Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Assignation en référé contre les associations : Bouygues Telecom débouté !' - Le Figaro, 10/03/2004



'Assignation en référé contre les associations : Bouygues Telecom débouté !' - Le Figaro, 10/03/2004
Le Tribunal de Grande Instance de Paris vient de débouter Bouygues Télécom dans la procédure en référé lancée par l'opérateur contre les associations Agir pour l'Environnement et Priartém et l'un de leurs militants pour cause d'incompétence du Juge des référés, comme le demandaient à titre subsidiaire les associations lors de la plaidoirie.



Rappelons rapidement les faits. A la suite d'une mobilisation de riverains réclamant une concertation préalable à toute modification substantielle d'un site radiotéléphonique, l'opérateur de téléphonie mobile, Bouygues Telecom, a privilégié l'intimidation judiciaire à un règlement responsable du conflit entourant le dossier des antennes relais. C'est ainsi qu'Agir pour l'Environnement et Priartem ont été assignées en référé devant le Tribunal de grande Instance de Paris.


L'audience a eu lieu le 26 février dernier et l'affaire a été mise en délibéré à ce jour, 10 mars 2004. Les associations se félicitent de ce rappel à l'ordre adressé directement à l'opérateur incriminé. Les associations ne peuvent s'empêcher de faire le parallèle entre la stratégie jusqu'au-boutiste développé au quotidien par l'opérateur et la précipitation avec laquelle cet opérateur a tenté d'imposer l'urgence dans une procédure en référé manifestement inappropriée. Saisir le juge du fond, comme Bouygues Telecom en a encore la possibilité, ne serait qu'un pas supplémentaire dans l'affrontement judiciaire stérile que l'opérateur tente d'imposer aux associations, militants et riverains d'antennes relais. La multiplication des procédures judiciaires ne peut être une réponse satisfaisante à la controverse scientifique qui secoue le secteur de la téléphonie mobile et aux souffrances exprimées par des riverains de plus en plus nombreux. Agir pour l'Environnement et Priartém invitent l'ensemble des opérateurs à cesser immédiatement toutes les procédures judiciaires en cours qui ne visent qu'à tenter de les faire taire par asphyxie financière. La judiciarisation ne peut tenir lieu de stratégie constructive dans ce dossier. Nul ne peut accepter qu'un opérateur, alerté par certains scientifiques indépendants des inquiétudes sanitaires entourant le développement de la téléphonie mobile puisse continuer à implanter, en dépit des plaintes des riverains, des milliers d'antennes relais sans réelles contraintes.

Lu 4027 fois

Dans la même rubrique :
1 2

Lois, propositions de loi et règlementations | La jurisprudence | Les jugements impliquant Robin des Toits | Tous les jugements


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Schéma ARCEP
Grenoble arbres
En tête RdT2


LIENS UTILES