Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin_20101224.zip Pack_robin_20101224.zip  (3.12 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf La_TROUSSE_2010.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Téléphonie mobile - Ondes troubles' - Que Choisir - 16/09/2006

Dans un rapport, l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) remet en cause les conclusions de l'Afsset qui, en 2003 et en 2005, avait affirmé qu'il n'existait pas de risques liés à l'utilisation des téléphones portables. Un épisode qui sème le trouble.



Lever le doute sur l'impartialité de son travail, voilà ce que recherche désormais l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset). Pour y arriver, elle vient de lancer un appel à candidatures destiné à recruter de nouveaux experts. L'Afsset avait en effet été montrée du doigt quelques jours auparavant par un rapport conjoint de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) et de l'Inspection générale de l'environnement (IGE), qui révélait notamment les liens troubles qu'entretenaient avec certains opérateurs des experts recrutés par l'Afsset pour travailler sur les risques d'exposition aux ondes des réseaux de téléphonie mobile. L'un de ces experts aurait été directement payé par Bouygues télécom et les laboratoires de trois autres auraient été financés par certains opérateurs. De quoi jeter un sérieux doute sur l'impartialité des avis rendus en 2003 et 2005 qui affirmaient en substance que rien, en l'état actuel des connaissances, ne permettait de conclure qu'il existait un danger à utiliser son téléphone portable ou à habiter près d'une antenne relais. Des conclusions qui, à l'époque, avaient fait bondir certaines associations.

Outre ces révélations, ce sont surtout les conditions dans lesquelles elles ont été rendues publiques qui sèment le trouble. En effet, selon les associations Agir pour l'environnement et Priartem (Pour une réglementation des implantations d'antennes-relais de téléphonie mobile), le rapport de l'Igas est resté pas moins de huit mois dans les tiroirs des ministères de l'Environnement et de la Santé, et il a fallu que la Commission d'accès aux documents administratifs (Cada) soit saisie pour qu'il soit rendu public.

Bien sûr, cet épisode ajoute une pierre à l'édifice de certaines associations qui, face à la puissance des opérateurs, affirment depuis des années que les risques sanitaires liés à l'utilisation de portables sont sérieux. Surtout, un sérieux discrédit est jeté sur l'impartialité de certains rapports émanant de l'Administration. Sans compter qu'on ne sait toujours pas exactement quels sont les risques encourus par les utilisateurs de téléphone portable.

Cyril Brosset, 16/09/2006

---
Source : http://www.quechoisir.org/Article.jsp?id=Ressources:Articles:CB440E86690BE616C12571EA004C337B&catcss=TEL000

Robin des Toits
Lu 5862 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Aspects scientifiques | Presse et TV | Autres commentaires | Les experts en innocuité


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème