Danger téléphone portable et antenne relais, danger wifi pour la santé, dangers téléphone sans-fil DECT (cancer du cerveau...)
ADHESIONS et DONS
en ligne ou par courrier

Récapitulatif du danger
de la téléphonie mobile et du Wi-fi

Outils d'action : le Pack Robin + la "TROUSSE"


Comprendre et démontrer les dangers du téléphone portable et les antenne-relais GSM, UMTS (3G), 4G mais aussi du Wi-fi, du Bluetooth et des téléphone sans fil DECT...
la_trousse_2018.pdf La_TROUSSE_2018.pdf  (255.69 Ko)
pack_robin_2018_1.zip PACK ROBIN 2018.zip  (14.14 Mo)


Mises en cause de l'expertise officielle sur les dangers de la téléphonie mobile

Les preuves du danger pour la santé du portable, Wi-fi, Bluetooth, DECT...

Comment désactiver le wifi ?

Comment désactiver le Wifi (Wi-Fi) chez soi :

Par défaut, la plupart des "box" ADSL ont l'option wifi activée, source permanente (*) d'émission "type téléphonie mobile" dont la toxicité a été prouvée scientifiquement. (**)

Celui-ci est toxique non seulement pour votre bébé, pour vous et pour votre entourage, y compris vos voisins !

Voici comment désactiver le Wifi pour s'en protéger et ne plus en faire "profiter" ses voisins !

(*) Un Wifi non-désactivé émet en permanence, que l'ordinateur soit allumé/connecté ou pas.
(**) Les ondes du wifi sont des hyperfréquences (micro-ondes) pulsées en extrêmement basses fréquences (ELF) du type téléphonie mobile dont la nocivité a été démontrée notamment par le rapport scientifique Bioinitiative.



Top 5 requêtes

 1. Danger portable (cancer cerveau)

 2. Danger Wi-fi bébé et foetus / Babyphone ondes danger

 3. Danger portable dans la poche

 4. Danger portable enfant

 5. Portable santé

Complément d'enquête « 5G-L'onde d'un doute » France 2 (12/11/2020)



COMPLEMENT D’ENQUETE « 5G - L’ONDE D’UN DOUTE »
diffusé le jeudi 12 novembre 2020 à 23h sur France2
 
Nous aurions pu nous réjouir de voir ce thème tellement clivant et décrié, être traité et diffusé sur une chaine de la TV publique.
Néanmoins, il s’agit d’une reprogrammation, puisque la date initiale de diffusion du 22 octobre 2020 a été reportée au 12 novembre, de la même année.
Et puis ce reportage n’a pas eu droit au « prime time », mais seulement à la 2ème partie de soirée, soit à 23h.

Consultant l’hebdomadaire Télérama auquel je suis abonné, je constate que cette émission ne fait l’objet d’aucun article de présentation, aucune notation (1T, 2T…, en rouge bien visible). Juste une ligne minuscule et tristement laconique, à peine visible. Je me suis alors rappelé que cet hebdo est la propriété d’un opérateur du numérique.
Une fois n’est pas coutume, je m’installe devant le poste TV pour regarder l’émission en direct.

Le reportage est plutôt de bonne facture, centré sur les impacts sanitaires de la téléphonie mobile, avec des exemples de situations dramatiques qui parlent d’elles-mêmes : proximité d’antennes-relais, usage abusif des smartphones.
Un bon quart d'heure est consacré à enquêter sur le géant de l'informatique ATOS : 8 salariés et 10 riverains du site de Clayes-Sous-Bois ont développé, entre 2015 et 2020, une forme rare et très agressive de cancer du cerveau.
Malgré l'attention portée par Santé Publique France et l'Anses à ce « cluster », aucune enquête sanitaire n’a été diligentée à ce jour. Les antennes-relais encerclant le site ainsi que les serveurs en pagaille et les grosses alimentations électriques à l’intérieur du bâtiment sont pointés du doigt par les salariés comme les sources de pollution électromagnétique à l'origine des cancers. Est-ce possible ?
Certes non, nous rassure l'ex PDG d'Atos, Thierry Breton, aujourd'hui commissaire européen en charge du déploiement de la 5G...
À noter au passage qu’Édouard Philippe a rejoint le Conseil d’Administration d’Atos.
https://www.francebleu.fr/infos/politique/edouard-philippe-elu-au-conseil-d-administration-d-atos-ce-mardi-1603881859
 
Rien à dire, c’est bien documenté, et pour une fois les normes d’exposition, édictées en 2002, incroyablement élevées (puisque ne tenant compte que des effets thermiques des rayonnements électromagnétiques lors d’exposition à de fortes valeurs sur de courtes durées) sont longuement évoquées.
L’ICNIRP (International Commission on Non-Ionizing Radiation Protection) est certes désignée, mais le reportage n’a pas daigné pousser plus loin en évoquant les effets biologiques avérés lors d’exposition à de faibles valeurs de rayonnement, mais sur de longues durées (il n’y a pas que la dose qui fait le poison).

On regrettera le titre impropre au contenu, puisque dans ce reportage il n’est nullement question de la 5G.

On oubliera le débat d’une médiocrité absolue : le présentateur s’est arrangé pour distribuer parole et questions aux 3 intervenants de telle sorte qu’ils se sont exprimés en parallèle sans jamais se confronter.

Quant aux poncifs autant stupides qu’éculés de l’émissaire des télécommunications, n’importe quel porte-parole d’une association telle que la nôtre ou partenaire, aurait vite fait de le renvoyer dans ses buts.
Mais que nenni, il a pu placer sa propagande mensongère dans une parfaite sérénité.
 
Nous constatons, encore une fois, que Robin des Toits a été sollicité en amont par les auteurs du reportage, et leur a communiqué beaucoup d’infos. Encore une fois, nous n’avons pas été cités en qualité de contributeurs. Les journalistes auraient-ils perdu leur sens de l’éthique, voire simplement la politesse de remercier ceux qui les ont aidés.
 
Patrice Goyaud et Rebecca Snyder, pour le C.A. de Robin des Toits
Le 19 novembre 2020

Lu 797 fois

1. Pourquoi une alerte sanitaire ? | 2. Comment agir ? | 3. La science | 4. Loi et Justice | 5. Conflits d'intérêt | 6. Compteurs dits "intelligents" | 7. Espace presse | 8. Archives média | 9. 5G | 10. Les Fiches de Robin | 11. Editoriaux | 12. Le décodeur de Robin | NOUS SOUTENIR : ADHESION et DON | Qui sommes nous ? | Nous contacter | Comité de parrainage | Mentions légales


Rechercher...

Témoignages videos de personnes électro-hypersensibles (EHS)

>> NEWSLETTER <<

ABONNEZ-VOUS à la newsletter Robin

et recevez les nouvelles les plus importantes publiées sur le site internet de Robin des Toits.




- Appel du 23 mars 2009 -

Dernier article

« Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois. » (24/11/2020)

24/11/2020

Nouvelles :

Galerie de photos
Logo site
Schéma ARCEP
Grenoble arbres


LIENS UTILES