Association Robin des Toits

DANGER TELEPHONE PORTABLE et ANTENNES RELAIS - DANGER pour la SANTE des ONDES du PORTABLE, WIFI, WIMAX, SANS FIL DECT, BLUETOOTH


Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), Wimax mais aussi Wi-fi, Bluetooth et téléphone sans fil DECT...
pack_robin.zip pack_robin.zip  (3.14 Mo)
la_trousse_2010_1.pdf la_trousse_2010_1.pdf  (217.95 Ko)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile


Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

'Barbieux : installation bloquée' - Nord Eclair - 24/12/2008

Alors qu'un moratoire sur les antennes relais a été voté en conseil municipal, l'opérateur Orange a déposé hier à la résidence des Cottages de quoi monter trois antennes. La ville a lancé un arrêté interruptif.



C'est sur le toit de cette résidence avenue des Cottages, à Barbieux, que sont en cours d'installation 3 antennes relais.
C'est sur le toit de cette résidence avenue des Cottages, à Barbieux, que sont en cours d'installation 3 antennes relais.
« Comme cadeau de Noël, on pouvait rêver mieux ! », s'indigne Mme Roussez-Phelippeau, habitante de la résidence Neuilly, située en face de la résidence des Cottages. Elle s'exprime également en tant que membre fondateur du collectif Barbieux environnement - rattachée à Robin des Toits - qui rassemble plusieurs habitants du quartier et des parents d'élèves de l'établissement Jeanne-d'Arc. « Les rayonnements vont directement atterrir dans ma chambre ! », poursuit Mme Rommel, présidente du syndicat de copropriété.

Car ce n'est pas sur le toit de cet immeuble que seront montées les trois antennes-relais mais sur celui de la résidence des Cottages, avenue des Cottages, à quelques mètres de Croix. « Nous avons donné notre accord (à l'unanimité moins une voix) lors d'une assemblée générale du syndicat de copropriété, qui a fait suite à une information des techniciens d'Orange, précise un de ses résidants. Le dossier était clair, les formes respectées. Si on veut diminuer la puissance d'émission, il faut multiplier les antennes relais ! » Ce qui étonne le plus les riverains hostiles à cette nouvelle installation, c'est la période. « L'opérateur se dépêche d'installer ses équipements avant le 1er janvier, constate Mme Roussez-Phelippeau. Nous avons lu dans le journal qu'un moratoire avait été voté en conseil. Il cherche à s'y soustraire ! » En séance du 18 décembre, les élus ont bien adopté une délibération imposant la rédaction d'une charte sur les implantations à venir, précisant que d'ici-là, toutes les futures demandes seront mises en attente. « Je ne délivrerai pas de permis pour toute nouvelle installation, confirme par téléphone le premier adjoint, Pierre Dubois. Nous avons d'ailleurs rendez-vous avec des opérateurs en janvier afin de réfléchir sur la charte. » Interrogé sur la situation avenue des Cottages, Pierre Dubois souligne que « cette charte n'est pas rétroactive et donc, a priori, ne s'applique pas à ce cas. Je vais tout de même contacter Orange pour qu'il prenne en compte notre moratoire et mette en suspens l'installation de ces antennes. » De quoi apaiser les esprits bien échauffés depuis le dépôt de matériel hier matin et l'arrivée d'un bras articulé ? Assurément, puisque le premier adjoint a décidé de déposer hier après-midi, un arrêté interruptif des travaux qui devra être validé par la préfecture. « Finalement c'est un beau cadeau de Noël », commente Mme Roussez-Phelippeau. Pour autant le collectif Barbieux environnement n'entend pas baisser les bras et espère être partie prenante de la réflexion sur la charte d'implantation des antennes-relais.

---
Source : http://www.nordeclair.fr/Locales/Roubaix/2008/12/24/barbieux-installation-bloquee.shtml

---
Voir à ce sujet :

- Jurisprudence : antennes relais et unanimité de la copropriété - arrêt du 07/04/2005 de la Cour d'Appel de Paris

Robin des Toits
Lu 5006 fois

Dans la même rubrique :
1 2 3 4 5 » ... 10

Télévision | Radio | Presse écrite | Internet | A l'international


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.






- Appel du 23 mars 2009 -

Comment rendre la téléphonie mobile compatible avec la santé publique :

Lire les 6 propositions de Robin des Toits


Baisse des intensité à 0,6 V/m, moratoire sur la 3G et arrêt définitif du Wi-fi, du Wimax et reconnaissance de l'électrosensibilité (EHS) par l'Etat...


Nouvelles :

Galerie de photos
Le 18 novembre 2006, rue de la Procession, PARIS 15ème