Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

A Pluvigner, ils ne veulent pas d’une antenne relais sur la zone humide - actu.fr/bretagne - 06/03/2019

A Pluvigner, plusieurs représentants d'associations s'opposent à l'installation d'une antenne relais sur un site qu'elles jugent sensible.



Une délégation de plusieurs associations pour la préservation de la nature et de la biodiversité a manifesté sur le lieu d’implantation d’une future antenne téléphonique Free, sur la commune de Pluvigner.
Une délégation de plusieurs associations pour la préservation de la nature et de la biodiversité a manifesté sur le lieu d’implantation d’une future antenne téléphonique Free, sur la commune de Pluvigner.

Une zone blanche

Une trentaine de personnes représentant les associations Loca Terre de Languidic, Vivre au Pays de Pluvigner, l’APPMA (association de pêche du Pays de Lorient) s’est mobilisée pour faire part de leur inquiétude sur le devenir de la zone humide, du lieu-dit Le Nayo, au lieu-dit Malachappe.
« Nous avons été informés récemment de la prévision d’implantation de cette antenne sur un point bas de la zone où trois ruisseaux prennent leurs sources.

Marie-Françoise Le Tallec, représentante de l’association Loca Terre, parle au nom des autres associations qui ne refusent pas l’implantation d’une antenne, indispensable sur ce secteur situé en zone blanche, « mais il y a d’autres endroits possibles pour conserver le site ».
 

La puissance des lobbies 

François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire s’est exprimé, il y a peu de temps sur l’intérêt de préservation de ces zones. Alors… « L’urgence climatique nous impose désormais de dépasser les intérêts particuliers et les mauvaises habitudes ». « Qui peut en déroger ? » s’interroge Marie-Françoise Le Tallec.

 Jean-Michel Le Cam, président de l’association Vivre au Pays de Pluvigner dénonce, lui, la puissance des lobbyings.
« Il faut noter que, pour l’implantation d’une antenne relais, seule une autorisation préalable est nécessaire, sans permis de construire. Les opérateurs téléphoniques bénéficient d’un régime plus favorable et ne paient pas de taxe à la commune.


Une nature menacée

Pour ces opposants, « les travaux seront plus importants dans cette zone humide. Une implantation sur un terrain plus élevé de la commune, aurait été plus judicieuse. L’intérêt majeur des zones humides, en plus de maintenir la biodiversité, est de protéger des inondations et de permettre le traitement naturel de l’eau des rivières.

« Il faut noter également que le talus, site classé, sera en partie détruit afin de laisser passer les engins de travaux » ajoute François Eeckman de l’association VPP.
 

Pétition

Depuis trois mois, une pétition proposée par Roger Levêque, résident au Nayo, circule sur la commune de Pluvigner. Celle-ci rappelle tous les inconvénients de cette implantation et les inquiétudes des riverains. Elle a déjà recueilli une cinquantaine de signatures.

---
Source : https://actu.fr/bretagne/pluvigner_56177/a-pluvigner-ne-veulent-pas-dune-antenne-relais-sur-zone-humide_21899625.html
 

Lu 616 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5

Que dire / que faire ? (à la maison, au travail, à l'école ...) | Les actions régionales (antennes-relais, Wimax ...) | Engagements pour le Principe de Précaution (0,6V/m...)


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES