Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH



Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...

pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)



Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Téléphonie mobile à Strasbourg : antennes relais UMTS et Wifi en toute discrétion - 29/02/2008

LA TELEPHONIE MOBILE
Selon Monsieur GEIGER



Téléphonie mobile à Strasbourg : antennes relais UMTS et Wifi en toute discrétion - 29/02/2008
Communiqué du 29/02/2008

Dans les Dernières Nouvelles d’Alsace du 20 Février 2008 sont publiées quelques déclarations de Monsieur GEIGER, Adjoint municipal de STRASBOURG, sur la téléphonie mobile.

1- Monsieur GEIGER dit que le maximum légal de 3 V/m ne concerne que les appareils.
Bravo. Ce maximum les concerne . Exact. Mais Monsieur GEIGER suppose qu’il va faire croire aux gens que les machines fonctionnent dans une atmosphère séparée, spéciale pour elles. Que ce soit pour des machines ou pour des coléoptères, la loi existe.
Malgré les progrès techniques, il n’y a qu’une atmosphère. Et qu’une loi.
Le maximum légal en France est 3 V/m. Et ceci est confirmé officiellement par le Professeur de SEZE, Expert officiel français.

2- En s’abritant derrière l’ANFR et le COFRAC, Monsieur GEIGER dit que les mesures du CRIIREM ne sont pas valides.
On a probablement caché à Monsieur GEIGER que ni l’ANFR, ni le COFRAC ne concernent les experts. Ou, il était distrait quand on le lui a dit.
Le Directeur Scientifique du CRIIREM est Expert européen et Expert Consultant du Conseil de l’Europe.
Ses travaux sont valides dans tous les Etats de l’Union Européenne.

3- Monsieur GEIGER offre aux habitants des mesures à l’initiative de la Ville.
On lui a probablement aussi caché que, si un organisme a un lien quelconque avec les opérateurs, ses mesures ne sont pas valides.
Ceci résulte d’une décision de Justice du Tribunal de Paris par le Jugement du 02 Mai 2006.

Par un communiqué du 26 Février 2008, la Ville de STRASBOURG reprend les points ci-dessus et en ajoute d’autres :

1- Elle déclare qu’elle a imposé le gel des équipements depuis plusieurs années.
Encore une distraction. Pendant l’année 2006, les opérateurs ont installé l’UMTS partout à STRASBOURG. Ce qui revient à peu de choses près à un doublement des intensités.
Et, apparemment, dans une assez complète clandestinité.
Ce fait est établi par les campagnes de mesures du CRIIREM de Février 2007 et de Février 2008.

2- Elle signale qu’elle va faire procéder à des mesures en Mars 2008.
Il sera intéressant de voir si ces mesures feront apparaître l’UMTS, que même des appareils simples, à la portée des particuliers, peuvent localiser facilement par sa fréquence. Si l’UMTS est confirmé, la Ville pourra certainement fournir les dates d’installation et les dossiers légaux correspondant.
On note que la Ville parle d’une cartographie, mais seulement de ses mesures. Pas des installations.

Examinons les faits au delà d’assez hasardeuses déclarations.

L’équipe municipale actuelle semble montrer qu’à STRASBOURG ce sont les opérateurs qui décident.
Après avoir laissé doubler la dose dans une extrême discrétion, mais il ne faut pas effaroucher par un respect trop strict de la loi, l’équipe annonce avec ferveur qu’on va encore augmenter l’inondation électromagnétique.
Signalons que c’est au moment où le Maire de Lyon commence à démonter des antennes au dessus de groupes scolaires, et où le Maire de Paris commence à démonter le WIFI dans les bibliothèques municipales.
A STRASBOURG, le WIFI nouveau va bientôt arriver.
Veinards de STRASBOURG.
Vous allez être à la pointe du progrès.
Dans des lits.
Hôpitaux régionaux, prévoyez large, surtout en pédiatrie.

Communique_2008_02_29.pdf Communiqué_2008_02_29.pdf  (71.32 Ko)


Robin des Toits
Lu 8557 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Contacts Presse | Nos communiqués | Nos revendications | Autres communiqués | Evènements institutionnels : Grenelle... | Robin '' interactif ''


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème