Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

ANTENNES-RELAIS - Modèle de lettre, pétition ...



Modèle de pétition, lettre ouverte, courrier au maire, …
 
Objet : implantation d'une antenne-relais 4G/5G à (ville, quartier, adresse)
 
Nous, habitants de (ville, quartier, adresse), nous interrogeons sur le bien-fondé de l’implantation d’une antenne-relais et sur ses conséquences sur la vie quotidienne de tous les administrés / habitants, hommes, femmes et enfants à (lieu).
 
Sous prétexte d’offrir un accès égalitaire aux réseaux de télécommunication, le déploiement de la 4G/5G s'étend sur tout le territoire français.
Selon les opérateurs de télécommunication, cette technologie devrait permettre un téléchargement plus rapide, le développement de l'intelligence artificielle, l’automatisation industrielle, la médecine à distance, l’autonomie des véhicules, la connexion de milliards d’objets ...
 
L'image est trop belle pour être vraie, et la qualité de notre vie exige que nous exercions un regard plus critique. La 5G, au cœur de débats, est loin de faire l'unanimité. Quel que soit notre niveau technique ou scientifique, notre devoir de citoyens est de faire preuve de vigilance.
 
Ces promesses utopiques ne tiennent pas à l’épreuve du réel :

1. La rapidité de téléchargement en mobilité n’est pas une priorité : la rapidité actuelle de transmission suffit largement, et la connexion filaire, bien plus rapide, fiable et stable, permet d’obtenir le débit souhaité sans polluer toute l’atmosphère.

2. L’intelligence artificielle pose énormément de problèmes éthiques et sécuritaires pour l’humanité ; il suffit de penser au concept de villes dites ‘intelligentes’ exporté par la Chine dans le monde entier où l’intelligence artificielle surveille 24h/24h le comportement de tous les citoyens grâce à un réseau de caméras.

3. L’automatisation de l’industrie, c’est bien connu, est l’antichambre du chômage massif.

4. La médecine à distance est un prétexte pour justifier la suppression des petits hôpitaux ; or, c’est, au contraire, une santé de proximité dont nous avons besoin.

5. L’autonomie des véhicules a pour but d’automatiser le transport routier, ce qui causera la perte d’emploi des transporteurs. Pour preuve, le déploiement de la 5G sur les autoroutes est une priorité du gouvernement.

6. La connexion de milliards d’objets, dont poubelles, couches-bébé, brosses à dents, … aura comme conséquence de polluer davantage l’intérieur de l’habitat. 

Les dommages causés par une telle opération seront immédiats.
 
Nos biens immobiliers et fonciers seront dévalués (20% à 30% en moyenne) : la plupart des français ne souhaitent pas vivre à proximité d’une antenne-relais !
 
Et ce n’est pas tout. Qu’en est-il de notre santé ?
 
Alors que les rayonnements électromagnétiques au-dessous des limites réglementaires actuellement en vigueur (28 à 61 V/m, selon la fréquence) sont présentés comme inoffensifs, des milliers d‘études scientifiques prouvent le contraire.

L’exposition aux radiations en dessous des limites réglementaires actuellement en vigueur provoque stress oxydatif, ce qui a long terme est cause de cancer. Depuis de nombreuses années, toute une littérature scientifique relayée par des politiques et des journaux de nombreux pays, s'inquiète de la recrudescence de cancers anormalement fréquents, notamment chez les jeunes enfants vivant près de lignes à haute tension ou d'antennes-relais. Aucune autre explication n'a justifié cette dramatique anomalie.
 
D’importantes études expérimentales récentes sur un modèle animal homme-équivalent ont démontré une augmentation de l’incidence de certaines tumeurs du cœur et du cerveau suite à l’exposition chronique déjà à partir de 5V/m.
 
L'électro-hypersensibilité (ou EHS), maladie reconnue comme affection neurologique, est en croissance exponentielle : selon l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire - Rapport de juin 2016), plus de 5% de la population en souffriraient en France.
 
La liste des évidences scientifiques, à la fois épidémiologiques et expérimentales, est suffisamment longue pour ne plus nier l’impact sur le vivant, les plantes, les insectes, les animaux et … l'espèce humaine.
 
Pourtant, sans concertation, sans débat, sans analyses ni études préalables, le déploiement est lancé. L'installation imposée d'antennes-relais de téléphonie 4G/5G illustre l'obstination et l'aveuglement de notre société. Le confinement est un lanceur d'alerte : l'homme paie la facture de son arrogance dans son rapport à la nature. 
 
Si pétition : Nous appelons à la mobilisation de tous les habitants de la commune et des environs pour s’opposer à cette implantation. Les références scientifiques appuyant nos propos sont disponibles sur demande.
 
Si lettre au maire : Nous appelons au refus ou à l’arrêt immédiat de toute implantation d’antenne-relais sur la commune et ses environs. Les références scientifiques appuyant nos propos sont disponibles sur demande.
 
À (lieu)………………..………….. le (date) ………………………….
 
Signature(s)
 

Lu 2714 fois

Dans la même rubrique :

Arguments | A la maison, dans votre copropriété | Dans votre ville ou quartier, à l'extérieur | Au travail | A l'école, au collège, au lycée, à la Fac


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Dernier article

Les lanceurs d'alerte meurent aussi ...

Hommage à Serge Provost (ANAST), disparu le 9/10/2021

07/12/2021

Nouvelles :

Galerie de photos
Logo site
Schéma ARCEP
Grenoble arbres


ANNUAIRE DE LIENS