre à l'OPHLM de Boulogne-Billancourt - 22/01/2009
Recommandé A.R.

Objet : TOXICITE DE LA TELEPHONE MOBILE

Monsieur Claude GALLANT
Président de l’OPHLM de Boulogne-Billancourt
MAIRIE
26 avenue André Morizet
92100 BOULOGNE BILLANCOURT

Copie à : - CRIIREM
- Monsieur Pierre-Christophe BAGUET, Député-Maire de Boulogne-Billancourt


Monsieur le Président,

A la suite d’une réunion que vous avez organisée le 02 Octobre 2008 avec les locataires du 30 rue du Fief, je vous ai adressé, à votre demande, un courrier le 20 Octobre dernier. Son objet était de transposer en langage courant les termes techniques et scientifiques d’un Rapport d’expertise du CRIIREM rendu le 04 Août 2008.
Au cours de cette même réunion, vous avez déclaré que s’il était établi clairement pour vous, sur la base de ce Rapport, que la santé des habitants était en danger, vous prendriez à très bref délai les mesures de protection nécessaires, et qu’il s’agissait pour vous d’une obligation de conscience.

Mon courrier était fort clair. La santé des habitants est en danger grave.

Je constate avec surprise n’avoir depuis aucune nouvelle de votre part.
Et les habitants m’informent que des accords ont été donnés pour réinstaller les antennes à proximité immédiate de leur immeuble, contrairement aux promesses que vous leur aviez faites.

Une protection réelle des habitants comporte les décisions suivantes :
- la dépose immédiate des 9 antennes-relais comme cela leur a été promis par le Maire et par vous depuis près d’un an,
- Dans le cas où ces antennes seraient réinstallées à proximité du 30 rue du Fief, obtenir des opérateurs un engagement écrit de respecter un seuil maximal d’exposition du public à 0,6 V/m,
- Faute de quoi procéder à la résiliation des contrats et au démontage des installations.
Ces décisions relèvent pleinement de vos possibilités légales et de celles du Maire.
Vous trouverez en pièces jointes des documents à ce sujet.

Nous attirons votre attention sur le fait que les sommités médicales réunies au Colloque de l’Assemblée Nationale du 12 Janvier 2009 ont confirmé qu’une attaque générale de la Santé Publique par la Téléphonie Mobile était entièrement prouvée sur le plan scientifique.

Les habitants ont constitué un dossier d’action judiciaire comportant d’importants documents médicaux. Je vous demande de me faire savoir rapidement par courrier si vous vous associez à leur action contre les opérateurs.
Ou si vous choisissez l’option inverse.

Dans cette attente,

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma considération distinguée.

Marc CENDRIER
Chargé de l’Information Scientifique


P.J. :
• Lettre du Maire de Pantin à Robin des Toits
• Lettre du Maire de Niergnies à Orange France
• Lettre au Maire de Strasbourg

---
Voir également :

- Voeux de Robin des Toits / rappel de ce que les Maires peuvent faire : 3 documents à diffuser - 10/01/2009

- Pantin : un maire casse la norme (Mars 2007)

Et aussi :

- Plaintes des riverains d'antennes-relais à Boulogne-Billancourt - France Info - 22/01/2009

- Riverains d'antennes-relais à Boulogne Billancourt : JT (19/20) France 3 Paris, Île-de-France du 12/04/2008

- 'Onze antennes-relais sur le toit de l'immeuble !' - Le Parisien du 25/02/2008

- 'Les antennes déménagent au cimetière' - Le Parisien, Hauts de Seine matin - 29/04/2008


- Antennes relais et téléphones portables, le syndrome des Micro-Ondes - E=M6 (2002)

gallant_ophlm_2009_01_13.pdf GALLANT_OPHLM_2009_01_13.pdf  (65.42 Ko)
pantin.pdf PANTIN.pdf  (53.52 Ko)
niergnies_mairie_2008_12_11_1.pdf niergnies_mairie_2008_12_11.pdf  (164.75 Ko)
mrries_2009_01_08_1.pdf mrries_2009_01_08.pdf  (72.34 Ko)


Robin des Toits
Lu 4082 fois

Dans la même rubrique :

Arguments | A la maison, dans votre copropriété | Dans votre ville ou quartier, à l'extérieur | Au travail | A l'école, au collège, au lycée, à la Fac


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème