Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'4G : le Conseil d'Etat ne valide pas les choix du gouvernement' - Zdnet - 15/03/2011



Législation - Le principe de couverture maximale doit être privilégié estime l'institution. Le ministre de l'Economie numérique met plutôt la priorité sur le revenus des licences.

A peine débuté, le processus d'attribution des licences 4G (LTE) est déjà contesté. En effet, selon la Lettre EuroTMT, le Conseil d'Etat vient d'infliger un sévère camouflet au gouvernement et au schéma qu'il entendait mettre en place.

L'institution a en fait tranché un conflit entre le gouvernement et le régulateur, l'Arcep. Le premier plaide pour une couverture progressive (jusqu'à 90% de la population) pour 2 des 4 licences, compensée par un revenu élevé des licences (au moins 2 milliards d'euros). Le second milite pour que la couverture soit le critère essentiel avec un taux de 99% à terme.

Plus d'investissements

Eric Besson, le ministre à l'Economie numérique avait donc décidé de saisir le Conseil d'Etat et ce dernier a donc rejoint les positions de l'Arcep. Pire, la haute institution souligne que la couverture de la population doit être un critère de sélection à part entière et non une obligation minimale.

Il faut dire que la 4G pourrait servir d'alternative à la fibre optique dans les zones très peu denses où les opérateurs risquent de ne jamais investir.

Si ce schéma est validé, il risque de faire grincer des dents chez les acteurs du secteur. Certes, les licences seront moins coûteuses mais il faudra plus investir en équipements pour atteindre les objectifs de couverture. A l'heure où les finances de ces acteurs sont tendues, pas sûr que cette perspective les motivent à se porter candidat.

La 4G est une étape essentielle pour les opérateurs, notamment dans un contexte de saturation des réseaux 3G. Mais ces derniers préfèrent encore attendre et rentabiliser au mieux leurs infrastructures 3G/HSPA.

La procédure d'attribution devrait être lancée à très court terme. Les opérateurs pourront alors faire acte de candidature et formuler leurs enchères. Et les heureux élus seront connus "entre le printemps et le début de l'été 2011".


Olivier Chicheportiche,

Robin des Toits
Lu 2220 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grnoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES